Jean d'Ormesson (1925-2017)

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2919
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par EdeB » 09 déc. 2017, 12:42

JdeB a écrit :
07 déc. 2017, 10:17
aurele a écrit :
06 déc. 2017, 20:40
Beaucoup de monde présente La Gloire de l'Empire comme son meilleur roman et un de ses meilleurs livres.
oui, et bien je ne suis pas trop d'accord. Ce gros pavé m'a vite lassé même si c'est un tour de force, indéniablement

J'ai lu une dizaine de ses ouvrages, avec délice parfois, et je l'ai régulièrement rencontré.

Moi aussi j'ai été très ému en apprenant sa mort.

Nous avons eu une conversation surréaliste autour de Casimir, le "vrai" pas le personnage de son ouvrage, et de sa petite fille. Du coup, nous avons une peluche dédicacée ! Ainsi qu'un livre de Borges avec cet envoi :"par imposture et par admiration. Jean"
Ahhh, mon Casimir orange en peluche ! Désormais dédicacé par Jean d'Ormesson et par le créateur du personnage ! Oui, ce fut un moment de pure folie douce, assez délicieuse.

Je crains fort que le personnage public, très représentatif d'une forme de mondanité salonnière d'antan, et si séduisante dans son anachronisme, n'ait occultée l'oeuvre et la juste appréciation que l'on peut en faire. D'Ormesson vendait, mais était-il lu ? Seule la postérité tranchera. Son côté "grand-père idéal" séduisait, son urbanité, son auto dérision affichée, la distance polie et l'égotisme doucement affichée amusaient et séduisaient. Bref, il étaient à l'inverse de ce que l'on croit devoir être en nos temps férus d'auto promotion violente, d'étalage du moi impudique et de vulgarité décomplexée, que son étrangeté fédérait des personnes de sensibilités totalement différentes. Pour moi, il était le dernier avatar des grands salons littéraires et philosophiques du XVIIIe.

Pour en revenir au d'Ormesson écrivain, pour ma part, j'ai beaucoup apprécié ses ouvrages où il faisait un "pas de côté" : La Gloire de l'Empire est un espèce d'uchronie mâtinée de Seigneur des Anneaux et de Mémoires d'Hadrien, non pour le côté épique, mais pour la création d'un système monde, follement érudit, qui à tout de la blague érudite d'intello qui s'amuse. Je crains fort, en revanche, que ce type d'ouvrage n'ait d'attraits que pour les historiens qu goûtent les références à Gibbons & Cie, et aux philosophes, en ce qui concerne les références à l'évolution de l'empereur... https://twitter.com/Emma_Pesque/status/ ... 9235787776
C'est très bien écrit, mais d'un style sec d'historien, infiniment touffus, bourré de références type universitaires, etc... Bref, assez indigeste pour le "vulgaire" qui cherche un "simple" divertissement....

Mon dernier rêve sera pour vous a la froideur du marbre, et est magnifiquement bien écrit, quoique dans le genre, on puisse préférer Anatole France (personnellement, j'ADORE A. France bien trop sous-estimé, de nos jours...)

Le vagabond qui passe sous une ombrelle trouée (quel génie que ce titre!) est magnifique, et Au plaisir de Dieu, très émouvant. Ensuite, je dois avouer que je ne suis jamais parvenue à finir ses derniers romans : ces ratiocinations sur la vie, l'univers et le reste, je préfère les lire dans A Hitch Hiker's Guide to the Galaxy

Les deux recueils d'anciens articles publiés relativement récemment chez EHO sont des petits bijoux : Il avait le génie de formes brèves et de la formule qui scintille, et on oublie désormais quel épatant chroniqueur et polémiste, il fut. (J'ai souvent été très loin de certaines de ses opinions, mais j'ai toujours admiré son style journalistique.... Il faut dire qu'il a beaucoup varié en ses déclarations, au fil du temps.)

L'hommage qui lui a été rendu est mérité, mais son unanimité dit aussi beaucoup sur nos temps médiatiques et l'emballement qui caracole. (Quant à Johnny, n'en parlons pas ici !!!!!.....)
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2919
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par EdeB » 09 déc. 2017, 12:48

PlacidoCarrerotti a écrit :
08 déc. 2017, 10:06
JdeB a écrit :
08 déc. 2017, 08:31
Comme tous les gens obsédés par l"idée de plaire, il disait aux gens ce qu'ils voulaient entendre.
d'Ormesson était un personnage avenant, rayonnant, d'une grande culture... bon client des médias, amis des personnages importants de tous bords, sympathisant simultané du mariage gay et de la manif pour tous (par exemple : http://tetu.com/2017/12/05/jean-dormess ... n-trouble/) :mrgreen:

C'était donc surtout un homme du système, un grain de poivre anodin. Sur une radio d'Etat, un journaliste soulignait avec soulagement qu'il "était un démocrate" :lol:
Dutourd m'est davantage sympathique, et d'ailleurs j'offre un exemplaire de son ouvrage " Le feld-maréchal von Bonaparte" au premier qui plussois :ablow:
J'imagine aisément que tu puisses priser davantage le cynisme triomphant de l'auteur d'Au bon beurre ! (Livre qui avait suscité une belle polémique à sa sortie, si je m'en souviens bien... l'adaptation TV était assez réussie.)
De Dutourd, j'avais lu le Le feld-maréchal von Bonaparte, uchronie très provocatrice et assez passionnante. Mais j'avoue que jadore le merveilleux Les Mémoires de Mary Watson, extraordinairement fidèle au canon holmésien, et qui fait un superbe portrait de Wilde. En le relisant au regard de l'original de Doyle, j'avais été époustouflée par l'ingéniosité de Dutourd et sa manière de se glisser entre les lignes.
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par Adalbéron » 09 déc. 2017, 14:43

EdeB a écrit :
09 déc. 2017, 12:42
(Quant à Johnny, n'en parlons pas ici !!!!!.....)
https://www.francetvinfo.fr/culture/liv ... 04857.html
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2919
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par EdeB » 09 déc. 2017, 15:39

Adalbéron a écrit :
09 déc. 2017, 14:43
EdeB a écrit :
09 déc. 2017, 12:42
(Quant à Johnny, n'en parlons pas ici !!!!!.....)
https://www.francetvinfo.fr/culture/liv ... 04857.html
Je voulais dire : "sur ce fil (de discussion)-ci."
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1070
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par Franz Muzzano » 09 déc. 2017, 23:31

EdeB a écrit :
09 déc. 2017, 12:48

J'imagine aisément que tu puisses priser davantage le cynisme triomphant de l'auteur d'Au bon beurre ! (Livre qui avait suscité une belle polémique à sa sortie, si je m'en souviens bien... l'adaptation TV était assez réussie.)
De Dutourd, j'avais lu le Le feld-maréchal von Bonaparte, uchronie très provocatrice et assez passionnante. Mais j'avoue que jadore le merveilleux Les Mémoires de Mary Watson, extraordinairement fidèle au canon holmésien, et qui fait un superbe portrait de Wilde. En le relisant au regard de l'original de Doyle, j'avais été époustouflée par l'ingéniosité de Dutourd et sa manière de se glisser entre les lignes.
À déguster aussi : Pluche ou l'amour de l'art :)
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par Adalbéron » 10 déc. 2017, 00:01

EdeB a écrit :
09 déc. 2017, 15:39
Adalbéron a écrit :
09 déc. 2017, 14:43
EdeB a écrit :
09 déc. 2017, 12:42
(Quant à Johnny, n'en parlons pas ici !!!!!.....)
https://www.francetvinfo.fr/culture/liv ... 04857.html
Je voulais dire : "sur ce fil (de discussion)-ci."
Je sais bien, c'est juste que j'étais tombé là-dessus et que j'ai trouvé que c'était l'instant propice pour le partager.
Sinon je trouve très juste la description que tu fais de son image dans le premier paragraphe de ton premier message.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 542
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par lionrougeetblanc » 11 déc. 2017, 21:45

J'ai de Jean d'Ormesson un souvenir plutôt mitigé. Je l'ai brièvement rencontré à l'occasion d'un salon littéraire il y a trois ou quatre ans. Il s'est montré peu disert, voire grognon, n'accordant manifestement aucun intérêt aux personnes qui sollicitaient une dédicace pour un de ses derniers ouvrages où, vieille coquette, il faisait semblant d'avoir encore quelque chose d'important à dire. Sa fille, présente à ses côtés, veillait d'un oeil auquel rien n'échappait, à ce que la petite boutique tourne avec un maximum de profit sans perte de temps inutile en bavardages avec les lecteurs... Observant la scène, j'y ai vu une confirmation de ce que Jean d'Ormesson aimait avant tout jouer des rôles, et qu'il excellait dans le cabotinage délicieux d'un esprit cultivé à la seule condition de fréquenter des puissants... ou des médias.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12544
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par PlacidoCarrerotti » 11 déc. 2017, 22:31

lionrougeetblanc a écrit :
11 déc. 2017, 21:45
J'ai de Jean d'Ormesson un souvenir plutôt mitigé. Je l'ai brièvement rencontré à l'occasion d'un salon littéraire il y a trois ou quatre ans. Il s'est montré peu disert, voire grognon, n'accordant manifestement aucun intérêt aux personnes qui sollicitaient une dédicace pour un de ses derniers ouvrages où, vieille coquette, il faisait semblant d'avoir encore quelque chose d'important à dire. Sa fille, présente à ses côtés, veillait d'un oeil auquel rien n'échappait, à ce que la petite boutique tourne avec un maximum de profit sans perte de temps inutile en bavardages avec les lecteurs... Observant la scène, j'y ai vu une confirmation de ce que Jean d'Ormesson aimait avant tout jouer des rôles, et qu'il excellait dans le cabotinage délicieux d'un esprit cultivé à la seule condition de fréquenter des puissants... ou des médias.
Eh bé... Ce que tu racontes va au delà de mes pires intuitions ! Une expérience très complémentaire de celle de JdB.

J'ai eu une conversation très sympathique avec Dutourd à qui je faisais signer "Jeannot, mémoires d un enfant" : et pourtant, c'était lors d'un "salon" puisqu'il s'agissait de la fête de Radio Courtoisie, à laquelle il participait régulièrement.

HS : J'ai tenté d'esquisser une discussion avec Luc Ferry à l'occasion d'un événement d''entreprise (conférence / dédicace / cocktail aux Bernardins) : il n'en avait rien à foutre. Il répétait en boucle des phrases de son bouquin (un copier / coller mis à jour des théories du Schtroumpf péteur). Seules les jeunes filles l''intéressait (et les organisateurs).
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 542
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par lionrougeetblanc » 11 déc. 2017, 22:52

HS
J'aborde toujours avec un peu d'appréhension un écrivain tant je crains la déception de constater qu'un auteur que j'aime, dont j'ai tout lu ou à peu près, peut se révéler, à cette occasion, décevant dans la qualité de l'échange ou, tout simplement, du contact humain. J'ai des souvenirs pénibles et d'autres proprement enchanteurs.

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 542
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Jean d'Ormesson (1925-2017)

Message par lionrougeetblanc » 11 déc. 2017, 23:02

Suite du HS
Parmi les souvenirs pénibles: Bernard Clavel, Cavanna, Van Cauwelaert, d'Ormesson, Reeves, ...
Parmi les chaleureux: Ruffin, Nothomb, Pierre Nora, Robert Merle, Maalouf, Alain Corbin, Lapouge, Markale, Duneton, ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité