Intégrale Bruckner - D.Barenboim/Staatskapelle Berlin - Philharmonie - 2016/2017

Vous souhaitez parler d'art mais pas forcément d'opéra, ce forum est fait pour vous !
Avatar du membre
cosimus
Ténor
Ténor
Messages : 657
Enregistré le : 14 mai 2015, 13:39

Re: Concert Barenboim-Philharmonie de Paris- 2/09/2016

Message par cosimus » 07 janv. 2017, 08:41

Franz Muzzano a écrit : La toux, parfois, tu ne peux vraiment rien faire et tu es le premier à être malheureux quand ça t'arrive...J'ai raté 2 générales à Bastille, plus Norma au TCE à cause de ça, alors que j'aurais pu y aller en me disant que je m'en foutais, tant pis pour les autres. Mais ça ne prévient pas toujours...
Bien sûr! J'incrimine ici ceux qui toussent sans se donner la peine d'en atténuer le son par un foulard, un mouchoir ou je ne sais quoi.. Une main élégamment mise devant la bouche est tout à fait inefficace. Quant à ceux qui se raclent la gorge... (plus rares heureusement!) :roll:
"Est modus in rebus", Horace

"La vérité luit de sa propre lumière;& on n'éclaire pas les esprits avec la flamme des bûchers." Marmontel, Bélisaire,

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9032
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Concert Barenboim-Philharmonie de Paris- 2/09/2016

Message par HELENE ADAM » 08 janv. 2017, 10:21

cosimus a écrit :
Franz Muzzano a écrit : La toux, parfois, tu ne peux vraiment rien faire et tu es le premier à être malheureux quand ça t'arrive...J'ai raté 2 générales à Bastille, plus Norma au TCE à cause de ça, alors que j'aurais pu y aller en me disant que je m'en foutais, tant pis pour les autres. Mais ça ne prévient pas toujours...
Bien sûr! J'incrimine ici ceux qui toussent sans se donner la peine d'en atténuer le son par un foulard, un mouchoir ou je ne sais quoi.. Une main élégamment mise devant la bouche est tout à fait inefficace. Quant à ceux qui se raclent la gorge... (plus rares heureusement!) :roll:
Il y a des toux intempestives et des tousseurs patentés !
Et quelques précautions à prendre : se munir de bonbons adoucissant SANS papier, ne pas se laisser aller parce que la gorge vous gratouille un peu, prendre en considération la gêne occasionnée pour les musiciens et/ou les chanteurs surtout dans les moments où la concentration doit être maximale.
A la Philharmonie de Paris, si vous faites tomber votre programme au sol, toute la salle l'entend... :wink:
Il arrive, bien sûr, qu'on ne puisse pas faire autrement (grosse bronchite) mais je crois qu'il faut savoir sortir ou ne pas venir quand c'est le cas... :!:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
cosimus
Ténor
Ténor
Messages : 657
Enregistré le : 14 mai 2015, 13:39

Re: Concert Barenboim-Philharmonie de Paris- 2/09/2016

Message par cosimus » 08 janv. 2017, 12:49

HELENE ADAM a écrit :
Il y a des toux intempestives et des tousseurs patentés !
Et quelques précautions à prendre : se munir de bonbons adoucissant SANS papier, ne pas se laisser aller parce que la gorge vous gratouille un peu, prendre en considération la gêne occasionnée pour les musiciens et/ou les chanteurs surtout dans les moments où la concentration doit être maximale.
A la Philharmonie de Paris, si vous faites tomber votre programme au sol, toute la salle l'entend... :wink:
Il arrive, bien sûr, qu'on ne puisse pas faire autrement (grosse bronchite) mais je crois qu'il faut savoir sortir ou ne pas venir quand c'est le cas... :!:
Hier soir, comme vous pouvez le voir sur Medicis TV ou sur le site de la Philharmonie

http://live.philharmoniedeparis.fr/conc ... ckner.html

pas d'applaudissements intempestifs entre les mouvements du 22e concerto de Mozart ni entre ceux de la 3e symphonie de Bruckner mais les tousseurs patentés s'en ont donné à coeur joie (il ne s'agissait pas de quintes irrépressibles qui peuvent surgir à tout moment, mais d'une manière de passer le temps :wink: ) en particulier lorsque, à la fin du 1er mouvement de la 3e , D. Barenboim est sorti de scène et s'est absenté un bon moment (il a eu droit à des applaudissements à son retour) Cette sortie insolite est sans doute due à une blessure au pouce gauche puisqu'il est revenu avec ce pouce bandé- on le voit sur la retransmission... Cet incident a été suivi, après quelques mesures du 2e mouvement, d'un malaise d'un contrebassiste qui est sorti en trébuchant et s'est effondré dès la porte de sortie... Malgré cela j'ai beaucoup apprécié ce concert, plein de poésie, de force et de contrastes, en particulier le premier mouvement de la symphonie, alliant mystère et lumière. Superbe orchestre aux riches nuances et belles sonorités, mené par un Barenboim au meilleur de sa forme, me semble-t-il.
"Est modus in rebus", Horace

"La vérité luit de sa propre lumière;& on n'éclaire pas les esprits avec la flamme des bûchers." Marmontel, Bélisaire,

Avatar du membre
HeleneADAM
Messages : 8
Enregistré le : 10 avr. 2017, 18:23

Re: Concert D.Barenboim/Staatskapelle Berlin - Philharmonie de Paris - 02/09/2016

Message par HeleneADAM » 13 avr. 2017, 06:44

L'intégrale Bruckner par Barenboim, parue en janvier 2017


Image
Regarde spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que le ressort se déroule avec lenteur tout le long d’une vie humaine, une des plus parfaites machines construites par les dieux infernaux pour l’anéantissement mathématique d’un mortel.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9032
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Intégrale Bruckner - Concert D.Barenboim/Staatskapelle Berlin - Philharmonie de Paris - 2016/2017

Message par HELENE ADAM » 09 sept. 2017, 09:26

Daniel Barenboim termine avec l'orchestre de la Staatskapelle de Berlin, sa tournée de l'intégrale des symphonies de Bruckner commencée en septembre 2016 (voir le début de ce fil) avec deux concerts

Samedi 9 septembre

Anton Bruckner
Symphonie n° 8

Dimanche 10 septembre 2017

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour piano n° 23

Anton Bruckner
Symphonie n° 9


Ces deux concerts peuvent être vus en direct (ou revu plus tard)

http://live.philharmoniedeparis.fr/conc ... ckner.html

http://live.philharmoniedeparis.fr/conc ... ckner.html
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9032
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Intégrale Bruckner - Concert D.Barenboim/Staatskapelle Berlin - Philharmonie de Paris - 10/09/17

Message par HELENE ADAM » 12 sept. 2017, 08:24

Dimanche 10 septembre 2017

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour piano n° 23

Anton Bruckner
Symphonie n° 9

Belle fin de série pour le challenge de Barenboim à la Philharmonie avec le très célèbre concerto 23 où le maestro joue et dirige avec beaucoup de bonheur une oeuvre qu'il a du jouer des centaines de fois et surtout, avec cette étrange dernière symphonie de Bruckner, inachevée de tous les points de vue puisqu'il manque un mouvement et que certains passages abrupts, rudes, semblent eux aussi inaboutis.
C'est un peu comme si on découvrait une oeuvre en cours d'élaboration.
Le second mouvement qui commence par un ensemble impressionnant de pizzicati avec l'ensemble des cordes, est à mon avis le plus emblématique de l'oeuvre, comprenant toutes sortes de variations musicales extrêmes, intenses, avec ce léger et mystérieux solo de timbales qui ponctuent le passage de l'un à l'autre avant déchainement des cuivres (dont quelques "tuben", le fameux tuba wagnérien qui est en fait un cor un peu spéciale) ou des cordes.
La "conversation" avec Barenboim était annoncée en début de concert, puis annulée à l'entracte. Dommage.
Chaque musicien a reçu une fleur. Jolie attention et très grande ovation d'un public qui remplissait totalement la salle.
Barenboim est une star à Paris. :wink:

Image
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités