Bach-Passion St Jean-MacLeod-CNSMD Lyon 5/02/2019

Représentations
Répondre
petitchoeur
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 170
Enregistré le : 19 sept. 2009, 23:00

Bach-Passion St Jean-MacLeod-CNSMD Lyon 5/02/2019

Message par petitchoeur » 10 févr. 2019, 11:41

Passion selon Saint-Jean de  Johann Sebastian Bach


Solistes, chœurs et instrumentistes du département de musique ancienne 
Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon


Stephan MacLeod direction.

Chapelle de la Trinité à Lyon le 5 février 2019

Depuis plusieurs années le Festival de musique baroque de Lyon, qui se déroule dans l'écrin magnifiquement restauré de l'ancienne chapelle du collège jésuite, offre l'opportunité au département de musique ancienne du Conservatoire National de Lyon et à tous ces jeunes artistes en formation, pour beaucoup déjà professionnels occasionnels, de donner un grand concert public.
Un programme ambitieux cette année : la Passion selon Saint Jean de Jean Sébastien Bach. C'est à Stephan Mac Leod que la direction de cette passion a été confiée. Spécialiste de Bach il s'est lancé, avec son ensemble genevois Gli Angeli, dans l'interprétation de l'intégrale des cantates de Bach) . Mac Leod est également professeur de chant à la Haute Ecole de Musique de Genève.
Ce soir un choeur de 19 chanteurs (3 contre-ténors dans le pupitre d'alto) dont les solistes. Dans le monumental premier choeur, certaines individualités à la personnalité déjà affirmée, peinent à se couler dans un ensemble choral. Problème qui sera sensible de nouveau dans le dernier choral. En revanche dans toutes ses autres interventions (et certaines sont rythmiquement très délicates), le choeur fera montre d'une belle homogénéité et d'équilibre. Eymeric Mosca est un remarquable évangéliste, à la diction impeccable, aux intonations et aux variations de débit pertinentes, à la voix légère et d'une grande justesse dans les nombreux intervalles diminués et augmentés, capable d'une grande émotion dans les moments les plus dramatiques de cette passion. Il est en parfaite harmonie avec un continuo exemplaire. Tous les solistes sont à citer : Sergio Villegas Galvain (Pierre), Noé Chapolard (Pilate), Imanol Iraola (Jésus) sont des basses aux voix puissantes et bien projetées, au timbre profond dans leurs courtes interventions comme dans leurs airs. Nicolas Kuntzelmann et Sylvain Manet, contre-ténors, sont l'un et l'autre très émouvants. Julien Henric et surtout Iannis Gaussin, ténors, possèdent une technique parfaitement maîtrisée. Chloé Jacob est la soliste du premier air de soprano. Jeanne Bernier, dans le deuxième air de soprano, est séduisante par son style d'une grande élégance, la beauté de sa ligne chant et son timbre chaleureux.
L'orchestre des étudiants rivalise avec les ensembles constitués. Accompagnements d'une belle musicalité des deux traverso (Suzanna Dubiszewska et Victoire Felloneau) dans le premier air de soprano ; des deux hautbois (Lorenz Rety et Duan-Ting Chang) dans le premier air d'alto, des deux altistes (Colin Heller et Charlotte Gerbitz) dans le deuxième air de basse et surtout l'accompagnement du deuxième air d'alto, techniquement redoutable, réalisé avec une fascinante musicalité par la gambiste Garance Boizot.
Stephan Mac Leod est très attentif au choeur comme aux instrumentistes accompagnant les solistes, il laisse en revanche toute liberté au continuo. Sa vision très architecturale de cette passion lui permet d'obtenir une rigueur et une précision remarquable particulièrement dans la longue scène du jugement, si caractéristique de l'Evangile de Jean, avec ses très nombreuses interventions de la foule.
Belle interprétation: l'avenir musical appartient à nombre de ces musiciens entendus ce soir !

Pierre Tricou

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités