15000 !

Problèmes techniques et autre questions liées à l'utilisation du portail.
Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2929
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 22 nov. 2012, 14:54

Il faut aussi préciser (une fois de plus) que certains s'inscrivent pour avoir accès à la banque de données des livrets (qui demande une inscription) et pouvoir poster en message privé pour répondre aux annonces de vente de place. Ou en revendre... (Et il n'y a pas de conditions de participation au forum pour avoir le ''droit'' d'acheter/vendre une place.)
A chacun son utilisation personnelle du site.
Par exemple, j'ai deux amis qui se sont inscrits pour les livrets et qui se sentant trop néophytes encore pour participer, lisaient tous les jours le site sans être inscrits, continuent de le faire, et ne souhaitent pas encore participer...
Il n'y a aucun jugement à porter sur ces pratiques diverses...

Ce n'est pas le nombre qui compte, c'est la qualité et l'intérêt des débats.
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2206
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 22 nov. 2012, 14:58

jeantoulouse a écrit :Un adhérent serait-il moins "intéressant" en ne publiant rien ? En quoi l'adhésion implique-t-elle un concours actif , une participation intensive, une logorrhée irrépressible ?
Je suppose que , comme moi, vous consultez d'autres sites, que vous lisez des revues et surtout que vous écoutez et voyez des spectacles lyriques, sans vous sentir obligés de rédiger à tout bout de champ une note, livrer une impression, ouvrir un débat.
On nous le repète en ce moment en boucle dans les média : on doit distinguer certes sympathisants, adhérents, militants... sans pour pour autant interdire à quiconque de s'exprimer ou sans valoriser ceux qui aiment à le faire.
Je me réjouis de la bonne santé du site ODB que je constate autant par le nombre de visiteurs que par celui des inscrits, que surtout - merci JDB de le réaffirmer - par la qualité d'ensemble des contributions.
+1
Qu'il participe ou non, il est toujours bon qu'un nouvel internaute s'inscrive, j'imagine. Après tout, si un internaute s'inscrit, c'est a priori car l'opéra l'intéresse: donc toute nouvelle inscription est bonne à prendre! Enfin, ce n'est que mon avis. On devrait se réjouir que de plus en plus de personnes s'intéressent également au forum; ce nombre reste de toute façon un indice révélateur.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2419
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Message par dge » 22 nov. 2012, 16:59

EdeB a écrit :Il faut aussi préciser (une fois de plus) que certains s'inscrivent pour avoir accès à la banque de données des livrets (qui demande une inscription) et pouvoir poster en message privé pour répondre aux annonces de vente de place. Ou en revendre... (Et il n'y a pas de conditions de participation au forum pour avoir le ''droit'' d'acheter/vendre une place.)
A chacun son utilisation personnelle du site.
Par exemple, j'ai deux amis qui se sont inscrits pour les livrets et qui se sentant trop néophytes encore pour participer, lisaient tous les jours le site sans être inscrits, continuent de le faire, et ne souhaitent pas encore participer...
Il n'y a aucun jugement à porter sur ces pratiques diverses...

Ce n'est pas le nombre qui compte, c'est la qualité et l'intérêt des débats.
Le fait que certains (beaucoup?) ne viennent que pour acheter/vendre une place ou poser une question sur une partition, un artiste...est un indice qui montre la place d'ODB dans le monde du lyrique sur le net. C'est qu'ils pensent qu'ils ont une chance plus grande d'avoir une réponse et c'est une reconnaissance d'ODB.
Il est d'ailleurs symptomatique de voir que certains intervenants comptent peu de posts, mais une ancienneté d'inscription qui peut être de 2 ou 3 ans, signe d'une certaine réticence à se lancer. D'où l'importance de veiller à la civilité des échanges pour que personne ne se sente exclu.

faustin
Basse
Basse
Messages : 2875
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Re: le fétichisme des données quantitatives

Message par faustin » 22 nov. 2012, 20:39

Piem67 a écrit :
archi d'accord avec toi Faustin. Cette course au chiffre, au résultat, est une des plaies de notre époque.
Non seulement du chiffre, du résultat, mais du chiffre qui ne veut absolument rien dire. Du chiffre qu'on sort le jour où on en a envie, quand c'est moins glorieux, il n'y aura plus rien. J'ai bien connu ça professionnellement, je pourrais vous le raconter. 15.000, ça me paraît absolument énorme, d'où mon scepticisme. En parcourant le fil, je vois qu'il additionne les démarches les plus diverses, les plus hétérogènes, y compris les moins implicantes. Donc cela comprend les gens qui sont passés, avec un pseudo farfelu, qu'ils ne se sont pas donné beaucoup de mal pour le trouver, certains par hasard, un peu comme si on s'amusait à compter les gens qui ont foulé le sol de la salle des pas perdus de la Gare Saint-Lazare. En plus, c'est un chiffre qu'on ne peut comparer à rien. On ne sait pas si c'est plus, moins que ce que font les autres sites, qui bien évidemment ne sont pas comparables. Un chiffre dont on ne peut rien conclure, qui ne correspond, je suppose à aucun objectif. C'est rien, c'est pas la peine et ce serait bien vain d'en tirer quelque satisfaction.

Faustin

Avatar du membre
Christopher
Baryton
Baryton
Messages : 1966
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 22 nov. 2012, 21:18

bon, le 15000 ème OdBien reste toujours caché, qu'il sorte de sa cachette.... ou alors c'est un robot qui a fait l'inscription ?

Avatar du membre
Bruno92
Baryton
Baryton
Messages : 1197
Enregistré le : 23 avr. 2011, 23:00
Localisation : 92
Contact :

Message par Bruno92 » 22 nov. 2012, 21:25

Christopher a écrit :bon, le 15000 ème OdBien reste toujours caché, qu'il sorte de sa cachette.... ou alors c'est un robot qui a fait l'inscription ?
Si j'avais su, je n'aurais même pas dit que celui ci existe (vu la polémique sur les chiffres que cela provoque :oops: )

Mais, bon, c'est la vie des forums :pash:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19721
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: le fétichisme des données quantitatives

Message par JdeB » 23 nov. 2012, 11:00

faustin a écrit :
Piem67 a écrit :
archi d'accord avec toi Faustin. Cette course au chiffre, au résultat, est une des plaies de notre époque.
Non seulement du chiffre, du résultat, mais du chiffre qui ne veut absolument rien dire. Du chiffre qu'on sort le jour où on en a envie, quand c'est moins glorieux, il n'y aura plus rien. J'ai bien connu ça professionnellement, je pourrais vous le raconter. 15.000, ça me paraît absolument énorme, d'où mon scepticisme. En parcourant le fil, je vois qu'il additionne les démarches les plus diverses, les plus hétérogènes, y compris les moins implicantes. Donc cela comprend les gens qui sont passés, avec un pseudo farfelu, qu'ils ne se sont pas donné beaucoup de mal pour le trouver, certains par hasard, un peu comme si on s'amusait à compter les gens qui ont foulé le sol de la salle des pas perdus de la Gare Saint-Lazare. En plus, c'est un chiffre qu'on ne peut comparer à rien. On ne sait pas si c'est plus, moins que ce que font les autres sites, qui bien évidemment ne sont pas comparables. Un chiffre dont on ne peut rien conclure, qui ne correspond, je suppose à aucun objectif. C'est rien, c'est pas la peine et ce serait bien vain d'en tirer quelque satisfaction.

Faustin
Il n'y a jamais eu de course au chiffre sur ODB.
La structure en kit du site comporte depuis toujours des éléments de mesure et l'on s'en sert.


oui, 15 000 membres, c'est énorme et 7 millions de pages lues comme l'an dernier c'est énorme aussi (d'où le refus des autres sites à communiquer quoi que ce soit ? ) :lol:
Les autres sites ont compris que pour recevoir quelques CD, DVD, livres et "invitations de presse"à des spectacles, il fallait se positionner comme "magazine" avec des "journalistes" parlant "aux lecteurs" lesquels n'ayant pas de moyen d'interaction.
et qu'"il valait mieux aussi supprimer leur partie forum pour ne pas contrarier certaines "stars" qui ne faisaient pas le distinguo entre la partie magazine et les interventions parfois vachardes des particpants du dit forum. Passons...

Nous seuls, résistant à ces pressions, avons joué la carte du participatif (et reçu autant d'invitations que demandées, même trop, puisque certaines demandes des attachées de presse et des agents ne peuvent être satisfaites, les places que je proposais cet été pour divers festivals n'ont pas trouvé preneurs)

Que cela agace prodigieusement nos détracteurs, tant mieux !

Que des piliers du site comme toi (qui ne cesse d'y jouer les pisse-vinaigre et les jamais content) déplorent que de nouveaux membres rejoignent notre communauté virtuelle pour nous lire, c'est cocasse !

Un lecteur assidu d'un journal qui n'a jamais alimenté le courier des lecteurs de sa vie ne doit-il pas être comptabilisé ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

faustin
Basse
Basse
Messages : 2875
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Re: le fétichisme des données quantitatives

Message par faustin » 23 nov. 2012, 15:27

JdeB a écrit :
faustin a écrit :
Piem67 a écrit :
archi d'accord avec toi Faustin. Cette course au chiffre, au résultat, est une des plaies de notre époque.
Non seulement du chiffre, du résultat, mais du chiffre qui ne veut absolument rien dire. Du chiffre qu'on sort le jour où on en a envie, quand c'est moins glorieux, il n'y aura plus rien. J'ai bien connu ça professionnellement, je pourrais vous le raconter. 15.000, ça me paraît absolument énorme, d'où mon scepticisme. En parcourant le fil, je vois qu'il additionne les démarches les plus diverses, les plus hétérogènes, y compris les moins implicantes. Donc cela comprend les gens qui sont passés, avec un pseudo farfelu, qu'ils ne se sont pas donné beaucoup de mal pour le trouver, certains par hasard, un peu comme si on s'amusait à compter les gens qui ont foulé le sol de la salle des pas perdus de la Gare Saint-Lazare. En plus, c'est un chiffre qu'on ne peut comparer à rien. On ne sait pas si c'est plus, moins que ce que font les autres sites, qui bien évidemment ne sont pas comparables. Un chiffre dont on ne peut rien conclure, qui ne correspond, je suppose à aucun objectif. C'est rien, c'est pas la peine et ce serait bien vain d'en tirer quelque satisfaction.

Faustin
Il n'y a jamais eu de course au chiffre sur ODB.
La structure en kit du site comporte depuis toujours des éléments de mesure et l'on s'en sert.


oui, 15 000 membres, c'est énorme et 7 millions de pages lues comme l'an dernier c'est énorme aussi (d'où le refus des autres sites à communiquer quoi que ce soit ? )
Les autres sites ont compris que pour recevoir quelques CD, DVD, livres et "invitations de presse"à des spectacles, il fallait se positionner comme "magazine" avec des "journalistes" parlant "aux lecteurs" lesquels n'ayant pas de moyen d'interaction.
et qu'"il valait mieux aussi supprimer leur partie forum pour ne pas contrarier certaines "stars" qui ne faisaient pas le distinguo entre la partie magazine et les interventions parfois vachardes des particpants du dit forum. Passons...

Nous seuls, résistant à ces pressions, avons joué la carte du participatif (et reçu autant d'invitations que demandées, même trop, puisque certaines demandes des attachées de presse et des agents ne peuvent être satisfaites, les places que je proposais cet été pour divers festivals n'ont pas trouvé preneurs)

Que cela agace prodigieusement nos détracteurs, tant mieux !

Que des piliers du site comme toi (qui ne cesse d'y jouer les pisse-vinaigre et les jamais content) déplorent que de nouveaux membres rejoignent notre communauté virtuelle pour nous lire, c'est cocasse !

Un lecteur assidu d'un journal qui n'a jamais alimenté le courier des lecteurs de sa vie ne doit-il pas être comptabilisé ?
Tout cela est fort bien mais c'est comme une mise en scène de Warlikowski, ça n'a qu'un lointain rapport avec ce que j'avais écrit.

Faustin

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités