Bach - oratorio et cantates-Ph.Herreweghe-Lyon 25/01/2019

Représentations
Répondre
petitchoeur
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 170
Enregistré le : 19 sept. 2009, 23:00

Bach - oratorio et cantates-Ph.Herreweghe-Lyon 25/01/2019

Message par petitchoeur » 28 janv. 2019, 11:36

O ewiges Feuer: O feu éternel

JOHANN SEBASTIAN BACH (1685-1750)
Lobet Gott in seinen Reichen” BWV 11
O ewiges Feuer, o Ursprung der Liebe” BWV 34
Also hat Gott die Welt Geliebt” BWV 68

Dorothee Mields soprano
Alex Potter alto
Thomas Hobbs ténor
Peter Kooij basse

Collegium Vocale Gent
Philippe Herreweghe direction


Chapelle de la Trinité à Lyon le 25 janvier 2018.
Philippe Herreweghe a créé son ensemble le Collegium Vocale Gent en 1970. Ils sont parmi les premiers à retrouver les principes originels d'interprétation de la musique baroque et à la jouer sur instruments anciens . Aujourd'hui des centaines d'enregistrements en témoignent. Si, le temps passant, Philippe Herrweghe a abordé les répertoires pré-romantiques et romantiques avec l'Orchestre des Champs-Elysées et s'est confronté à la musique du XXème siècle (Schoenberg et Stravinsky), il est resté fidèle à Bach.
Ce soir: trois cantates dont l'une (BWV 11) est sous-titrée par Bach lui-même Oratorio pour l'Ascension. Un choeur dont l'effectif est réduit à quatre chanteurs dans chacun des quatre pupitres. Celui d'altos est tenu par une femme et trois contre-ténors. Tous les solistes sont membres du choeur. Philippe Herreweghe dirige d'une belle économie de gestes son choeur et son orchestre avec une grande efficacité tellement les complicité et connivence entre tous ces musiciens, acquises avec le temps, sont impressionnantes.
Quatre solistes interviennent dans les récitatifs et les arie. Alex Potter est un contre-ténor au timbre chaud , aux aiguës éclatants , aux graves profonds et puissants. Il fait merveille dans toutes ses interventions. Il sait traduire tout le drame de l'air Ach, bleibe doch... (Ah, demeure donc...) de la cantate BWV 11 accompagné par l'ensemble des six violons dans un unisson parfait. La musique de cette admirable supplication sera reprise plus tard par Bach dans l'Agnus Dei de la Messe en si. Thomas Hobbs est un ténor impeccable de diction et d'intelligence du texte dans les récitatifs, particulièrement dans le rôle de l'évangéliste de l'Oratorio de l'Ascension. Son air Wohl euch... (Bienheureuses sont les âmes...) de la cantate BWV 34 est chanté avec une belle chaleur accompagné par les deux traverso de Patrick Beuckels et de Jan Van den Borre. Peter Kooij, basse, est radieux dans son air dans son air Du bist geboren... (C'est pour accomplir mon bonheur...) de la cantate BWV 68 accompagné des hautbois de Marcel Ponseele et Taka Kitazato et du cor de basset de Timothée Oudinot. Dorothee Mields, soprano, exulte dans l'air Mein gläubiges Herze... (O toi mon cœur fidèle) soutenue par le violon solo de Christine Busch et les envolées du violoncelle piccolo d' Ageet Zweitra. Elle chante tout l'espoir d'être sauvée par Jésus lors du dernier jugement (air : Jesu, deine... Jésus, je continue pourtant...) d'une voix franche et confiante (BWV 11).
Le Choeur de Gent jubile dans le final de la cantate BWV 34 : Friede über Israel !... (Paix sur Israel !...). Il nous berce dans le 6X8 introductif de la cantate BWV 68 : Also hat Gott die Welt geliebt... (Ainsi Dieu a-t-il témoigné son amour pour le monde...). Et chante avec majesté la fugue qui achève cette cantate. Il est grandiose dans le premier choeur et plein de respect et d'autorité dans le très beau choral médian de l' Oratorio de l'Ascension. Les trompettes d'Alain De Rudder, de Steven Verhaert et de Yorick Roscam soutiennent de leurs couleurs éclatantes les interventions chorales.
Tous ces musiciens, chanteurs et instrumentistes, sous la houlette bienveillante de Philippe Herreweghe, dans une magnifique unité et avec un bel élan, enflamment les cœurs louant le Très-Haut et enthousiasment le public. Le choeur d'ouverture de la cantate BWV 48 Qui pourra me consoler de ma misère..., donné en bis, invite toute l'assistance à la prière du soir.

Pierre Tricou

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités