The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Représentations
Répondre
skipy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 145
Enregistré le : 15 oct. 2009, 23:00
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par skipy » 17 févr. 2018, 11:30

MariaStuarda a écrit :
17 févr. 2018, 11:10
Philipppe et Skipy seront (forcément) au Grubie show de demain.
Et comment!
Ça fait une semaine que je suis tout excité et que je sautille comme une puce à chaque fois que j'y pense! :Jumpy: :Jumpy:

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1247
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par offenbach » 17 févr. 2018, 12:45

skipy a écrit :
17 févr. 2018, 11:30
MariaStuarda a écrit :
17 févr. 2018, 11:10
Philipppe et Skipy seront (forcément) au Grubie show de demain.
Et comment!
Ça fait une semaine que je suis tout excité et que je sautille comme une puce à chaque fois que j'y pense! :Jumpy: :Jumpy:
Tout pareil.
Et puis se dire qu'elle aura débuté il y a tout pile cinquante ans a quelque chose de profondément émouvant.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7118
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par MariaStuarda » 17 févr. 2018, 12:55

offenbach a écrit :
17 févr. 2018, 11:28
Je serai là également, impossible de manquer ça. :Jumpy: :Jumpy: :Jumpy:
Alors, on se retrouve aussi à l'entracte :D

Je vais essayer de prendre des photos mais les ouvreuses - cerbères de Zurich sont redoutables.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7118
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par MariaStuarda » 17 févr. 2018, 12:56

skipy a écrit :
17 févr. 2018, 11:30
MariaStuarda a écrit :
17 févr. 2018, 11:10
Philipppe et Skipy seront (forcément) au Grubie show de demain.
Et comment!
Ça fait une semaine que je suis tout excité et que je sautille comme une puce à chaque fois que j'y pense! :Jumpy: :Jumpy:
Il va falloir être sage hein !!!! :mrgreen:

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7118
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par MariaStuarda » 19 févr. 2018, 20:29

Zurich, 18 février 2018 : 50e anniversaire de carrière d'Edita Gruberova

Les 50 ans de carrière d’un artiste d’opéra sont un événement que le monde lyrique si attaché à ses icônes ne peut manquer de fêter. Du 18 février 1968 au 18 février 2018, démarrer sa carrière avec le barbier de Séville à Bratislava, connaître son premier grand rôle au Wiener Staatsoper, Zerbinetta, sous la baguette de Karl Böhm, puis accompagner Josef Krips, Herbert von Karajan, Wolfgang Sawallisch, Bernard Haitink ou Nikolaus Harnoncourt, marquer profondément de son empreinte la reine de la nuit, Constanze, Donna Anna, Adèle, Gilda, Violetta, Lucia, Giulietta ou Anna Bolena, tel est le destin extraordinaire d’Edita Gruberova. On pourra critiquer, si on le souhaite, ses choix récents; il est impossible de ne pas saluer l’extraordinaire carrière qui se déroula, bien sûr dans les maisons d’opéra allemandes, suisses et autrichiennes où elle règne encore en maîtresse de maison, mais également à Barcelona et au Japon où elle déclenche immanquablement l’hystérie, à Londres où elle chanta Giulietta jusqu’à New York où elle fut Elvira.

On doit également noter que la Gruberova n’hésita jamais à s’entourer de jeunes artistes, tel Elina Garanca ou Pavol Breslik, qui encore aujourd’hui, continuent à accompagner son parcours comme en témoigne le Lucrezia Borgia que la soprano et Juan Diego Florez vont donner ensemble à Munich en mai prochain. Le concert d’hier ne dérogea pas à la règle avec un extraordinaire Cody Quattlebaum (Talbot, Lord Rochefort, le duc de Nottingham) et de non moins talentueux Deniz Uzun (Smeton et Sara) et Dmytro Kalmuchyn (Cecil, sir Hervey), artistes que je vais désormais suivre avec plaisir.

Le programme s’articulait autour des 3 reines donizettiennes, Maria Stuarda que Gruberova grava au côté d’Agnes Baltsa, Francisco Araiza et Simone Alaimo en 1989, Anna Bolena et surtout l’Elisabetta de Roberto Devereux qui est probablement le rôle le plus attaché à l’actuelle période de sa carrière.
Force est de constater que la première héroïne est devenue difficile pour l’artiste. Le choix de l’étendue des scènes choisies (scènes 3 à 5 de l’acte III et la toute fin de l’opéra) la montre véritablement en difficulté dans les récitatifs du début et même si la voix se libère progressivement et notamment dans le forte pour un final correct, on a un peu peur pour la suite. La scène finale de Anna Bolena (sans l’aigu final) la montre plus à l’aise mais ne convainc pas autant qu’elle a pu le faire dans de précédents concerts comme à Kyoto.
Il faudra donc attendre la deuxième partie pour que l’on retrouve pleinement la Gruberova conquérante en son territoire dont la scène finale de Roberto Devereux claque et étourdit.

50eme anniversaire obligé, le directeur de l’opéra de Zurich est alors venu sur scène décrire la carrière fabuleuse de l’artiste, noyant celle-ci finalement sous un bouquet magnifique mais bien encombrant. On regrette un peu qu’en un jour aussi spécial, l’hommage ne soit pas plus exubérant. On rêvait à un gros gâteau ceint de 50 bougies, d’une pluie de champagne ou d’un(e) artiste surprise invité(e) qui serait venu(e) se mettre à genou devant l’icône. Bref, cela n’empêcha nullement le public et surtout les groupes bien organisés de fans de fêter leur idole dans les grandes largeurs : standing ovation dès le début et très longues dizaines de minutes de rappel avec étendards brandis du haut du balcon.

Le concert se termina de la même façon qu’à Berlin avec un air de l’Elisabeth de Tannhäuser de belle tenue et l’air de la chauve-souris enlevé a souhait.

Ainsi, le 18 février 2018 que d’aucuns pensaient être le point final d’une très longue carrière, n’est, en fait, qu’une étape de plus puisque des engagements commencent déjà à poindre avec la sortie des programmes 2018-2019.
Increvable voire immortelle la Grubie ? On va finir par le croire ...

Paul Favart

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par jean-didier » 20 févr. 2018, 17:35

Merci pour le CR et les photos. Dans la liste des rôles qu'elle a marqués, tu as oublié Zerbinette !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10711
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par HELENE ADAM » 20 févr. 2018, 18:44

Oui merci Paul, sympa de pouvoir suivre ces tournées d'artistes, il n'y en a pas tant que ça ! :wink:
J'adore les jeunes gens tous avec leurs fleurs... :coeur2:
Ah Grubi ! Il n'est pas né le virus qui l'empêchera de monter sur scène... :D
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12676
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par PlacidoCarrerotti » 20 févr. 2018, 19:11

HELENE ADAM a écrit :
20 févr. 2018, 18:44
Oui merci Paul, sympa de pouvoir suivre ces tournées d'artistes, il n'y en a pas tant que ça ! :wink:
J'adore les jeunes gens tous avec leurs fleurs... :coeur2:
Ah Grubi ! Il n'est pas né le virus qui l'empêchera de monter sur scène... :D
Au contraire : elle a le virus de la scène !!!
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7118
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par MariaStuarda » 20 févr. 2018, 21:01

jean-didier a écrit :
20 févr. 2018, 17:35
Merci pour le CR et les photos. Dans la liste des rôles qu'elle a marqués, tu as oublié Zerbinette !
Ben non, j’en parle pour ses débuts à Vienne et ne le répète donc pas après. C’est en tous cas une évidence qu’elle a marqué ce rôle.

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: The Gruberova 50th anniversary Tour - Kyoto/Berlin/Milan/Zurich/Vienne... - 2017-2018

Message par jean-didier » 21 févr. 2018, 15:17

L'amour de Grubie rend aveugle ... (et non pas sourd !!!)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 106 invités