Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 966
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par Oylandoy » 29 mars 2019, 09:44

SONDRA RADVANOVSKY ANTHONY MANOLI
Bordeaux 31 mars 2019
Image

Giulio Caccini Amarilli, mia bella
Alessandro Scarlatti Sento nel core
Christoph Willibald Gluck O del mio dolce ardor
Francesco Durante Danza, danza, fanciulla gentile
Vincenzo Bellini Per pieta, bell'idol mio, La Ricordanza, Ma rendi pur contento
Giuseppe Verdi Il Corsaro Non so le tetre immagini
Gaetano Donizetti Roberto Devereux L'amor suo mi fe' beata
Entracte
Gioacchino Rossini La regata veneziana Anzoleta avanti la regata, Anzoleta co passa la regata, Anzoleta dopo la regata
Giacomo Puccini Sole e amore, E l'uccellino
Giacomo Puccini Manon Lescaut Sola, perduta, abbandonata
Giuseppe Verdi Macbeth Una macchia è qui tuttora !

Le Grand Théâtre de Bordeaux était fort bien rempli (quelques rares sièges vides) ce dimanche soir pour le récital de Sondra Radvanovsky, initialement prévu le 15 décembre 2018 et reporté au 31 mars 2019 en raison de « l’actualité sociale ».
Le programme prévoyait deux parties, mais il s’agissait plutôt de quatre périodes : baroque, bel canto, vérisme, et enfin les bis.
A l’issue des premiers airs chantés (Caccini, Scarlatti, Gluck, Durante) sans passion, donnant une impression quelque peu terne, la diva s’adresse au public (en anglais, après un « Bonsoir Bordeaux » énergique) et explique que ces pièces lui rappellent ses débuts et qu’elle aime bien commencer ainsi ses récitals, qu’elle poursuivra par le bel canto, qu’elle a déjà « un peu » chanté, puis par le vérisme, et que le programme est « connected ». Cette partie ne semble pas indispensable et il serait peut être préférable de rentrer directement dans le vif du sujet.
Les trois airs de Bellini conviennent en effet beaucoup mieux au tempérament et aux possibilités de la chanteuse, la projection devient plus impérieuse et elle délivre enfin quelques piani splendides. L’amor suo mi fe’beata, extrait de Roberto Devereux, donne l’occasion d’interpréter un personnage et de lui donner vie, et chair, et créer une émotion. La soirée est lancée, et les premiers bravi tonitruants se font entendre.

Image

Après l’entracte, la diva revient dans une nouvelle robe, noire cette fois, et plus sobre que la robe verte « baroque » précédente, et introduit la deuxième partie par une anecdote : elle avait vingt ans, il y a huit ans (rires du public, la chanteuse s’esclaffe avec beaucoup de naturel), débutante donc, elle participait au festival de Tanglewood, elle n’avait pas préparé grand-chose, et on lui a proposé de chanter quelques airs de Rossini : La regata veneziana, qu’elle exécute ce soir avec virtuosité.
La diva s’adresse une nouvelle fois à son public dorénavant sous le charme et introduit la partie « vériste » en précisant que Puccini s’est souvent copié lui-même, elle interprète alors Solo e amore (qui deviendra plus tard Addio dolce svegliare alla mattina de la Bohème) avec un festival de nuances, mezza voce, pianissimi qui enthousiasme l’assistance. L’ambiance survoltée ne faiblira plus.

Image

Una macchia è qui tuttora (Lady Macbeth) permet à Sondra Radvanovsky de jouer la folie avec talent, et permet une petite mise en scène : le pianiste commence seul, la chanteuse entre avec un air hagard, se frotte les mains avec dégoût, et à la fin de l’air, repart seule, laissant Anthony Manoli, excellent, finir le morceau. Délire et standing ovation.
Nous avons droit à des bis merveilleux, Chi el bel sogno di Doretta de La Rondine, Pace, pace, mio dio de La force du destin, Io son l’umide ancella de Adrienne Lecouvreur, nouveau festival de nuances, de pianissimi, de forte… tonnerre de bravi.
Qui apporte alors le bouquet en hommage à la diva ? Marc Minkowski lui-même !
La soirée se termine par Somewhere over the rainbow, et l’ombre de Judy Garland plane un instant dans le Grand Théâtre de Bordeaux avant une nouvelle standing ovation.
Merveilleuse soirée…

Image

Jean Yves Courtiau
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 966
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Re: Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par Oylandoy » 01 avr. 2019, 16:39

Je viens de mettre en ligne ma critique ci-dessus.
la mélodie est immorale
Nietzsche

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 411
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par Markossipovitch » 01 avr. 2019, 19:14

Merci Jean-Yves! On aurait aimé y être!
Espérons qu'elle pourra mettre cette Leonora-là à son répertoire au plus vite. Quel match avec Netrebko!!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12873
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par HELENE ADAM » 01 avr. 2019, 20:01

Markossipovitch a écrit :
01 avr. 2019, 19:14
Merci Jean-Yves! On aurait aimé y être!
Espérons qu'elle pourra mettre cette Leonora-là à son répertoire au plus vite. Quel match avec Netrebko!!
Oui cela fait rêver 😉
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 411
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par Markossipovitch » 02 avr. 2019, 10:59

Sondra est extraordinaire sur bien des plans. Sur son FB, elle a mis un lien vers la page d'une fan qui a enregistré le récital, pour qu'on puisse l'entendre...

srourours
Alto
Alto
Messages : 494
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52
Localisation : LYON

Re: Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par srourours » 02 avr. 2019, 14:12

Markossipovitch a écrit :
02 avr. 2019, 10:59
Sondra est extraordinaire sur bien des plans. Sur son FB, elle a mis un lien vers la page d'une fan qui a enregistré le récital, pour qu'on puisse l'entendre...
Merci je viens d'écouter. Programme dingue, technique superlative moyens gigantesques. Littéralement extraordinaire

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10506
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par Bernard C » 02 avr. 2019, 16:53

Merci beaucoup pour cette information.
Perso je n'imagine pas de match avec Anna.
Radva surplombe la scène lyrique aujourd'hui dans son registre.*
Je n'ai pas vu encore dans les programmes européens de concert Donizetti , comme cela avait été annoncé (?)

Bernard

* De quelqu'un qui est fan d'Anna, comme moi on peut s'étonner de cette remarque.
C'est un peu comme le " match" entre Stemme et Goerke.
Si Anna me subjugue, Radva..me transporte ailleurs, elle me soulève.
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

jeantoulouse
Ténor
Ténor
Messages : 637
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par jeantoulouse » 02 avr. 2019, 19:41

Merci pour ce compte rendu à l'enthousiasme croissant.

Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 966
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Re: Récital Sondra Radvanovsky - Bordeaux - 31/03/2019

Message par Oylandoy » 03 avr. 2019, 12:34

Un extrait du programme de salle :

Image

Curieux, non ?
la mélodie est immorale
Nietzsche

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : PDdLB et 127 invités