Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Représentations
Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7271
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par MariaStuarda » 10 févr. 2019, 12:56

jerome a écrit :
10 févr. 2019, 12:47
MariaStuarda a écrit :
10 févr. 2019, 12:36
Comme aucun de vous trois n’a vu le spectacle, ça ne va pas changer notre opinion, je crois :wink:
Je l'ai regardé consciencieusement sur ARTE et ça m'a amplement suffi et mon intention n'a jamais été de changer l'opinion des autres! La mienne coexiste avec la leur et est tout aussi respectable que la leur. C'est tout. J'estime que la retransmission m'a montré de façon suffisamment claire et fidèle le propos du metteur en scène qui est la seule chose qui m'ait vraiment horripilé.
Ce qui est tout à fait respectable.

Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 625
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par Il prezzo » 10 févr. 2019, 13:11

JdeB a écrit :
10 févr. 2019, 12:50
il nous reste un quota de 43 posts sur ce fil avant que je le verrouille pour éviter que çà tourne à vide
je pense que 500 posts c'est suffisant.
Donc ne gaspillons pas nos "cartouches"
Il y avait eu 133 pages pour le Don Carlos de Warlikowski; à 47, nous en sommes loin là.
La dernière de ces Troyens n'est que mardi, laisse nous encore une occasion de louanger cette belle production 😉

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20976
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par JdeB » 10 févr. 2019, 13:13

oui, nous n'avons pas vocation à aller de records en records. Cette époque-là est révolue au moment où ODB, victime de son succès, souffre encore de pannes régulières

je vous laisse une belle occasion de louanger ou pas la dernière représentation qui pourra donc être évoquée en 38 posts pas un de plus.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2198
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par aurele » 10 févr. 2019, 23:35

jerome a écrit :
10 févr. 2019, 12:47
MariaStuarda a écrit :
10 févr. 2019, 12:36
Comme aucun de vous trois n’a vu le spectacle, ça ne va pas changer notre opinion, je crois :wink:
Je l'ai regardé consciencieusement sur ARTE et ça m'a amplement suffi et mon intention n'a jamais été de changer l'opinion des autres! La mienne coexiste avec la leur et est tout aussi respectable que la leur. C'est tout. J'estime que la retransmission m'a montré de façon suffisamment claire et fidèle le propos du metteur en scène qui est la seule chose qui m'ait vraiment horripilé.
Je ne suis pas surpris que tu n'ais pas adhéré à la production de Tcherniakov et j'ai bien entendu moi aussi des réserves sur la seconde partie, plus que la première qui m'a emballé en salle. Et si tu compares à d'autres Didon, Enée et Cassandre notamment, je comprends que tu n'ais pas eu ton plaisir vocal complètement satisfait à la simple retransmission TV, ce qui t'a permis de te faire un avis. Pour Jordan, j'estime certains reproches totalement légitimes. Ce n'est pas John Nelson, n'ayant pas entendu et vu la version Gardiner en entier mais dans le duo du IV et l'acte V, je n'ai pas boudé mon plaisir au niveau de sa direction hier soir.

Avatar du membre
jmc
Ténor
Ténor
Messages : 660
Enregistré le : 07 déc. 2008, 00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par jmc » 13 févr. 2019, 10:06

Dernière hier soir sans le panache de samedi :down: .
La lassitude me gagnait et voir cette production une fois de plus (vu 5 fois) aurait été une fois de trop.
Cette mise en scène ingénieuse laisse tout de même une déception.
Je ne comprends vraiment un opéra qu'après l'avoir vu mis en scène et pour ça merci :flowers: .
La fin de l'acte III a été saluée par des huées non réitérées aux saluts.
Rien de plus à ajouter :bye2: .

Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 625
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par Il prezzo » 13 févr. 2019, 10:27

C’est un public littéralement en apnée qui suivait cette dernière des Troyens hier soir (relatif exploit vu la grippe ambiante), avec un niveau d’attention impressionnant traduisant a minima une communion avec les interprètes de cette production dont je continue à croire qu’elle fera date. La soirée, à peine perturbée par les deux-trois grincheux de service entre le 3e et le 4e acte, s’est d’ailleurs conclue par une longue ovation scandée, pas si fréquente à Bastille, et l’ambiance « post-dernière » sur le plateau derrière le rideau extériorisait ensuite manifestement la satisfaction/soulagement de l’exploit accompli pour les équipes pléthoriques de cette aventure.

Ces interprètes ont naturellement fait beaucoup de chemin depuis la première du 25 janvier, sur le plan technique et théâtral, mais probablement que nous aussi (le public) avons mûri cette mise en scène, et franchi un pas supplémentaire dans son acceptation.

Techniquement, les trois principaux protagonistes semblaient en effet avoir gommé les défauts qu’on avait pu leur reprocher. Pour Brandon Jovanovich, plus de facilité dans les quelques aigus forte redoutables du rôle. Pour Stéphanie d’Oustrac, une projection insolente (du 2e balcon bas…) qui mettait mieux en valeur l’extraordinaire engagement qu’on a souligné tout au long de ces représentations et qui en fait un personnage plus attachant, je trouve, que ce qu’en donne Marie-Nicole Lemieux, un peu trop solennelle, dans l’enregistrement de Strasbourg. Et pour Ekaterina Semenchuk, une meilleure homogénéité du timbre, qui rendait plus audible ses longues introspections, plus seulement réduites aux formidables écarts graves-aigus de cette grande mezzo. Le reste de la troupe était à l’avenant : les chœurs puissants (très longue ovation pour leur chef), si gâtés par Berlioz, et les seconds rôles toujours aussi bons.

Côté scénique, confirmation de la grande réussite de la Prise de Troie, le contrepoint entre la foule dans la ville ruinée aux façades gigantesques et la bonbonnière du palais royal et de sa décadente famille, fonctionne parfaitement. Et pour les Troyens à Carthage, où la distance au livret berliozien est dure à avaler pour certains, je continue à dire qu’en dépit de quelques faiblesses (la traine en crépon de Didon, la partie de ping-pong), on accroche assez bien au parti choisi, pour peu qu’on accepte de compatir aux souffrances intimes revécues par ces blessés de la guerre, et de la vie, dans leurs multiples jeux de rôle (surtout si l’on a déjà participé à de tels séminaires de dynamique de groupe :wink: ). Ça ne m’est en tout cas pas plus difficile que de me glisser dans la peau de héros virgiliens en costumes antiques, et au moins, je n’ai pas à chercher indéfiniment le sens de ce qui m’est proposé, comme dans certaine Bohème lunaire (Guth; 823 posts d'Odbiens pour essayer d'y voir clair!) ou Carmen martienne (Montpellier).

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8990
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par jerome » 13 févr. 2019, 11:16

Il prezzo a écrit :
13 févr. 2019, 10:27
probablement que nous aussi (le public) avons mûri cette mise en scène, et franchi un pas supplémentaire dans son acceptation.
ce qui supposerait dans ce cas là que le public de la dernière serait assez rigoureusement le même que celui des premières représentations ... ce qui est fort peu probable voire carrément impossible ... :lol:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14117
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 13 févr. 2019, 12:17

jerome a écrit :
13 févr. 2019, 11:16
Il prezzo a écrit :
13 févr. 2019, 10:27
probablement que nous aussi (le public) avons mûri cette mise en scène, et franchi un pas supplémentaire dans son acceptation.
ce qui supposerait dans ce cas là que le public de la dernière serait assez rigoureusement le même que celui des premières représentations ... ce qui est fort peu probable voire carrément impossible ... :lol:
A noter l’appréciation assez différente de jmc qui était pourtant dans « le public » le même soir.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 625
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par Il prezzo » 13 févr. 2019, 12:30

PlacidoCarrerotti a écrit :
13 févr. 2019, 12:17
jerome a écrit :
13 févr. 2019, 11:16
Il prezzo a écrit :
13 févr. 2019, 10:27
probablement que nous aussi (le public) avons mûri cette mise en scène, et franchi un pas supplémentaire dans son acceptation.
ce qui supposerait dans ce cas là que le public de la dernière serait assez rigoureusement le même que celui des premières représentations ... ce qui est fort peu probable voire carrément impossible ... :lol:
A noter l’appréciation assez différente de jmc qui était pourtant dans « le public » le même soir.
Qu'apporte cette remarque...?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14117
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Berlioz- Les Troyens - Jordan/Tcherniakov - ONP - 01-02/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 13 févr. 2019, 12:45

Il prezzo a écrit :
13 févr. 2019, 12:30
PlacidoCarrerotti a écrit :
13 févr. 2019, 12:17
jerome a écrit :
13 févr. 2019, 11:16
Il prezzo a écrit :
13 févr. 2019, 10:27
probablement que nous aussi (le public) avons mûri cette mise en scène, et franchi un pas supplémentaire dans son acceptation.
ce qui supposerait dans ce cas là que le public de la dernière serait assez rigoureusement le même que celui des premières représentations ... ce qui est fort peu probable voire carrément impossible ... :lol:
A noter l’appréciation assez différente de jmc qui était pourtant dans « le public » le même soir.
Qu'apporte cette remarque...?
Parce que tu commences ton post en t’exprimant au nom du public ;-)
« C’est un public en apnée etc. ».
Alors qu’il s’agit, comme pour nous tous qui nous exprimons ici, d’un simple avis personnel...
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 89 invités