Wagner-Tannhauser-Young/Castellucci- Munich- 05/2019

Représentations
Répondre
enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1074
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Wagner-Tannhauser-Young/Castellucci- Munich- 05/2019

Message par enrico75 » 10 mai 2019, 08:58

Reprise de la production mis en scène par R.Castellucci bien commentée ici même (Repr.page 21)
Tannhauser:K.F.Vogt
Elisabeth:Emma Bell(Lise Davidsen le 5 )
Wolfram:Ludovic Tezier
Hermann:Stephen Milling
Venus:Elena Pankratova
Walter:Dean Power
Biterhof:Peter Lover
Mise scène :Romeo Castellucci
Choeurs et orchestre du Bayerische Staatsoper
Direction:Simone Young.
Le niveau musical et artistique général de ce spectacle est tellement exceptionnel que je me vois obligé d 'ouvrir un fil.
Si quelqu'un peut rapatrier les commentaires de Hiero du fil saison du Staatsoper.
(techniquement pas possible du mobile à Munich en attendant mon CR merci)

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20940
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner-Tannhauser-Young/Castellucci- Munich- 05/19

Message par JdeB » 10 mai 2019, 10:15

il ne faut jamais hésiter à ouvrir un fil quel que soit le niveau des représentations et même s'il s'agit d'une reprise


voici les impressions de Hiero
Très belle reprise de la production de Tannhäuser dimanche dernier.

Superbe Wolfram de Ludovic Tézier qui s'est taillé un beau succès auprès du public.
KFV est un très bon Tannhäuser sous réserve d'apprécier sa voix claire caractéristique. Grande aisance scénique et projection remarquable.

Ma soirée a été marquée par l'Elisabeth de Lise Davidsen. Je ne l'avais vue chanter jusqu'à présent que Freia et une Norne où elle sortait du lot tant vocalement que visuellement.
Le matériau est riche, le timbre d'une grande beauté chaude et singulière et l'aigu impressionnant. J'ai rarement vu une Elisabeth de ce calibre. Il faut ajouter à la voix une présence physique exceptionnelle. On ne voit qu'elle sur le plateau malgré le relatif statisme qui lui est imposé par la mise en scène, elle est aussi grande que Milling !
J'ai été très emballé et me réjouis à l'idée de la voir chanter pendant je l'espère de très nombreuses années.

Très bon Hermann de Milling.

La direction de Simone Young était d'un ennui assez consternant, surtout au I.
Elle a eu droit à quelques huées isolées rapidement couvertes par un public globalement enthousiaste.

J'avais adoré la création de cette production et étais arrivé à la conclusion que je sombrais dans une fascination esthétique un peu facile du "concept" déroulé par Castellucci.
Force est de constater que ça marche toujours deux ans après.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1074
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner-Tannhauser-Young/Castellucci- Munich- 05/2019

Message par enrico75 » 11 mai 2019, 08:26

Merci Jérôme, CR à mon retour.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4565
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Wagner-Tannhauser-Young/Castellucci- Munich- 05/19

Message par Loïs » 11 mai 2019, 11:49

Ma soirée a été marquée par l'Elisabeth de Lise Davidsen. Je ne l'avais vue chanter jusqu'à présent que Freia et une Norne où elle sortait du lot tant vocalement que visuellement.
Le matériau est riche, le timbre d'une grande beauté chaude et singulière et l'aigu impressionnant. J'ai rarement vu une Elisabeth de ce calibre. Il faut ajouter à la voix une présence physique exceptionnelle. On ne voit qu'elle sur le plateau malgré le relatif statisme qui lui est imposé par la mise en scène, elle est aussi grande que Milling !
J'ai été très emballé et me réjouis à l'idée de la voir chanter pendant je l'espère de très nombreuses années.
Exactement ma réflexion cet été en la découvrant à Aix dans Ariadne

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1074
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner-Tannhauser-Young/Castellucci- Munich- 05/2019

Message par enrico75 » 12 mai 2019, 06:55

Image

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1074
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner-Tannhauser-Young/Castellucci- Munich- 05/2019

Message par enrico75 » 13 mai 2019, 10:03

Fasciné de bout en bout,comme Hiero par cette représentation de Tannhauser que je voyais pour la première fois à Munich
Je possédais l'essentiel de" clés" de cette mise en scène de Castellucci grâce a l'excellent compte rendu précis et complet de Luc: http://www.odb-opera.com/viewtopic.php?f=6&t=18942 et aussi grâce à la vidéo vue sur Mezzo il y a quelques temps.
J'ai donc pu me concentrer sur la musique ,car l'art de Castellucci comme on sait ,repose essentiellement sur les images que lui inspirent l'oeuvre qu'il faut donc décrypter,ce qui semble agacer beaucoup d'entre vous :wink:
je ne reviendrai donc pas sur le détail de cette mise en scène qui m'a fasciné par son esthétique originale,sa beauté plastique.
Le temps fort fut pour moi au 2eme acte ce "ballet de voilages blancs figurant des cylindres tourbillonnants dans lesquels évoluent les chanteurs .Quand au 3éme acte cette lente décomposition progressive des corps jusqu'à la poussière dans une lumière blafarde fait froid dans le dos.
Comme souvent la vision directe est bien différente de la vidéo ,les éclairage sont mieux rendus,la scène du Venusberg est beaucoup moins agressive derrière le rideau de tulle que ne le montre la vidéo et évoquent comme le pensait Placido les Vénus préhistoriques de la fertilité.
Musicalement,j'y allait essentiellement pour entendre l'Elisabeth de Lise Davidsen malheureusement souffrante ce soir la .Emma Bell qui la remplaçait au pied levé n' a pas démérité ;entre deux représentations du double rôle Venus -Elisabeth au DeustcheOper ,elle a fait preuve d'un grand professionnalisme en s'intégrant parfaitement dans la distribution(faut dire qu'elle est pratiquement toujours immobile :wink: )mais je continue à penser que sa voix magnifique et puissante au demeurant, est trop grave pour le rôle d'Elisabeth surtout au 2éme acte et je vais me faire contrer par nombre d'entre vous...
Par contre j'ai été scotché par le Tannhauser de K.F.Vogt:j'admire son Lohengrin,beaucoup moins son Sigmund mais là ,son interpétation ausi bien vocale que musicale est sidérante:une fois accepté le timbre claire et monolithique,la projection de la voix est assez impressionnante surtout dans tes aigus.aucune fatigue vocale,beaucoup de nuances,le moins bon serait peut être le Venusberg ou il manque un peu de "corps"(en restant poli) vis a vis de la voix opulente de Pankratova. le mieux,le récit de Rome terriblement émouvant.
Face à lui,Stefen Milling voix immense ,habitué du rôle d'Hermann impérial.
Ludovic Tézier campe un Wolfram plutôt emporté ,voir coléreux tout en force ou bien sur sa voix fait merveille,mais j'aurais préféré surtout dans la romance de l'étoile, plus de douceur ,d'humanité ,de tendresse comme l'avait fait si bien B.Burger à Amsterdam .
le reste de la distribution est de haut niveau:le Walter de Dean Power timbre magnifique dans son air de concours,de mème pour le Biterolf de Peter Lober,;à noter qu'Elsa Benoit s'est retiré de toutes productions(attend un heureux événement ) remplacée par Anna El-Kashem.

Enfin les choeurs exceptionnels du B.S.O ,puissance, cohésion,un régal,l'orchestre somptueux avec des cordes lumineuses
je serais moins excessif que Hiero concernant la direction de Simone Young ,je dirais qu'elle était plutôt fébrile voir précipitée surtout dans la bacchanale ou il ne se passait pas grand chose sur scène pendant un bon quart d'heure, à part un tir à l'arc, épreuve classique de Ko-Lanta :)
Magnifique représentation donc qui confirme le haut niveau actuel de l'Opéra de Bavière.

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1744
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Wagner-Tannhauser-Young/Castellucci- Munich- 05/2019

Message par Hiero von Stierkopf » 13 mai 2019, 12:22

Je partage assez largement ton ressenti, notamment sur KFV. Dommage que tu aies manqué Lise Davidsen.
Quel formidable plateau vocal. Une de mes meilleures soirées de la saison pour l'instant.

Il se trouve que Simon Keenlyside chantait Wolfram la même semaine à la DOB (avec Emma Bell justement).
Si la voix est moins puissante que celle de Tézier, j'ai trouvé son Wolfram beaucoup plus nuancé et sensible. Et carrément bouleversant au III.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : philippe78 et 25 invités