Valentin de Boulogne

Vous souhaitez parler d'art mais pas forcément d'opéra, ce forum est fait pour vous !
Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7920
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Valentin de Boulogne

Message par quetzal » 23 oct. 2016, 18:11

En ce moment au Métropolitan de NY et quelques mois avant son arrivée à Paris , la première rétrospective du peintre français Valentin de Boulogne.

Exceptionnelle exposition d'un post Caravage d'un talent et d'une personnalité fous.
On en reparlera .
Allez y.

2 évocations .
Valentin StJeanNY231016.jpg
Valentin StJeanNY231016.jpg (51.31 Kio) Vu 764 fois
Et ce concert à huit admirable où tout le tableau fait de la musique, où les personnages chantent littéralement.

Valentin de B. Concert NY231016.jpg
Valentin de B. Concert NY231016.jpg (89.38 Kio) Vu 764 fois
Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
Adalbéron
Ténor
Ténor
Messages : 958
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51
Localisation : Paris

Re: Valentin de Boulogne

Message par Adalbéron » 23 oct. 2016, 23:54

Eh bien ! Je ne savais pas qu'il y allait avoir une rétrospective sur ce peintre au Louvre.
Entre cette exposition et celle sur "Vermeer et les maîtres de la peinture du genre au Siècle d'or", cela va être un printemps faste au Louvre !
« L'opéra est à la musique ce qu'un lupanar est à l'amour. » — Berlioz

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7920
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Valentin de Boulogne

Message par quetzal » 24 oct. 2016, 00:16

Adalbéron a écrit :Eh bien ! Je ne savais pas qu'il y allait avoir une rétrospective sur ce peintre au Louvre.
Entre cette exposition et celle sur "Vermeer et les maîtres de la peinture du genre au Siècle d'or", cela va être un printemps faste au Louvre !
Parfait.
On va pouvoir en parler.
Valentin est époustouflant..je connaissais pas mal d'oeuvres éparses en le regardant comme un caravagesque parmi d'autres.
Cette formidable ( et totalement inédite) rétrospective réunit des oeuvres dispersées dans le monde entier et révèle surtout sa singularité , le mouvement dans ses tableaux, la vie.
Chez Caravage je vois la mort.
La vierge du Louvre est une des oeuvres que je préfère dans l'histoire de la peinture... elle est infiniment profane, humaine.
Je peux en parler, y rester des heures.

Chez Valentin , tu verras il renverse les tables et les gens et les choses tombent , littéralement...
Le tableau ( il y a une série de " concert") concert à 8 laisse ébahi d'admiration...tous ces gens sont ensemble ,chantent et jouent et on les entend, on les sent , on sent la musique se faire encore là sous nos yeux et ces gens être là dedans.
Les musiciens ,le jeu , le vin , une triade du temps , un thème caravagesque .Ici c'est autre chose , C'est un vrai régal.
C'est très fort.

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7920
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Valentin de Boulogne

Message par quetzal » 24 oct. 2016, 00:31

Ce que je voudrais dire aussi c'est que chez Valentin de Boulogne les personnages s'ils sont vivants si on les sent vivants ils ne sourient jamais, ils ne s'adressent jamais au spectateur.
Ils sont à l'intérieur de leur propre vie, je ne les trouve pas mélancoliques , ce ne sont pas encore des romantiques bien sûr, mais ils sont tout entiers à leur substance.
Enfin on verra il faut voir revoir réfléchir.
Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3304
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Valentin de Boulogne

Message par Stefano P » 24 oct. 2016, 08:22

quetzal a écrit :Ce que je voudrais dire aussi c'est que chez Valentin de Boulogne les personnages s'ils sont vivants si on les sent vivants ils ne sourient jamais, ils ne s'adressent jamais au spectateur.
Ils sont à l'intérieur de leur propre vie, je ne les trouve pas mélancoliques , ce ne sont pas encore des romantiques bien sûr, mais ils sont tout entiers à leur substance.

Bernard
Très juste, il y a par exemple ce Samson qui illustre bien ce que tu dis :

Image
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7920
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Valentin de Boulogne

Message par quetzal » 24 oct. 2016, 10:18

Il est aussi dans l'exposition ( qui est presque exhaustive)
Je n'ai fait que les 2 photos , celles que je vous ai montrées. Le catalogue est très bien fait ,j'ai pris le temps d'en lire plusieurs chapitres, mais j'acheterai la version française quand il va sortir ( il a été fait en grande partie par des auteurs français).
Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Ernesto
Alto
Alto
Messages : 393
Enregistré le : 15 nov. 2011, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Valentin de Boulogne

Message par Ernesto » 05 janv. 2017, 19:04

Merci de parler de ce grand peintre. J'attend avec impatience la venue à Paris de cette exposition. Je me souviens qu'elle avait été annoncée, lors de conférences sur "les bas-fonds de Rome" au Petit Palais, il y a deux ou trois ans.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11578
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Valentin de Boulogne

Message par PlacidoCarrerotti » 05 janv. 2017, 19:20

Ce qui était amusant dans cette expo, c'est d'essayer de reconnaître les modèles d'un tableau à l'autre ;-)
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

altini
Ténor
Ténor
Messages : 634
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Valentin de Boulogne

Message par altini » 06 janv. 2017, 10:25

Merci de m'avoir fait découvrir ce merveilleux peintre. On apprend à tout âge! :D

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 7920
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Valentin de Boulogne

Message par quetzal » 26 avr. 2017, 00:32

Je crois que l'exposition est arrivée au Louvre et qu'elle est visible pour peu de temps.
Ne la manquez pas.

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités