Alcina à Poissy le 29 septembre

Représentations
Avatar du membre
Joyce-DiDonato
Messages : 49
Enregistré le : 16 mars 2007, 00:00
Localisation : Paris - Londres
Contact :

Alcina à Poissy le 29 septembre

Message par Joyce-DiDonato » 01 oct. 2007, 08:19

Bonjour,

comme certains d'entre vous, la soirée de samedi s'est déroulée sous les airs de Händel à Poissy.
J'ai été enchantée par ce concert. En premier lieu, je tiens à souligner la très très bonne tenue de l'orchestre "Il complesso barocco". Le jeu était vivant, dynamique et humble.

Je n'avais pas fait attention que ce n'était qu'une version concert, et cela s'est vu à plusieurs reprises que les artistes ne demandaient qu'à jouer réellement. Peut-être étaient ils eux aussi un peu frustrés. Au fur et à mesure que l'opéra avancait, j'ai sentit qu'ils se libéraient de plus en plus, le public aidant certainement en applaudissant après chaque grand airs répétés (et oui du Händel dans l'âme).

Sinon, j'ai trouvé la performance des artistes de fort bonne tenue; en particulier (et non, il n'y a pas de parti pris :lol: ) Joyce Di Donato qui a, à plusieurs reprises montré qu'elle bénéficiait d'une technique irréprochable et aussi d'une puissance vocale qu'elle n'a pas utilisé de manière systématique. Elle a chanté juste. Seul petit bémol, pour son second grand aria, j'ai été fort surprise d'entendre un arrêt dans une phrase, sentant sa voix s'éteindre. Mais n'ayant pas eu l'occasion de me familiariser avec cet opéra avant, je ne sais hélas, si cela était voulu.

Karin Gauvin a également très bien tenue son rôle. Globalement, même si j'aurais apprécié, du fait que je me suis retrouvée au balcon, un peu plus de puissance vocale de la part de certains, le concert a été très très bien.

Seuls bémols finaux :
- même au retour de l'entracte des personnes réussissent à arriver en retard ... :roll:
- j'ai été choquée d'entendre marcher les artistes sur cette scène en bois avec leurs chaussures et vu les incéssants déplacements, un peu de feutrine au sol aurait pu étouffer ces bruits.


Bien à vous.


Joyce.
Con amores, la mi madre
con amores me dormi.
Asi dormida soñaba
lo que el corazòn velaba,...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20972
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 01 oct. 2007, 08:25

Joyce Di Donato retrouvera Haendel à Genève dans Ariodante du 11 au 21 novembre et en avril, à Bruxelles, sous la direction de C. Rousset dans un programme intitulé Furore qui donnera lieu à un CD chez Virgin. Le même concert est prévu en décembre 2008 à Pleyel.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
perrine
Ténor
Ténor
Messages : 747
Enregistré le : 03 août 2003, 23:00
Contact :

Message par perrine » 01 oct. 2007, 13:31

ze cast.

Georg Friedrich Händel
Alcina

Il complesso barocco
Alan Curtis,

Joyce Di Donato, soprano (Alcina)
Karin Gauvin, soprano (Morgana)
Sonia Prina, mezzosoprano (Bradamante)
Maite Beaumont, mezzo soprano (Ruggero)
Kobie van Rensburg, tenore (Oronte)
Vito Priante, baritono basso (Melisso)

Je reviens dès que j'ai un peu de temps pour donner mes impressions, mais une très bonne soirée, ça c'est sûr.
Le problème quand on trouve une solution, c\'est qu\'on perd une question.

Ced
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 136
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Contact :

Message par Ced » 01 oct. 2007, 13:39

C'est Joyce Di Donato qui chante Alcina??

Avatar du membre
Joyce-DiDonato
Messages : 49
Enregistré le : 16 mars 2007, 00:00
Localisation : Paris - Londres
Contact :

Message par Joyce-DiDonato » 01 oct. 2007, 13:46

Et oui ... alors que Joyce DiDonato est une Mezzo ... mais c'est bien-elle qui avait le rôle d'Alcina ...
Con amores, la mi madre
con amores me dormi.
Asi dormida soñaba
lo que el corazòn velaba,...

Ced
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 136
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Contact :

Message par Ced » 01 oct. 2007, 13:58

Si j'avais su, je serais allé faire un tour à Paris ce samedi... :cry:

faustin
Basse
Basse
Messages : 2891
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

quand il n'y a pas de metteur en scène

Message par faustin » 01 oct. 2007, 15:07

Joyce-DiDonato a écrit :
Je n'avais pas fait attention que ce n'était qu'une version concert, et cela s'est vu à plusieurs reprises que les artistes ne demandaient qu'à jouer réellement. Peut-être étaient ils eux aussi un peu frustrés. Au fur et à mesure que l'opéra avancait, j'ai sentit qu'ils se libéraient de plus en plus, le public aidant certainement en applaudissant après chaque grand airs répétés (et oui du Händel dans l'âme).
Des artistes qui jouent, qui improvisent un jeu très expressif et très personnel à l'occasion d'une version de concert, alors qu'aucun metteur en scène n'est sur leur dos pour le leur demander, c'est quelque chose que j'avais vu il y a quelques années dans la représentation non scénique de Benvenuto Cellini à la Maison de la Radio, avec entre autres Patricia Ciofi et Laurent Naouri, c'est à cette occasion que j'ai découvert Patricia Ciofi et je l'avais trouvée épatante, fabuleuse...
Faustin

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

Message par Verseau » 01 oct. 2007, 18:14

Excellente soirée à Poissy pour cette magnifique Alcina (aussi bien pour la beauté de la musique que pour la qualité de l’interprétation).
J’apprécie énormément les versions concerts. Je préfère cent fois une version concert avec des artistes engagés et qui chantent bien plutôt que de subir un metteur en scène qui m’impose ses vues et qui m’empêche de laisser aller ma propre imagination (quand ce n’est pas une certaine schizophrénie entre ce que l’on voit et ce que l’on entend...).
Pour compléter la réflexion de Faustin sur le Bevenuto Cellini, il y avait, dans la distribution une magnifique Joyce DiDonato dans le rôle d’Ascanio.
Ce soir, la distribution féminine était, à mon avis, absolument superbe.
Joyce était la reine de la soirée et je connais beaucoup de Ruggiero qui ne résisteraient pas à l’appel de la belle Alcina si elle avait les trait (et la gentillesse) de Joyce... Il me semble que sa voix évolue de plus en plus vers le timbre de soprano. C’est vraiment une chanteuse que j’apprécie énormément les Haendel, les Mozart, les Rossini mais, également, dans Strauss et dans les récitals toujours bien conduits, originaux et généreux.. Elle dégage une grande émotion liée à une technique sans faille, un timbre généreux et moelleux ainsi que de magnifiques nuances d’intensité toujours en plein accord avec le texte.
Une autre interprète m’a bluffé. C’est Maïté Beaumont. Je ne l’avais jamais entendu en live et j’avoue que j’ai été conquis par sa présence physique et son timbre de voix. Je n’arrive pas à le décrire vraiment mais il m’a laissé une impression étrange et magnifique.
Sonia Prina que j’avais vu dans un rôle totalement différent (la Pietra del Paragone) m’a également beaucoup plu avec son beau timbre de contralto.
Fantastique de sortir à plus de minuit, plein de bonheur et de joie après ces 3 heures 30 de musique d’une très belle inspiration.
La comparaison avec la version scénique qui sera donnée, le mois prochain à Garnier risque d’être des plus intéressante.

Avatar du membre
perrine
Ténor
Ténor
Messages : 747
Enregistré le : 03 août 2003, 23:00
Contact :

Message par perrine » 01 oct. 2007, 22:32

Image

Une excellente soirée également.
En plus d'avoir des joyaux vocaux, Di Donato a en plus des talents d'actrice formidables. Que ce soit depuis sa chaise avec des coups d'oeil de ci de là à ses partenaires ou bien encore longtemps enfermée dans son aria à la fin de ses parties, ou prête à bondir sur la fin, on la sent vraiment investie. Et on peine vraiment avec elle quand "mi restano le lagrime".

Maité Beaumont se taille également une bonne part du succès. Belle voix, gros engagement scénique. Cette petite mezzo espagnole doit avoir mal à la machoire aprés ses tours de chants !

Excellente prestation aussi de Karin Gauvin aux aigus aisés, et Sonia Prina vocalisant à 2000 à l'heure.

Les 2 hommes tiennent aussi bien la barque, et j'ai simplement hâte que cet enregistrement sorte !!!

Image
Le problème quand on trouve une solution, c\'est qu\'on perd une question.

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

Message par Verseau » 02 oct. 2007, 22:41

L’absence d’un choeur ne nous a pas permis d’écouter celui de l’acte I mais j’ai trouvé très sympathique et remarquablement chanté par l’ensemble des solistes le choeur conclusif de l’oeuvre. L’engagement de chacun et la joie de nous offrir cet ultime partie chantée étaient tout à fait palpable et d’une grande intensité.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 84 invités