Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Représentations
Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1551
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 21 oct. 2017, 12:02

C’est passionnant.
Moi j’ai vu Gaby (TCE) deux fois déjà.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2393
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par dge » 21 oct. 2017, 12:05

La critique d'Emmanuel Dupuy dans Diapason.

https://www.diapasonmag.fr/actualite/cr ... cais-27830

C'est exactement ce que j'ai ressenti devant ma télé. Une mise en scène qui se cherche, qui évacue le genre "grand opéra" sans aller à une vraie relecture. Elle a un côté consensuel et peu inspiré dû sans doute au fait qu'elle a vocation à être reprise.
Mais ce n'est que mon avis à travers le prisme de la télé. La jouissance d'entendre en salle ce plateau exceptionnel peut conduire à une autre perception de la mise en scène.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10492
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par HELENE ADAM » 21 oct. 2017, 12:09

Anniversaire d'Ildar Abradzakov, fête avec les amis après Don Carlos.

Image

(Aleksandra Kurzak est à Paris pour les répétitions de Falstaff).


PS : pour la suite du carnet mondain : à la séance du jeudi 19, Minkowski était également dans la salle.
PS2 : deux erreurs de surtitres pendant la séance du 19 : ce n'est pas 'la forêt de Fontainebleau" qui s'est affichée lors du début de l'opéra mais "le cloitre de Saint Just", et les surtitres ont disparu pendant quelques minutes remplacés par de la pub pour la Fondation d'une entreprise de télécommunications pour laquelle je ne ferai pas davantage de publicité. :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

dongio
Baryton
Baryton
Messages : 1273
Enregistré le : 05 nov. 2006, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par dongio » 21 oct. 2017, 13:02

dge a écrit :
21 oct. 2017, 12:05
La critique d'Emmanuel Dupuy dans Diapason.

https://www.diapasonmag.fr/actualite/cr ... cais-27830

C'est exactement ce que j'ai ressenti devant ma télé. Une mise en scène qui se cherche, qui évacue le genre "grand opéra" sans aller à une vraie relecture. Elle a un côté consensuel et peu inspiré dû sans doute au fait qu'elle a vocation à être reprise.
Mais ce n'est que mon avis à travers le prisme de la télé. La jouissance d'entendre en salle ce plateau exceptionnel peut conduire à une autre perception de la mise en scène.
Oui mais enfin bon... malgré le respect que je peux avoir pour Emmanuel Dupuy sa parole n'est pas non plus parole d'évangile et elle ne reflète que sa perception propre. D'autres notamment parmi nous ici ont eu un autre ressenti et j'avoue que ce DC plus profond qu'il n'y paraît peut être (malgré les imperfections notées par beaucoup au fil des posts précédents) reste d'un niveau que d'autres productions n'ont pas atteintes ( pour moi encore une fois. Stein à Salzbourg : bof)

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 784
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Oylandoy » 21 oct. 2017, 13:25

C'est peu dire qu'on l'attendait ce Don Carlos dans sa version originale française. La dernière fois, c'était en 1996, au Châtelet, que dirigeait alors Stéphane Lissner.
Comme le dit un lecteur anonyme, en 1996 au Châtelet, il ne s'agissait pas de la version originale française, mais d'un mélange de plusieurs versions.
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 784
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Oylandoy » 21 oct. 2017, 13:27

HELENE ADAM a écrit :
21 oct. 2017, 12:09
...et les surtitres ont disparu pendant quelques minutes remplacés par de la pub pour la Fondation d'une entreprise de télécommunications pour laquelle je ne ferai pas davantage de publicité. :wink:
entraînant les ricanements d'une partie de la salle...
la mélodie est immorale
Nietzsche

paco
Basse
Basse
Messages : 7927
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par paco » 21 oct. 2017, 14:09

altini a écrit :
21 oct. 2017, 10:55
A ce propos, on pourrait dire au charmant jeune homme qui présentait DC, de la fermer au moment des saluts. On n'en a rien à cirer de ses commentaires. S'il veut faire l'érudit, il y a l'entracte pour ça! :2guns:
Il s'agit d'Edouard Fouré Caul-Futy, déjà plus de 10 ans de carrière dans le secteur culturel (Fondation Royaumont, Radio France, Arte, Orchestre de Paris...). Je n'ai pas suivi la retransmission mais il ne pouvait pas être pire qu'Annette Gerlach ou Alain Duault, je pense même, subjectivement, qu'il s'agit d'un bon choix de la part d'Arte.
En revanche, c'est vrai que cette manie des présentateurs de vouloir à tous prix nous priver des saluts pour se lancer dans une logorrhée sitôt le rideau baissé est agaçante, ils n'ont toujours pas compris qu'après la note finale d'un opéra ou un ballet on a besoin de reprendre lentement pied et qu'on n'a aucune envie d'entendre déblatérer un présentateur ou une présentatrice, quelque soit l'intérêt du propos. C'est le même problème avec les retransmissions du ROH.

houppelande
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par houppelande » 21 oct. 2017, 14:20

paco a écrit :
21 oct. 2017, 14:09
Il s'agit d'Edouard Fouré Caul-Futy, déjà plus de 10 ans de carrière dans le secteur culturel (Fondation Royaumont, Radio France, Arte, Orchestre de Paris...). Je n'ai pas suivi la retransmission mais il ne pouvait pas être pire qu'Annette Gerlach ou Alain Duault, je pense même, subjectivement, qu'il s'agit d'un bon choix de la part d'Arte.
En revanche, c'est vrai que cette manie des présentateurs de vouloir à tous prix nous priver des saluts pour se lancer dans une logorrhée sitôt le rideau baissé est agaçante, ils n'ont toujours pas compris qu'après la note finale d'un opéra ou un ballet on a besoin de reprendre lentement pied et qu'on n'a aucune envie d'entendre déblatérer un présentateur ou une présentatrice, quelque soit l'intérêt du propos. C'est le même problème avec les retransmissions du ROH.
il était plutôt sobre et pertinent, ce charmant jeune homme, ténor et guitariste, spécialiste du baroque, de Boulez et du rock, et puis, ça ne peut pas nuire, gendre de Martine Aubry.

altini
Ténor
Ténor
Messages : 802
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par altini » 21 oct. 2017, 14:27

Je sais qui c'est. Je sais chercher sur Google malgré mon grand âge.
Je le trouve très sympa, pas de problème.
Je demande simplement à TOUS ces présentateurs de laisser écouter les saluts sans intervenir pour dire des trucs sans intérêt à ce moment. Qu'ils lisent leurs fiches à un autre moment. En plus , je n'éprouve aucune envie de voir leur tête , fût-elle charmante, à ce moment (bis). Pour être clair, à ce moment (ter), ils m'emm... :2guns: :2guns: :2guns:
.

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1551
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Verdi - Don Carlos - Jordan/Warlikowski - ONP - 10-11/2017

Message par Hiero von Stierkopf » 21 oct. 2017, 14:50

Moi j'aime bien Annette, mais je ne l'écoute jamais parler.

Arte gagnerait à passer de temps en temps le micro à des amateurs un peu moins consensuels.
Bernard par exemple, ça pourrait décoiffer.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 33 invités