Page 1 sur 1

L'Instant Lyrique - J. El Khoury/A. Palloc - Elephant Paname - 20/05/2019

Posté : 22 mai 2019, 10:34
par VivaLaMamma
Joyce El-Khoury, soprano
Antoine Palloc, piano

Georges Bizet : Adieux de l’hôtesse arabe
Gabriel Fauré : Les Roses d’Ispahan
Camille Saint Saëns : Mélodies persanes Op. 26 / La Brise, Au cimetière
Ernest Chausson : La Cavarane
Maurice Ravel : Shéhérazade / Asie, La Flûte enchantée, L’Indifférent
Bechara El-Khoury : Le Chant d’amour
Zaki Nassif : Ya aashikate al wardi
Assy Rahbany et Mansour Rahbany : Rah halfak bel ghosn ya asfour
Najib Hankash : Aatini al naya wa ghanni

Bis

Gaetano Donizetti : Vivi ingrato a lei d'accanto (Roberto Devereux)
Jules Massenet : Il est doux, il est bon (Hérodiade)

Elephant Paname, lundi 20 mai 2019


J'entendais pour la première fois en live cette chanteuse et je suis ressorti séduit.
La femme est magnifique, avec une présence scénique magnétique et un engagement qui donne vie à tout ce qu'elle chante.
Le timbre, parfois métallique, ne plaira sûrement pas à tout le monde, de même que l'extrême aigu qui peut sonner agressif (défauts fortement amplifiés dans ses enregistrements).
Mais quelle générosité dans ce chant opulent, que de nuances, et quelle émotion !
Le programme, très intelligent, mêle pièces françaises fin 19e/début 20e, qui montrent la fascination des compositeurs d'alors pour l'Orient et son exotisme, et œuvres libanaises, pays dont est originaire Joyce El Khoury.
La diction française est très bonne, et la chanteuse soucieuse de ciseler le texte et son chant pour véritablement interpréter chaque mélodie.
La transition du français à l'arabe permet d'admirer l'assise de la voix dans le grave et le médium, qui se déploie en des mélismes envoûtants.
En bis, une troisième facette, lyrique, est dévoilée.
Tour à tour Elisabetta de Roberto Devereux et Salomé d'Hérodiade, la soprano réussit en quelques instants à se glisser dans la peau des personnages de façon admirable et lâche les chevaux pour ces airs qui achèvent d'enthousiasmer le public.
Notons également qu'elle prend le temps d'échanger avec l'auditoire et de présenter les morceaux libanais, évoquant des souvenirs d'enfance touchants.

L'annonce de la saison 19-20, très alléchante, donne envie de vite découvrir les prochains instants lyriques !