Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Représentations
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 20 nov. 2018, 01:05

HELENE ADAM a écrit :
20 nov. 2018, 00:34
Voilà une maison qui a décidément de très bonnes idées, un jeune chef surdoué, des équipes soudées derrière un projet, pas de stars mais des talents à en revendre et un "tout en un" : instrumentistes acteurs, acteurs acrobates, acrobates danseurs ou chanteurs, bref une soirée époustouflante.
Oui pourvu que l'Opéra comique nous donne la suite.... :D :D :D
(et je crois que mon voisin est d'accord :lol: )
Ton voisin est comme toi. Il a du mal à s’endormir après une telle soirée !
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 20 nov. 2018, 10:22

Je crois qu’il faut insister sur le triple talent de Maxime Pascal.
  • Techniquement : mettre en place une œuvre d’une telle complexité et d’une telle durée nécessite des qualités d’analyse, de maîtrise, hors du commun (quand on voit qu'avec certains chefs on n'arrive pas à éviter les décalages dans Traviata !).
  • Musicalement : Pascal réussit à faire vivre et vibrer un ouvrage particulièrement aride qui ne pourrait être qu’une gigantesque construction, un mécano un peu vain, parfois à la recherche d’effets (je pense au trompettiste utilisant tout une gamme de sourdine : c’est pousser le bouchon un peu loin).
  • Humainement : quand je vois la quantité d’énergie qu’il a fallu mettre en œuvre, ces forces mobilisées, des professionnels et des élèves du conservatoire, pour leur insuffler cette motivation, il faut un vrai tempérament de leader.
Si l’ONP cherche un directeur musical, en voilà un sur lequel faire un pari audacieux : c’est de la graine d’Abbado.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5147
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par David-Opera » 20 nov. 2018, 10:29

Tant qu'à faire, ne pas se contenter du directeur musical, mais réquisitionner également le directeur du théâtre pour l'ONP.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12326
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par HELENE ADAM » 20 nov. 2018, 10:30

Tout à fait d'accord sur le rôle décisif du chef.
Il avait dirigé le diptyque "Heure espagnole/Gianni Schicchi" à Bastille l'an dernier et on l'avait déjà remarqué....
http://www.odb-opera.com/viewtopic.php? ... 71#p346371

Il a fondé lui-même son orchestre du Balcon et n'a que... 33 ans.

Image
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 20 nov. 2018, 10:44

HELENE ADAM a écrit :
20 nov. 2018, 10:30
Tout à fait d'accord sur le rôle décisif du chef.
Il avait dirigé le diptyque "Heure espagnole/Gianni Schicchi" à Bastille l'an dernier et on l'avait déjà remarqué....
http://www.odb-opera.com/viewtopic.php? ... 71#p346371

Il a fondé lui-même son orchestre du Balcon et n'a que... 33 ans.

Image
Abbado avait 35 ans quand il s'est vu confier les rênes de la Scala.
David-Opera a écrit :
20 nov. 2018, 10:29
Tant qu'à faire, ne pas se contenter du directeur musical, mais réquisitionner également le directeur du théâtre pour l'ONP.
Il n'est pas assez vieux pour toi ? Tu préférerais un moderne plus âgé, un gourou plus paternel ? :D
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5147
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par David-Opera » 20 nov. 2018, 10:50

PlacidoCarrerotti a écrit :
20 nov. 2018, 10:44
Il n'est pas assez vieux pour toi ? Tu préférerais un moderne plus âgé, un gourou plus paternel ? :D
Olivier Mantei semble n'avoir aucune limite dans son approche du répertoire, de la scénographie, et des artistes. Il m'étonne à chaque spectacle, et je serais très heureux de le voir arriver à l'ONP. 8)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12326
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par HELENE ADAM » 20 nov. 2018, 10:54

Il faut saluer aussi le travail de Benjamin Lazar le metteur en scène. Il a 41 ans. Il s'est déjà fait remarquer dans pas mal de mises en scène de théâtre et d'opéra et notamment dans la création de "Traviata/Vous méritez un avenir meilleur" d'après l'oeuvre de Verdi au théâtre des bouffes du Nord dont on avait parlé sur ODB.
On est vraiment dans une jeune génération d'artistes, à l'image d'ailleurs des musiciens, des danseurs et des chanteurs d'hier soir puisqu'il y avait même un choeur d'adolescents.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12326
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par HELENE ADAM » 20 nov. 2018, 11:02

David-Opera a écrit :
20 nov. 2018, 10:50
PlacidoCarrerotti a écrit :
20 nov. 2018, 10:44
Il n'est pas assez vieux pour toi ? Tu préférerais un moderne plus âgé, un gourou plus paternel ? :D
Olivier Mantei semble n'avoir aucune limite dans son approche du répertoire, de la scénographie, et des artistes. Il m'étonne à chaque spectacle, et je serais très heureux de le voir arriver à l'ONP. 8)
Oui moi aussi mais je ne pense pas que l'administration de l'Opéra Comique ait la moindre envie de s'en séparer... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 20 nov. 2018, 11:10

David-Opera a écrit :
20 nov. 2018, 10:50
PlacidoCarrerotti a écrit :
20 nov. 2018, 10:44
Il n'est pas assez vieux pour toi ? Tu préférerais un moderne plus âgé, un gourou plus paternel ? :D
Olivier Mantei semble n'avoir aucune limite dans son approche du répertoire, de la scénographie, et des artistes. Il m'étonne à chaque spectacle, et je serais très heureux de le voir arriver à l'ONP. 8)
Ah yes ! Je n'avais pas percuté, s'kuz.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Stockhausen - Donnerstag aus Licht - Pascal / Lazar - Opéra Comique - 11/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 20 nov. 2018, 11:12

HELENE ADAM a écrit :
20 nov. 2018, 10:54
Il faut saluer aussi le travail de Benjamin Lazar le metteur en scène. Il a 41 ans. Il s'est déjà fait remarquer dans pas mal de mises en scène de théâtre et d'opéra et notamment dans la création de "Traviata/Vous méritez un avenir meilleur" d'après l'oeuvre de Verdi au théâtre des bouffes du Nord dont on avait parlé sur ODB.
On est vraiment dans une jeune génération d'artistes, à l'image d'ailleurs des musiciens, des danseurs et des chanteurs d'hier soir puisqu'il y avait même un choeur d'adolescents.
Lui aussi m'a surpris. Il aurait pu se contenter de faire ses scénographies à la bougie jusqu’à la fin de ces jours comme quelques metteurs en scène qui misent sur les mêmes recettes tout au long de leur carrière (ils sont d’ailleurs embauchés pour ça) et il se renouvelle de manière magistrale.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 79 invités