Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Représentations
Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2209
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Lucas » 23 mars 2019, 10:17

altini a écrit :
23 mars 2019, 07:28
JdeB a écrit :
22 mars 2019, 13:42

A une époque pas si ancienne, il y avait en même temps dans le circuit des Cappuccilli, Bruson, Milnes, Fondary, Nucci, Pons et c'est vrai que c'était un cran au dessus de ceux que tu cites Hélène
+ Zancanaro.
Zancanaro qui compte triple. C'est mon baryton préféré.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8979
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par jerome » 23 mars 2019, 11:12

JdeB a écrit :
22 mars 2019, 14:09
Non, tu l'as bien comprise mais c'est faux bien évidemment ce qu'elle affirme.
On est d'accord!

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 459
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par DelBosco » 27 mars 2019, 23:18

Personne n'a d'info sur la présence (ou non) d'Antonenko pour les représentations à partir de lundi ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12874
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par HELENE ADAM » 28 mars 2019, 16:57

DelBosco a écrit :
27 mars 2019, 23:18
Personne n'a d'info sur la présence (ou non) d'Antonenko pour les représentations à partir de lundi ?
Rien reçu à ce sujet donc a priori, confirmation... mais l'ONP peut annoncer un changement à la dernière minute.... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12874
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par HELENE ADAM » 01 avr. 2019, 19:54

Antonenko hué avant l'entracte (issue de l'acte 2).Un peu tristes pour lui...c'est puissant mais cela manque de nuance, de legato, les notes sont courtes... Et le duo final avec un Iago pas très bien chantant non plus etait à des plombes du dernier entendu, celui de Munich en décembre. Grosse déception perceptible dans la salle 😞
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Raminagrobid
Messages : 48
Enregistré le : 14 févr. 2019, 09:31

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Raminagrobid » 01 avr. 2019, 20:07

micaela a écrit :
22 mars 2019, 11:05
Notre époque ne manque pas de bons barytons (ou barytons-basses), notamment nos deux Français, Tézier et Degout.
Et Alexandre Duhamel !!!

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 411
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Markossipovitch » 01 avr. 2019, 21:20

+1!!

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 459
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par DelBosco » 01 avr. 2019, 22:02

Raminagrobid a écrit :
01 avr. 2019, 20:07
micaela a écrit :
22 mars 2019, 11:05
Notre époque ne manque pas de bons barytons (ou barytons-basses), notamment nos deux Français, Tézier et Degout.
Et Alexandre Duhamel !!!
Tezier bien sûr, mais je pense que Degout ou Duhamel n'ont pas (ou pas encore) l'étoffe vocale de Iago

Raminagrobid
Messages : 48
Enregistré le : 14 févr. 2019, 09:31

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par Raminagrobid » 01 avr. 2019, 22:09

DelBosco a écrit :
01 avr. 2019, 22:02
Raminagrobid a écrit :
01 avr. 2019, 20:07
micaela a écrit :
22 mars 2019, 11:05
Notre époque ne manque pas de bons barytons (ou barytons-basses), notamment nos deux Français, Tézier et Degout.
Et Alexandre Duhamel !!!
Tezier bien sûr, mais je pense que Degout ou Duhamel n'ont pas (ou pas encore) l'étoffe vocale de Iago
Tout à fait, Tézier est un cran au dessus de Degout et de Duhamel. Mais le Paolo de Duhamel dans Simon à Marseille augure d'un "beau" Iago dans quelques années.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12874
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Otello - De Billy/Serban - ONP - 03-04/2019

Message par HELENE ADAM » 01 avr. 2019, 22:38

Séance du 1er avril, deuxième distriibution
Que dire de cette étrange soirée ? Peut-être d'abord que Verdi s'en sort toujours même lorsqu'il est globalement maltraité comme ce soir, et qu'Otello est décidément son plus bel opéra. Le plus mystérieux sur le plan de l'entrelacement des thèmes musicaux et des styles, le plus excitant sur le plan de la montée des tensions dramatiques, le plus achevé sur le plan de la complexité des personnages et de la richesse de leurs relations.
Ce soir, on était très très loin de l'intelligence musicale des Pappano et Petrenko en la matière et je commencerai pas là : De Billy dessert en permanence l'oeuvre et les chanteurs. Certes il ne les couvre jamais mais il fait pire (si je puis dire) : il éteint l'orchestre à chaque fois qu'un soliste commence un air, il le laisse seul avec ses difficultés vocales (et à part Desdémone, ils en ont tous), il ne les soutient pas, il ne les accompagne pas, il ne leur insuffle jamais le moindre souffle. Seules les parties purement orchestrales ont un peu d'allure, et avec elles, le grand morceau des choeurs du début (la tempête), encore que j'en ai entendues pas mal de beaucoup plus impressionnantes.
Cette "séparation" de l'orchestre et des chanteurs est un contre sens complet qui rend l'oeuvre comme distordue. Si on ajoute un rythme trop lent globalement, on perd aussi le rythme accéléré de l'oeuvre.

Antonenko adopte une certaine interprétation d'Otello qui n'est pas celle que je préfère : puissant vocalement et physiquement, il est le lion féroce et impitoyable en permanence, il chante donc tout dans ce style en voix "forte" de ténor dramatique au ton monolithique, et même quand il chante "un bacio" on entend davantage "Moi Tarzan, toi Jane" qu'une déclaration d'amour. Mais c'est un choix qui peut se défendre et ce n'est pas là son problème principal (il joue bien d'ailleurs et investit vraiment son personnage), le problème est son "instrument" comme on dit. Sa voix a perdu toute souplesse et toute couleur, c'est donc un bloc brut de décoffrage difficile à manier : pas de nuances évidemment, pas de legato ni de changement de couleur possible, cela tourne souvent au cri rapidement stoppé, aucune note n'est tenue, elles sont parfois fausses et tout l'investissement du monde dans un rôle ne remplace pas l'absence de beau chant.

Le Iago de Ganidzé ne vaut guère mieux si on met à part le retour de temps en temps sur quelques notes, du style verdien, presque accidentellement, mais ni dans son credo (raté) ni dans le duo final du II qui aboutira aux huées du public.

Antoun en Cassio est littéralement piégé par l'acoustique de Bastille et sa voix ne sort pas de la scène, on l'entend mal ou pas du tout et il semble d'ailleurs se désintéresser un peu d'un rôle où il avait brillé à Londres sous la baguette de Pappano.

Heureusement, la belle Hibla Gerzmava, donne à tout le monde, une vraie belle leçon de chant verdien, modulé, ravissant, souple, une merveille, malheureusement, tout le monde sait que Desdemone n'est pas le rôle principal.

Rien à dire sur la mise en scène sans grand relief ni grand intérêt.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 94 invités