La Juive - Opéra Bastille - Oren/Audi - février/mars 2007

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

La Juive - Opéra Bastille - Oren/Audi - février/mars 2007

Message par Ruggero » 12 févr. 2007, 16:28

LA JUIVE
Jacques Fromental Halévy (1799-1862)
NOUVELLE PRODUCTION

Opéra en cinq actes (1835)
Livret d’Eugène Scribe
En langue française

Direction musicale --- Daniel Oren
Mise en scène --- Pierre Audi
Décors --- George Tsypin
Costumes --- Dagmar Niefind
Lumières --- Jean Kalman
Dramaturgie --- Willem Bruls
Chorégraphe --- Amir Hosseinpour
Chef des Choeurs --- Peter Burian

La princesse Eudoxie --- Annick Massis
Rachel --- Anna Caterina Antonacci
Éléazar --- Neil Shicoff / Chris Merritt (3, 20 mars)
Le cardinal de Brogni --- Robert Lloyd / Ferruccio Furlanetto (14, 18, 20 mars)
Léopold --- John Osborn / Colin Lee (3, 10, 14, 14,18 et 20 mars)
Ruggiero --- André Heyboer
Albert --- Vincent Pavesi

Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris


COPRODUCTION AVEC DE NEDERLANDSE OPERA, AMSTERDAM

France Musique enregistrera et diffusera La Juive le 21 avril 2007.

Opéra Bastille Opéra Bastille | Première 16 février 2007 19h
Représentations 20, 24, 28 février, 3, 6 (gala AROP), 10, 14, 18 (14h30), 20 mars 2007 19h
Durée du spectacle 3h50 avec 1 entracte
Prix des places 150€, 120€, 100€, 80€, 60€, 40€, 20€, 10€, 5€

Pleins feux sur La Juive
Amphithéâtre Bastille 14 février 2007, 19h
Colloque autour de La Juive
« Les Enfants de Shylock sur la scène »
Studio Bastille Studio Bastille 25 février 2007 10h




La générale a lieu ce soir, sans Neil Shicoff. Je n'y vais pas (j'ai été dégoûté par celle de Don Giovanni). J'ai pour l'instant de très bons échos sur Antonacci, sur l'orchestre et le chef.
Si certains y vont ce soir, je rappelle qu'une générale est une séance de travail et que les chanteurs ne sont pas tenus de chanter à pleine voix. Je dis ça parce que depuis quelques temps sur Internet, on a tendance à commenter les générales comme des premières, ce que je trouve assez choquant.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12696
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 13 févr. 2007, 01:04

Précision : Merritt n'a été informé que fin de semaine dernière qu'il chanterait la générale. Ce soir il a chanté pour la première fois seulement avec orchestre la dernière partie (du duo Brogni à la fin, en passant par "Rachel quand du Seigneur").
C'était aussi le premier "filage" de l'intégrale de l'ouvrage avec orchestre.

Inutile de dire qu'on était efectivement pas dans les conditions d'une première !!!

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 13 févr. 2007, 01:06

tu y étais? Comment était Antonacci? et Furlanetto?
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12696
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 13 févr. 2007, 01:28

Un peu tard mais : Antonacci était parfaite (je ne suis pas prolixe en compliments habituellement). Diction, couleur, puissance, investissement ... c'est remarquable. Bref, archi génial super bien.

Massis un peu à l'économie dans son trio (vu qu'elle ne faisait pas le Boléro, elle aurait pu se lâcher) mais excellente dans son air avec cabalette reprise avec variations qui a déchaîné les applaudissements du public. Un peu extérieure à mon goût.

Pas de Furlanetto, mais Lloyd était très digne, très musical, avec des moyens qui ne sont certainement pas exceptionnels mais ça passe très bien. Et le personnage est attachant.

Merritt met du temps à chauffer, détone de temps à autres et se plante à a fin de l'air en esquivant l'aigu : au vu des conditions, ça devrait le faire aux suivantes. Le personnage est intéressant, très différent de celui incarné par Shicoff.

Très bonne direction d'Oren, ne couvrant jamais les chanteurs.

Côté mise en scène (si on peut appeler ça une mise en scène), au positif, nous échappons au délire hitlérien. C'est déjà ça. Sinon, c'est assez moche et pas vraiment dirigé.

Bonne soirée au global.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 13 févr. 2007, 10:09

PlacidoCarrerotti a écrit :Un peu tard mais : Antonacci était parfaite (je ne suis pas prolixe en compliments habituellement). Diction, couleur, puissance, investissement ... c'est remarquable. Bref, archi génial super bien.
:D :D :D :D :D :D
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3031
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Message par jean-didier » 13 févr. 2007, 10:47

sinon au niveau des coupures ça donne quoi ?
est-ce que le choeur qui ouvre l'acte 5 est encore coupé ? idem pour l'acte 1 est-ce qu'il est expédié en sautant directement au finale comme cela avait été évoqué ?

Avatar du membre
Neil_Schicoff_tenor
Alto
Alto
Messages : 403
Enregistré le : 17 janv. 2005, 00:00

Message par Neil_Schicoff_tenor » 13 févr. 2007, 10:52

3h50 avec un seul entracte, cela nous fait 3h15 de musique, donc des coupures équivalantes au live RCA.

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 13 févr. 2007, 11:01

sérieuses menaces de grève sur la première de La Juive
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4290
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Message par David-Opera » 13 févr. 2007, 11:02

On en connait les motifs?

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 13 févr. 2007, 11:05

David-Opera a écrit :On en connait les motifs?
Je pense que compte tenu de l'organisation des journées européennes de l'opéra, l'annulation de la première serait particulièrement désastreuse pour Mortier.

C'est pitoyable. :evil:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 101 invités