Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10153
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par HELENE ADAM » 04 avr. 2018, 21:58

Bernard C a écrit :
29 mars 2018, 16:15
Fais le revenir, reprécise lui des règles en MP si tu le juges nécessaire, tu es le curateur de cet espace qui nous est offert..

Mais gardons les conditions d'un dialogue possible sur ODB..

Bernard
Bernard fait une suggestion raisonnable que j'appuie.
Adal est jeune, il commet des erreurs (répétées peut-être mais qui n'en commet pas ?). Il s'améliorera en murissant, nous sommes tous passés par un côté "chien fou". Le fait est que ses propos et leur naturel, manquent sur le forum. Même s'il faut sans doute le recadrer (mais je l'ai été aussi à plusieurs reprises et les choses ont évolué dans le bon sens...sans trop de casse :mrgreen: ). Laissons une chance au plus jeune de nos membres, qu'en penses-tu Jérôme :wink: ?
(comme pour moi à une époque : à l'essai... :wink: )
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19279
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par JdeB » 05 avr. 2018, 07:45

J'ai déjà dit, Hélène, qu'Adal' sur ODB c'est du passé. J'ai déjà perdu beaucoup trop de temps avec lui. Je lui ai laissé beaucoup trop de chances (notamment en lui confiant des critiques de spectacles tous frais remboursés) et je le regrette bien. j'ai essayé de le recadrer, de le valoriser, de lui confier des missions (critiques interviews, etc); rien n'a porté ses fruits.

Pour moi le personnage Adal' sur ODB c'était l'exact inverse du naturel mais une stratégie de "bombarding" et d'exhibition de soi (un moi revisité pour faire cool, frais, spontané, chien fou sympa, plein d'allant etc), d'opposition frontale à mon autorité, d'acharnement pour avoir le dernier mot sur tous les sujets, de fausse culture, bref une bien jolie petite imposture.

je suis sûr qu'il rebondira ailleurs et que vous pourrez le lire très régulièrement et lui adresser vos bravi vous qui aimez son personnage.

Pour moi le sujet est clos et définitivement. Pourquoi rejeter de l'huile sur le feu en remettant sur le tapis ce sujet polémique ?

toi tu as toujours voulu t'intégrer ici dans notre communauté, avec beaucoup de respect de l'équipe en place, de sincérité et de naturel, tu as voulu nous apporter beaucoup de choses; lui il a cru qu'il deviendrait tellement indispensable à ODB qu'on lui passerait tout, le jeunisme aidant. Cela ne se passe jamais ainsi.

Sa poignée d'admirateurs lui a fait sans doute beaucoup de mal en gonflant démesurément son ego...
Une seule personne, ne postant plus depuis longtemps, m'a demandé de supprimer son compte en soutien à Adal"et la vie d'ODB continue très bien sans eux deux (et Bernard ?)

je ne m'exprimerai plus jamais sur ce sujet.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Remigio2
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 183
Enregistré le : 28 mai 2005, 23:00
Contact :

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par Remigio2 » 11 avr. 2018, 14:30

La Damnation de Faust de février 2019 est déjà complet à l'abonnement, mais pas le Crépuscule dirigé par Gergiev en septembre... Stratégie délibérée de la Philar pour mettre en vente ce spectacle à l'unité ? J'ai du mal à comprendre sur ce coup-là 8O

R.
"Qu'on parle de vous, c'est affreux. Mais il y a pire : c'est qu'on n'en parle pas !" Oscar Wilde

Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1963
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par Efemere » 11 avr. 2018, 15:27

Remigio2 a écrit :
11 avr. 2018, 14:30
La Damnation de Faust de février 2019 est déjà complet à l'abonnement, mais pas le Crépuscule dirigé par Gergiev en septembre... Stratégie délibérée de la Philar pour mettre en vente ce spectacle à l'unité ? J'ai du mal à comprendre sur ce coup-là 8O

R.
Concernant La Damnation de Faust à la Philharmonie de Paris (3 février 2019 à 19 h), tu oublies que c'est une production de Radio France hors les murs ! (Spectacle disponible dans les Abonnements aux concerts de Radio France - Saison 18/19 – voir ici, avant les ventes des places à l'unité à la P. P. et chez Radio Fr.).

Avatar du membre
Remigio2
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 183
Enregistré le : 28 mai 2005, 23:00
Contact :

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par Remigio2 » 11 avr. 2018, 15:30

Efemere a écrit :
11 avr. 2018, 15:27
Remigio2 a écrit :
11 avr. 2018, 14:30
La Damnation de Faust de février 2019 est déjà complet à l'abonnement, mais pas le Crépuscule dirigé par Gergiev en septembre... Stratégie délibérée de la Philar pour mettre en vente ce spectacle à l'unité ? J'ai du mal à comprendre sur ce coup-là 8O

R.
Concernant La Damnation de Faust à la Philharmonie de Paris (3 février 2019 à 19 h), tu oublies que c'est une production de Radio France hors les murs ! (Spectacle disponible dans les Abonnements aux concerts de Radio France - Saison 18/19 – voir ici, avant les ventes des places à l'unité à la P. P. et chez Radio Fr.).
C'est ma foi tout à fait exact - merci :clap:

R.
"Qu'on parle de vous, c'est affreux. Mais il y a pire : c'est qu'on n'en parle pas !" Oscar Wilde

Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1963
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par Efemere » 28 avr. 2018, 14:56

D'ici 2019, rattachement de l'Orchestre de Paris à la Philharmonie de Paris, sur décision du Ministère de la Culture et de la Mairie de Paris.
Cf. le communiqué de presse du Ministère de la Culture, « Une ambition renouvelée pour l’Orchestre de Paris » ou la presse, Le Figaro ou Le Monde (27 avr. 2018) par ex.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10153
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par HELENE ADAM » 03 mai 2018, 13:36

C'est finalement l'Orchestre National de Belgique dirigé par Daniel Oren qui accompagnera Placido Domingo dans son récital le 18 janvier 2019.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1963
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par Efemere » 14 juin 2018, 16:53

Ça ne concerne pas la saison 18/19, mais je n'ouvre pas un nouveau fil.


Comme l'a évoqué la presse (par ex., France Musique le 14 juin ou Le Point le 13 juin), la Philharmonie a communiqué sur l'étude de grande ampleur qu'elle a menée avec la Direction générale de la création artistique (DGCA) et le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) du Ministère de la Culture, auprès de 38.185 spectateurs âgés de 15 ans et plus, de septembre 2016 à août 2017.

Selon l'étude, l'âge moyen du public de plus de 15 ans est de 47,9 ans, et depuis son ouverture, la Philharmonie a attiré 30 % de nouveaux visiteurs, plus jeunes que les anciens.

Le rapport du DEPS, « Diversité des publics et des appropriations d'une offre culturelle plurielle : le cas de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris », peut être téléchargé ici (fichier PDF de 20 pages – 3,40 Mo).

Une synthèse (PDF de 2 pages – 340 Ko) est disponible ici.
En voici des extraits :

[...]

Un public d’abord francilien et très diplômé

Le public de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris reste d’abord francilien : 83 % des personnes ayant fréquenté l’établissement en 2016-2017 résident en Île-de-France, dont 46 % à Paris même [...] Enfin, il est surtout très diplômé (65 % du public de la Philharmonie est titulaire d’un diplôme de niveau bac + 4 ou supérieur, contre 11 % des Français et 21 % des Franciliens). Le niveau d’éducation, plus encore que l’âge, est donc un facteur déterminant de la fréquentation de l’établissement.
Près de la moitié du public (49 %) fréquente l’établissement pour son offre de concerts, l’autre moitié (51 %) a une approche plus diversifiée de l’offre. Une catégorisation du public fait apparaître six groupes distincts qui se différencient par une appropriation différente de la programmation.


Les spectateurs mélomanes classiques (25 % du public)

Représentant un quart du public, ce groupe réunit des spectateurs assidus des équipements culturels, fidélisés à la Philharmonie (87 % ont assisté à un concert lors de la saison précédente).
[...] Très largement issu de Paris et de la petite couronne parisienne, ce groupe réunit un public âgé (près des deux tiers ont plus de 65 ans) ou au contraire très jeune (15 % ont entre 15 et 25 ans).


Les spectateurs mélomanes éclectiques (24 % du public)

Représentant eux aussi près d’un quart du public, les spectateurs mélomanes éclectiques ressemblent aux mélomanes classiques par leur intensité de sortie et de fréquentation des lieux culturels, mais s’en distinguent essentiellement sur le critère de l’âge : 95 % d’entre eux ont entre 26 et 65 ans et 96 % sont en emploi. Les spectateurs de ce groupe manifestent aussi un spectre d’intérêts plus large [...] Enfin, à la différence des spectateurs mélomanes classiques, ce groupe compte près de deux tiers d’hommes (63 %). Il s’agit, enfin, du segment le plus diplômé des publics des concerts de la Cité de la musique-Philharmonie (41 % sont titulaires d’un diplôme de niveau bac + 6, contre 2 % de la population française). Les Parisiens forment 55 % de ce groupe, et les Franciliens de la petite couronne 32 %.


Les visiteurs occasionnels (23 % du public)

Les visiteurs occasionnels se distinguent des spectateurs mélomanes, classiques ou éclectiques par la place moins importante qu’occupent les concerts dans leurs sorties, et par une fréquentation plus intense des expositions et des musées [...]
Enfin, les visiteurs occasionnels sont plus souvent non franciliens [...]


Les spectateurs participants (13 %)

Proximité culturelle et géographique caractérisent ce groupe de public qui s’approprie le plus la diversité des offres proposées par l’équipement [...]
Ce segment de public est aux trois quarts féminin (76 %), plutôt jeune (74 % ont entre 26 et 55 ans), en activité (84 %) et diplômé (79 % sont titulaires d’un diplôme de niveau bac + 4 ou plus). Résidant très majoritairement à Paris et dans sa petite couronne, les spectateurs participants viennent des arrondissements à proximité du site de la Cité de la musique-Philharmonie.


Les néo-visiteurs (11 %)

Ce groupe réunit le public le moins connaisseur de l’équipement [...] Féminin (67 %) et majoritairement jeune (la moitié des personnes de ce groupe a entre 15 et 25 ans), ce groupe compte aussi une proportion significative de personnes âgées (22 % ont plus de 65 ans). Franciliens à 62 %, les néo-visiteurs résident plus souvent dans la petite couronne parisienne.


Les étrangers experts (4 %)

Minoritaire, ce groupe réunit des personnes résidant à l’étranger (97 %) qui, pour la plupart, n’étaient jamais venus auparavant à la Cité de la musique. Pour 86 % d’entre eux, le Musée de la musique et les expositions sont le motif de visite. Très diplômés (44 % disposent d’un diplôme de niveau bac + 6), les étrangers experts se considèrent connaisseurs ou experts du style musical du concert auquel ils ont assisté, classique dans la plupart des cas.


Diversité de l’appropriation, néanmoins centrée sur le concert

Représentant la moitié du public de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris, les mélomanes classiques et éclectiques fréquentent l’établissement principalement pour son offre de concert. Pour les visiteurs occasionnels, les étrangers experts et les néo-visiteurs, l’offre muséale et d’exposition est un facteur d’attractivité manifeste. Ce volet de l’offre culturelle joue un rôle déterminant pour inciter un public en découverte ou en visite touristique à franchir les portes de l’équipement.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3941
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par David-Opera » 14 juin 2018, 20:15

Le commentaire "Très largement issu de Paris et de la petite couronne parisienne, ce groupe réunit un public âgé (près des deux tiers ont plus de 65 ans) ou au contraire très jeune (15 % ont entre 15 et 25 ans)" est erroné pour les mélomanes classiques éclectiques, puisqu'il est dit qu'ils ont à 95% entre 26 et 65 ans.

Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1963
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Philharmonie de Paris – Saison 2018/2019

Message par Efemere » 14 juin 2018, 21:23

David-Opera a écrit :
14 juin 2018, 20:15
Le commentaire "Très largement issu de Paris et de la petite couronne parisienne, ce groupe réunit un public âgé (près des deux tiers ont plus de 65 ans) ou au contraire très jeune (15 % ont entre 15 et 25 ans)" est erroné pour les mélomanes classiques éclectiques, puisqu'il est dit qu'ils ont à 95% entre 26 et 65 ans.
Tu as raison.
J'avais fait une erreur de « copié-collé », la phrase « Très largement issu de Paris et de la petite couronne parisienne, ce groupe réunit un public âgé (près des deux tiers ont plus de 65 ans) ou au contraire très jeune (15 % ont entre 15 et 25 ans) » ne s'appliquant qu'au groupe des spectateurs mélomanes classiques. Je vais corriger mon message précédent.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 47 invités