Discographie Anna Bolena de Donizetti

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12024
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par PlacidoCarrerotti » 30 août 2017, 17:25

Je ne sais pas s'il y a eu un live publié des dernières Bolena de Sutherland à Londres mais je l'avais trouvée plus excitante qu'au studio.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1746
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par aroldo » 30 août 2017, 17:32

Pas officiel, je pense (mais pas mal de choses s'écoutent sur youtube) contrairement à sa prise de rôle (?) à Toronto qui a été éditée en DVD. J'ai hésité avec le DVD, connaissant l'assez mauvaise réputation du coffret studio, mais finalement la présence d'Hadley m'a décidé pour le CD.

Sa Bolena studio n'est pas à proprement parler excitante (encore qu'il y a ce qu'il faut en matière de suraigus - fin du I et cabalette finale) mais elle y est néanmoins beaucoup plus incarnée et moins placide que ce à quoi je m'attendais. Simplement, c'est le genre de version "réservée" qu'il faut écouter attentivement (et avec le livret) pour suivre les nuances qui sont proposées. Ca n'explose pas à l'oreille (sauf le finale du I où les variations accrochent pas mal).

Un truc rigolo, d'ailleurs, il y a, par rapport à l'ASO et à la version Varsivo, des petites modifications de mots (du genre Taci à la place de cessa) que je m'explique pas vraiment.

Edit : du coup je m'interroge pour réentendre son Ernani et sa deuxième Norma que j'avais trouvés passablement lugubres et inertes, en tout cas pour elle. Je me demande si je n'avais pas écouté ça par dessus la jambe ... l'oreille.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7974
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par jerome » 31 août 2017, 16:58

aroldo a écrit :
30 août 2017, 17:20
Giovanna excellente (et jeune et sensuelle) de Mentzer, très charnue, vocale, puissante, aussi l'aise dans le grave que dans l'aigu, qui couvre même un peu Sutherland dans la cabalette de leur duo (la note finale aiguë revient à la mezzo).
Absolument pas! Cet aigu final, c'est Sutherland qui le fait! :lol:

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1746
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par aroldo » 31 août 2017, 17:07

Ben oui, tu as raison, je viens de vérifier (pardon de ne pas t'avoir fait confiance immédiatement), il sonne tellement éclatant (et un peu "collé") que je ne le rattachais plus à la ligne de chant, mais c'est bien la timbre de Sutherland.

Edit : en même temps, je ne voyais pas pourquoi Sutherland n'aurait pas fait un suraigu ici alors qu'elle fait tout ceux demandé par la tradition, mais comme selon Cazaux Anna est en principe à la tierce en dessous dans la cabalette du duo, j'ai pensé que peut-être c'était un respect scrupuleux de la partition.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par Lucas » 01 sept. 2017, 07:49

aroldo a écrit :
31 août 2017, 17:07
Ben oui, tu as raison, je viens de vérifier (pardon de ne pas t'avoir fait confiance immédiatement), il sonne tellement éclatant (et un peu "collé") que je ne le rattachais plus à la ligne de chant, mais c'est bien la timbre de Sutherland.
Tu es pardonné car le timbre, usé jusqu'à la corde, est à peine reconnaissable. Sans parler d'un vibrato de 50 sur l'échelle de Richter et d'une vocalisation devenue laborieuse (il suffit de voir comment Bonynge ralentit le tempo au début du "Giudici ad Anna", pour lui permettre de ne pas savonner l'ornementation et ensuite accélérer dès que le plus dur est passé, pour s'en convaincre). Franchement, que ce soit dans sa seconde Norma, Lecouvreur, Ernani ou Bolena, Sutherland n'était plus que l'ombre d'elle même pour devenir dans les années 80 ce que Domingo ou Furlanetto sont aujourd'hui : une vieille gloire vivant sur sa réputation (Jérôme, ne pas taper)

Pour ma part, j'ai trop d'admiration pour la soprano australienne pour avoir envie de l'entendre dans un tel état de délabrement vocal et préfère me contenter de ses intégrales des années 60-70. il suffit notamment d'écouter sa scène finale de Beatrice di Tenda, ses duos avec Horne dans Semiramis, l'air final rajouté par Donizetti dans l'Elixir que personne ne chante (car inchantable sauf par elle) et qui rééquilibre complètement la partition ou son numéro d'équilibriste dans la fille du régiment pour l'entendre à son zénith dans son répertoire d'élection et là, c'était formidable.

Enfin, pour en revenir à Bolena, tout le monde est inexistant face à Callas (pourvu que la réédition remasterisée et annoncée par EMI soit à la hauteur de mes espérances même si le travail effectué par Myto est très correct) et Gencer :

Image Image

ermione
Messages : 47
Enregistré le : 02 déc. 2005, 00:00

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par ermione » 01 sept. 2017, 16:34

Enfin, pour en revenir à Bolena, tout le monde est inexistant face à Callas
Pas d'accord du tout, mais alors pas du tout, du tout, du tout !!!! A mon humble avis, aucune giovanna n'arrive à la cheville de simionato . Sa grande scène du 2 (per questa fiamma indomita) atteint même des sommets inégalés... et le public présent dans la salle lui fait une ovation largement compréhensible et méritée. GIULIETTA JE T'AIME !!!
Quant à Raimondi, c'est un très bon ténor qui aujourd'hui appartiendrait sans doute aux 4 ou 5 chanteurs les plus en vue du moment. A l'époque la concurrence phénoménale (je ne vous fais pas l'offense de citer les plus grands ténors des années 50) lui a fait de l'ombre. Mais de nos jours, une telle voix serait du pain béni pour nos théâtres réduits à engager Meli ou Alvarez :-|
Seul l'ami Rossi Lemeni n'est vraiment pas à son avantage dans Enrico, lui qui a pourtant laissé de formidables témoignages belcantistes (j'aime beaucoup son Selim face à la divine, en dépit de limites techniques et d'usure vocale évidentes).
Balena in man del figlio
L'asta di Achille ancora,
Né sa temer periglio
Di Troja il vincitor.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1746
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par aroldo » 01 sept. 2017, 17:17

Bon, je suis à mi-chemin entre Lucas et Jérôme (du moins on peut supposer que le Jérôme va défendre Sutherland et parler d'un timbre "un peu trop mur"). C'est à dire que oui, le timbre s'éteint, a beaucoup vieilli (je crois que c'est même son dernier enregistrement intégral ?) et le vibrato est large, mais ça ne me dérange pas réellement : je trouve qu'il y a quelque chose de très mélancolique chez elle à ce stade de sa carrière qui m'émeut sans même y penser, par nature. Et si elle ne se jette plus dans l'aventure avec fougue (et ce que Lucas dit sur les tempi est vrai mais se vérifie pour tout le disque, pas simplement pour ces interventions), je crois que Sutherland reste encore sacrément précise, inventive et à l'aise dans l'aigu et le suraigu. Si j'ajoute qu'elle est bien plus attentive à l'articulation des mots et qu'elle compose manifestement un personnage avec soin, la balance lui est, pour moi, très favorable. Il est vrai que la Sutherland que j'aime le moins est celle des intégrales avec Pavarotti, donc je suis un peu à rebrousse poil de ce qui est dit. Il est aussi vrai qu'elle reste une de mes chanteuses favorites, donc mon objectivité est peut-être discutable.

Cependant, même si on veut se passer du répertoire italien, il ne faut pas jeter Bébé avec l'eau du bain : "objectivement" son Athalia, très tardive, avec Hogwood est formidable, un de ses plus grands disques.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1746
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par aroldo » 01 sept. 2017, 17:19

ermione a écrit :
01 sept. 2017, 16:34
Enfin, pour en revenir à Bolena, tout le monde est inexistant face à Callas
Pas d'accord du tout, mais alors pas du tout, du tout, du tout !!!! A mon humble avis, aucune giovanna n'arrive à la cheville de simionato . Sa grande scène du 2 (per questa fiamma indomita) atteint même des sommets inégalés... et le public présent dans la salle lui fait une ovation largement compréhensible et méritée. GIULIETTA JE T'AIME !!!
Quant à Raimondi, c'est un très bon ténor qui aujourd'hui appartiendrait sans doute aux 4 ou 5 chanteurs les plus en vue du moment. A l'époque la concurrence phénoménale (je ne vous fais pas l'offense de citer les plus grands ténors des années 50) lui a fait de l'ombre. Mais de nos jours, une telle voix serait du pain béni pour nos théâtres réduits à engager Meli ou Alvarez :-|
Seul l'ami Rossi Lemeni n'est vraiment pas à son avantage dans Enrico, lui qui a pourtant laissé de formidables témoignages belcantistes (j'aime beaucoup son Selim face à la divine, en dépit de limites techniques et d'usure vocale évidentes).
je crois que Lucas parle des autres interprètes du rôle, pas de ses partenaires. En ce qui me concerne, d'ailleurs, j'ai essayé d'écouter à nouveau Gencer, mais ça ne passe pas, dans rien. On ne peut pas les aimer toutes ... Donc mon Anna reste d'abord Souliotis.
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7974
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par jerome » 01 sept. 2017, 17:22

ermione a écrit :
01 sept. 2017, 16:34
Enfin, pour en revenir à Bolena, tout le monde est inexistant face à Callas
Pas d'accord du tout, mais alors pas du tout, du tout, du tout !!!! ...
de quoi t'es pas d'accord ??? Lucas ne parle que des interprètes de Bolena et pas des autres rôles!
Après je ne suis pas d'accord avec lui sur ce point pas plus que je ne le suis sur les enregistrements certes plus tardifs mais toujours passionnants de Sutherland qui, je regrette de contredire l'ami Lucas sur ce point précis aussi, en dépit d'un timbre beaucoup plus mûr (ce qui n'est pas dérangeant!) y reste une technicienne hors pair à la vocalisation toujours impeccable de précision et d'ornementation. Quant au vibrato qu'il lui reproche, il est dérisoire comparé à celui de Callas au début des années 60!
Pas d'accord non plus pour dire que personne n'existe face à Callas d'autant que la partition avec elle est considérablement amputée de partout quand les autres versions officielles sont intégrales! C'est un témoignage essentiel de l'époque mais l'oeuvre méritait mieux que ce résultat très parcellaire. Enfin les versions Souliotis, Sills, Sutherland et dans une moindre mesure Gruberova recèlent des beautés interprétatives exceptionnelles et je regrette de devoir dire que par delà le rôle-titre, Horne et Verrett battent Simionato à plate couture, que Ramey est l'Enrico le plus fabuleux de la discographie et qu'à défaut d'avoir Merritt ou Blake (les meilleurs dans l'absolu!), Jerry Hadley est celui qui rend le mieux justice à Percy.
Enfin je signale au sujet de l'Anna Bolena de Callas qu'il en existe une prise de son excellente et dite stéréo trouvable sur youtube !

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1784
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Discographie Anna Bolena de Donizetti

Message par Lucas » 01 sept. 2017, 18:59

jerome a écrit :
01 sept. 2017, 17:22
avec quoi n'es-tu pas d'accord ??? Lucas ne parle que des interprètes de Bolena et pas des autres rôles!
Evidemment!
jerome a écrit :
01 sept. 2017, 17:22
Je regrette de contredire l'ami Lucas sur ce point précis aussi, en dépit d'un timbre beaucoup plus mûr (ce qui n'est pas dérangeant!) y reste une technicienne hors pair à la vocalisation toujours impeccable de précision et d'ornementation. Quant au vibrato qu'il lui reproche, il est dérisoire comparé à celui de Callas au début des années 60!
Jérôme, c'était un tout petit peu prévisible non? En revanche nous nous rejoignons sur les témoignages décisifs de Sutherland dans le belcanto dans les années 60-70.
aroldo a écrit :
01 sept. 2017, 17:17
Et si elle ne se jette plus dans l'aventure avec fougue (et ce que Lucas dit sur les tempi est vrai mais se vérifie pour tout le disque, pas simplement pour ces interventions), je crois que Sutherland reste encore sacrément précise
Même moi, je peux faire du yodle à trois à l'heure (lol). Un exemple parmi cent : CD2 Plage 8 de cette Bolena de Bonynge qu'on peut entendre sur Deezer : Sutherland lance l'ensemble à 1'26 sur un tempo beaucoup trop lent et quand les vocalises deviennent moins présentes, on donne un coup d'accélérateur à 1'40 pour passer la quatrième entre 2'00 et 3'00. Simplement pas de bol, il y a une reprise à 3'12 et donc rebelote : on lance l'ensemble pas trop vite pour ne pas savonner avant de passer au bon tempo à 3'30. Les ficelles sont un peu grosses et tout est comme cela! Au moins Callas ou Gencer, hier, ou Netrebko, il y a encore peu, étaient autrement plus virtuoses au bon tempo!
jerome a écrit :
01 sept. 2017, 17:22
Et je regrette de devoir dire que par delà le rôle-titre, Horne et Verrett battent Simionato à plate couture, que Ramey est l'Enrico le plus fabuleux de la discographie et qu'à défaut d'avoir Merritt ou Blake (les meilleurs dans l'absolu!), Jerry Hadley est celui qui rend le mieux justice à Percy.
Bon là je suis assez d'accord et c'est pourquoi Mamie Sutherland gâche tout. D'ailleurs dans cette œuvre, j'ai une prédilection pour le duo entre Ghiaurov et Horne qui est assez dantesque. Malheureusement, c'est Souliotis qui gâche tout cette fois en chantant souvent faux notamment dans son air d'entrée qui est une calamité. C'est simple, entre 0'35 et 1'30 du lien ci-dessous, elle n'en met pas une dedans :

watch?v=vUtcI23ogUg

Et au début du duo avec Seymour, c'est pire ...
jerome a écrit :
01 sept. 2017, 17:22
Enfin je signale au sujet de l'Anna Bolena de Callas qu'il en existe une prise de son excellente et dite stéréo trouvable sur youtube !
Je compte sur toi pour m'éclairer sur les remasterings d'EMI ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 20 invités