Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Représentations
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20845
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par JdeB » 06 sept. 2019, 10:44

I Puritani

Direction musicale : Riccardo Frizza
Mise en scène : Laurent Pelly
Costumes : Laurent Pelly
Chef des Choeurs : José Luis Basso
Décors : Chantal Thomas
Lumières : Joël Adam

Elvira : Elsa Dreisig
Lord Gualtiero Valton : Luc Bertin-Hugault
Sir Giorgio : Nicolas Testé
Lord Arturo Talbot : Javier Camarena (7, 13, 20, 25, 29 sept.) / Francesco Demuro (10, 17 sept., 2, 5 oct.)
Sir Riccardo Forth : Igor Golovatenko
Sir Bruno Roberton : Jean-François Marras
Enrichetta di Francia : Gemma Ní Bhriain
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12630
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par HELENE ADAM » 06 sept. 2019, 13:39

Je transpose la discussion sur les contre-notes de nos deux ténors ici pour ne pas polluer le fil "CD" mis à jour par Jérôme et qui concerne tous les enregistrements de I Puritani.
Loïs a écrit :
06 sept. 2019, 12:28
PlacidoCarrerotti a écrit :
06 sept. 2019, 12:22
HELENE ADAM a écrit :
06 sept. 2019, 11:52
operakohler a écrit :
05 sept. 2019, 21:57
Première des Puritains à Paris samedi prochain. Javier Camarena doit être Arturo. j'ouvre les paris: contre Ut dièse ou pas de contre Ut dièse ?
Le fil est ouvert :wink: (et c'est un contre-ré bémol :mrgreen: )
C'est surtout le contre fa qui pose question.
Pour moi c'est carrément les chanteurs (d'autant plus qu'il a fallu ranimer Demuro quand il a ouvert la partition)
J'ai mis l'extrait de la partition dans le fil Pavarotti avec l'extrait de l'enregistrement où il réalise, bien sûr le contre re bémol (les doigts dans le nez si je puis dire) mais aussi le contre-fa en falsetto.
http://www.odb-opera.com/viewtopic.php? ... 36#p374536
Dans tous les extraits de ce "Credeasi misera" (qui se situe en plus en fin d'opéra) que j'ai pu entendre de Camarena, il évite ce contre-fa mais se promène magnifiquement dans tout l'air avec un timbre superbe et une musicalité enviable sans jamais forcer (et avec le contre-ré bémol of course...).
Demuro je n'en sais rien, j'ai pris ma place pour Camarena uniquement.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 599
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par Il prezzo » 06 sept. 2019, 16:31

Et pauvre de moi pour ma rentrée lyrique. J'avais une place pour Camarena vendredi et ne peux plus. Et ma seule date dispo est avec Demuro. Que je déteste.
Je crois que je vais changer pour un autre spectacle.
D'autant que je n'y allais pas non plus pour Dreisig. ..
Essentiellement pour Bellini en fait😊

operakohler
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 169
Enregistré le : 21 févr. 2008, 00:00
Localisation : paris
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par operakohler » 07 sept. 2019, 08:27

Merci pour l’ouverture de ce fil sur les représentations de Paris.
Ma question n’était absolument pas sur le célèbre passage « "Credeasi misera" » mais, si vous aviez lu les messages au-dessus, sur un autre passage de l’œuvre « "Non temo indegno" » à l’acte 1.
C’était une question d’Offenbach à laquelle je m’étais efforcé d’apporter des éléments de réponse.
Cette note (non écrite) est extrêmement rare et très peu réalisée. Sauf que Mr Javier Camarena a déjà fait cette note.
Alors pour en revenir à ce soir mes prédictions sont :
Contre Ut dièse dans le « a te o cara »
Contre Ut dièse dans le « duo avec Riccardo »
Contre Ré dans le duo avec Elvira
Et Ré bémol dans le « Crédeasi misera ». Pas de contre Fa
Je suis impatient de l’entendre sur scène dans ce rôle qui lui convient très bien.
A Paris nous n’avons pas eu beaucoup de représentation de I Puritani. Profitons-en.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13996
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 07 sept. 2019, 10:29

Mes prédictions pour le soprano : les trois ut et le contre ré de la partie lente du final du I ne seront pas donnés ;-)
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

titoschipa
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 227
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par titoschipa » 07 sept. 2019, 10:47

Réduction de 25% sur les places pour ce soir au moins

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13996
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 07 sept. 2019, 10:54

titoschipa a écrit :
07 sept. 2019, 10:47
Réduction de 25% sur les places pour ce soir au moins
Normal : on ne donne que 75% des reprises et des aigus.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1157
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par philopera » 07 sept. 2019, 11:01

PlacidoCarrerotti a écrit :
07 sept. 2019, 10:54
titoschipa a écrit :
07 sept. 2019, 10:47
Réduction de 25% sur les places pour ce soir au moins
Normal : on ne donne que 75% des reprises et des aigus.
Beaucoup de places de libre sur ces représentations des Puritani
Je n'ai eu aucune difficultés pour échanger jour avec Demuro pour jour avec Camarena ....
Je conseille de prendre places pas cher : replacement avantageux garanti !

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13996
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 07 sept. 2019, 20:10

J’aurais donc vu les meilleurs Puritains de ma vie à l’Opéra de Paris.
Malheureusement ce n’était pas ceux-ci.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13996
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 07 sept. 2019, 23:25

Morne soirée. On n'est pas au niveau de ce qu'on est en droit d'attendre d'un théâtre international, même pour une reprise de répertoire.

Heureusement qu'il y avait Camarena ! Phrasé, souffle, suraigus lumineux... admirable. Il a tenté le contre fa, mais l'a loupé. Ce n'était pas indispensable. C'était aussi la première fois que j'entendais des variations dans la reprise de la cavatine de l'acte III "Corre a valle, corre a monte".

Testé très bien, plein d'humanité.

Golovatenko pas vraiment belcantiste (la reprise et la cadence de son air sont supprimées). Beau duo avec la basse, mais avec coupure de tous les dialogues entre les couplets.

Direction sans âme, trop rapide, sans relief, souvent en couveuse... Aucun moment d'abandon, aucune vigueur soudaine, peu de rubato... Comme s'il n'y avait aucun rapport entre la fosse et l'action :akuma: Rendez-nous Bonynge !

Je ne trouve pas grand chose à sauver dans l'Elvira de Dreisig : beaucoup de coupures là encore pour venir à bout de la soirée, trilles souvent aux abonnés absents, une série de variations (mais prudemment dans le médium) pour une polonaise écourtée, une scène de folie scolaire (avec une coda coupée), aucun des contre ré écrits dans le duo avec Camarena (qui en fait deux), pas de polonaise finale (pourtant, aux niveaux des aigus, on était chez Malibran !), pas d'aigu final (elle ne chante pas du tout)...

Outre l'absence de technique au niveau nécessaire, il m'a semblé que le rôle la poussait dans le bas médium, et elle ouvrait beaucoup les sons pour que ça sorte.
Très gêné aussi par tous ces sons en "é" transformés en "ai" pour donner plus de corps au bas médium ("Paipai et maimai sont invitais pour le thai").
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 76 invités