Quel chef d'Orchestre seriez-vous ?

Sujets inclassables !

dongio
Baryton
Baryton
Messages : 1293
Enregistré le : 05 nov. 2006, 00:00
Contact :

Message par dongio » 31 août 2012, 18:27

Si j'étais chef...mon rêve caché

Moi chef d'orchestre, je ne dirigerai que ce qui m'intéresse et me va aux tripes
Moi chef d'orchestre, j'exigerai d'avoir le choix des chanteurs que je veux dans l'oeuvre que je compte diriger
Moi chef d'orchestre, je choisirai le metteur en scène avec lequel j'aurais discuté avant de l'engager sur sa vision de l'oeuvre.
Moi chef d'orchestre, je demanderai des répétitions multiples et refuserai que les chanteurs ne soient pas présents à toutes les répétitions pour s'imprégner de l'oeuvre à laquelle ils participent
Moi chef d'orchestre, je demanderai à être déchargé de toute charge administrative pour ne me consacrer qu'à la musique
Moi chef d'orchestre, je ferai venir au cours de ma saison d'opéra ou de concert des chefs de haut niveau pour que ma saison soit la meilleure possible
Moi chef d'orchestre, je discuterai avec mon intendant maison pour que le prix des places à l'opéra reste démocratique et que le spectateur soit privilégié
Moi chef d'orchestre, j'aimerais garder une forme d'humilité face à la musique et ne pas avoir la grosse tête, gardant en mémoire Giulini (mon idole), Celibidache ou Abbado comme exemple d'intégrité artistique
Moi chef d'orchestre, je demanderai à ce que ma camisole de force soit changée tous les jours...

Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1950
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Message par Piem67 » 31 août 2012, 23:10

dongio a écrit :Si j'étais chef...mon rêve caché

Moi chef d'orchestre, je ne dirigerai que ce qui m'intéresse et me va aux tripes
Moi chef d'orchestre, j'exigerai d'avoir le choix des chanteurs que je veux dans l'oeuvre que je compte diriger
Moi chef d'orchestre, je choisirai le metteur en scène avec lequel j'aurais discuté avant de l'engager sur sa vision de l'oeuvre.
Moi chef d'orchestre, je demanderai des répétitions multiples et refuserai que les chanteurs ne soient pas présents à toutes les répétitions pour s'imprégner de l'oeuvre à laquelle ils participent
Moi chef d'orchestre, je demanderai à être déchargé de toute charge administrative pour ne me consacrer qu'à la musique
Moi chef d'orchestre, je ferai venir au cours de ma saison d'opéra ou de concert des chefs de haut niveau pour que ma saison soit la meilleure possible
Moi chef d'orchestre, je discuterai avec mon intendant maison pour que le prix des places à l'opéra reste démocratique et que le spectateur soit privilégié
Moi chef d'orchestre, j'aimerais garder une forme d'humilité face à la musique et ne pas avoir la grosse tête, gardant en mémoire Giulini (mon idole), Celibidache ou Abbado comme exemple d'intégrité artistique
Moi chef d'orchestre, je demanderai à ce que ma camisole de force soit changée tous les jours...
Moi chef d'orchestre, je ferai plonger ma maison d'opéra dans le déficit le plus profond... (oups, pardon...) ^^

Mirandal
Messages : 4
Enregistré le : 09 mai 2012, 23:00

Message par Mirandal » 01 sept. 2012, 01:09

Moi chef d'orchestre, compte tenu que les orchestres et les chanteurs d'aujourd'hui tendent de plus en plus vers l'uniformisation, je m'empresserais de changer de métier. :(

KLINGSOR
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 165
Enregistré le : 15 févr. 2011, 00:00
Contact :

Message par KLINGSOR » 01 sept. 2012, 10:45

Je rêverai de diriger ce que j'aime et uniquement. Mais cela frise l'utopie.

Par contre en tant que citoyen français, je m'empresserais de quitter ce pays qui refuse les chefs qui en sont natifs (voir ne serait ce qu'à l'opéra de Paris le nombre de chef français engagés) et surtout je refuserais de diriger en France le cas échéant.

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2553
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 01 sept. 2012, 12:58

Je crois que je ferais un mélange des avis de jerome et d'Adalgeesira: essentiellement belcantiste et verdien, j'aurais à cœur de ne pratiquer aucune coupure dans les opéras de mon répertoire. Je ferais tout mon possible pour ne pas couvrir les chanteurs.

Après, je ne sais que choisir entre interdire toute note non écrite ou au contraire permettre tous les exploits vocaux... Je crois qu'idéalement, les reprises des cabalettes seraient variées, mais sans suraiguë finale.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8033
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 01 sept. 2012, 13:19

Leporello84 a écrit :Je crois qu'idéalement, les reprises des cabalettes seraient variées, mais sans suraiguë finale.
moi j'autoriserais le suraigu à condition évidemment que la chanteuse ou le chanteur l'ait dans la gorge et si c'est pertinent stylistiquement et dramatiquement (ce qui est quand même le cas dès lors que la voix est adéquate au rôle) et en phase avec une certaine tradition.

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2553
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 01 sept. 2012, 13:57

De plus, j'attacherais une grande importance à la découverte ou à la remise en place de scènes ou morceaux rares ou optionnels trop souvent coupés ou oubliés, des versions alternatives qui n'existent qu'en de rares CDs, etc. Exemples:

- le grand air à cabalette alternatif du deuxième acte d'Ernani;
- la tonalité originale, réhaussée, du grand duo Enrico-Lucia au deuxième acte de Lucia di Lammermoor;
- l'air optionnel de Rosina « Ah, s'è ver che in tal momento » et le « Cessa » du deuxième acte d'Il barbiere di Siviglia;
- le duo de trompettes du deuxième acte de La sonnambula;
- le trio « Se il destino », la chanson complète du trouvère ainsi que le superbe duo « Da quel dì che ti mirai » dans I puritani;
- la version viennoise de Don Giovanni, avec le duo Leporello-Zerlina;
- pour Faust, ou le ballet, ou la chanson à boire du cinquième acte; autrement, bien sûr, l'air du rouet, et la romance de Siébel;
- l'épithalame, le ballet, le chœur « Frappez l'air » et la courte scène avec frère Jean de Roméo et Juliette, etc.

Bref, avec moi, tous les opéras dureraient au moins aussi longtemps qu'un opéra de Wagner. :wink:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités