Page 2 sur 3

Re: Verdi - Simone Boccanegra - Arrivabeni / Nucci- Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 06:47
par Markossipovitch
Il est à noter que Rodriguez fait partie de ces voix peu flattées par les enregistrements qui peinent à capter le formidable soutien du souffle qui irrigue le timbre et donne à l'auditeur un indicible plaisir (Julien Dran en est un autre exemple ). Peut-être ce fait explique-t-il en partie qu'il ne soit pas aussi connu qu'il le mériterait (outre les problématiques d'agent ...).

Re: Verdi - Simone Boccanegra - Arrivabeni / Nucci- Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 08:31
par fomalhaut
muriel a écrit :
09 oct. 2018, 11:19
Maurice Xiberras nous a dressé la liste de ses prestations à l'opéra de Marseille
Pourrais-tu la poster ?
Merci

fomalhaut

Re: Simon Boccanegra - Nucci/Arrivabeni - Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 08:35
par JdeB
Epsilon a écrit :
09 oct. 2018, 09:14
JdeB a écrit :
09 oct. 2018, 07:24
muriel a écrit :
08 oct. 2018, 16:51
1 minute d'applaudissements avant le début en hommage à Montserrat Caballé qui avait si souvent chanté à Marseille.
"Si souvent" ? c'est beaucoup dire...Et la dernière fois c'était en 1977

joomfinal/index.php/les-dossiers/46-les ... imitstart=
Certes! Mais entre Aix, Orange et autres villes, les provençaux l’ont entendue bien souvent, pour leur plus grand plaisir.
ah bon ?! :lol: :D :Jumpy: :mrgreen: :eyes:

comme si ce n'était pas dans ma chronologie... :o :ablow:

des fois je me demande si c'est d'une maladresse incroyable, du mépris, de la bêtise ou de la provocation. Enfin, passons...

Re: Verdi - Simone Boccanegra - Arrivabeni / Nucci- Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 08:37
par JdeB
muriel a écrit :
09 oct. 2018, 11:19
Maurice Xiberras nous a dressé la liste de ses prestations à l'opéra de Marseille
et j'avais oublié des choses ou il a repris ma chrono ?

Re: Simon Boccanegra - Nucci/Arrivabeni - Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 08:38
par JdeB
DelBosco a écrit :
10 oct. 2018, 22:25
Epsilon a écrit :
08 oct. 2018, 16:00
Quant à Juan Jesús RODRIGUEZ, déjà découvert ici en Macbeth, il incarne parfaitement un Boccanegra vieillissant, avec un chant plein d’émotion, parfaitement maitrisé : Allez j’ose : j’ai vu, il y a x+1 années, Renato Bruson en Boccanegra à Avignon, et j’ai éprouvé hier quasiment la même émotion !
Je n'avais encore jamais entendu ce chanteur, mais devant les éloges partout répandus, j'ai cherché des témoignages video.
Belle voix en effet et chant très stylé, mais qui plus que Bruson me rappelle beaucoup Nucci.
Il l'a sûrement beaucoup écouté.
je l'ai entendu dans Macbeth à Avignon et la ressemblance avec Nucci ne m'a pas frappé, je trouve qu'il a une personnalité propre et beaucoup de talent

Re: Verdi - Simone Boccanegra - Arrivabeni / Nucci- Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 08:44
par JdeB
Markossipovitch a écrit :
11 oct. 2018, 06:47
Il est à noter que Rodriguez fait partie de ces voix peu flattées par les enregistrements qui peinent à capter le formidable soutien du souffle qui irrigue le timbre et donne à l'auditeur un indicible plaisir (Julien Dran en est un autre exemple ). Peut-être ce fait explique-t-il en partie qu'il ne soit pas aussi connu qu'il le mériterait (outre les problématiques d'agent ...).
tu dis cela comme s'ils avaient sorti des dizaines de disques ou que la radio mettait ses micros à chacun de leur spectacle ... :mrgreen:

Re: Verdi - Simone Boccanegra - Arrivabeni / Nucci- Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 10:11
par Markossipovitch
Tu m'as mal compris, cher Jérôme : je dis cela parce que d'une part Rodriguez est passé régulièrement à la radio (pas française, d'accord, mais c'est trouvable) dans des rôles comme Germont, Luna, Riccardo Forth, etc. Et surtout parce qu'apparemment, aujourd'hui bien des castings se font sans que les décideurs aient jamais entendu les chanteurs en vrai pour une audition.J'estime que c'est un frein pour la carrière des chanteurs qui comme Rodriguez ou Dran ont une voix qui est beaucoup plus belle en vrai qu'en enregistrement, car il peut arriver qu'on leur préfère d'autres chanteurs moins bons mais mieux flattés par les micros (quand ils ne sont pas choisis carrément sur YT...).

Re: Verdi - Simone Boccanegra - Arrivabeni / Nucci- Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 10:35
par JdeB
Markossipovitch a écrit :
11 oct. 2018, 10:11
Tu m'as mal compris, cher Jérôme : je dis cela parce que d'une part Rodriguez est passé régulièrement à la radio (pas française, d'accord, mais c'est trouvable) dans des rôles comme Germont, Luna, Riccardo Forth, etc. Et surtout parce qu'apparemment, aujourd'hui bien des castings se font sans que les décideurs aient jamais entendu les chanteurs en vrai pour une audition.J'estime que c'est un frein pour la carrière des chanteurs qui comme Rodriguez ou Dran ont une voix qui est beaucoup plus belle en vrai qu'en enregistrement, car il peut arriver qu'on leur préfère d'autres chanteurs moins bons mais mieux flattés par les micros (quand ils ne sont pas choisis carrément sur YT...).
Merci de ces précisions, cher Philippe,...
Si on en est arrivé là, c'est bien triste

Re: Verdi - Simone Boccanegra - Arrivabeni / Nucci- Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 11:45
par srourours
Attends mais j'ai eu vent de casting via Skype! D'une manière générale, le niveau des directeurs de casting est assez inquiétant quant à la connaissance des voix, et des roles. Trop d'entre soi et d'arrangements d'agence.

Re: Verdi - Simone Boccanegra - Arrivabeni / Nucci- Marseille 10/2018

Posté : 11 oct. 2018, 16:53
par tuano
Cela donne envie d'ouvrir à nouveau un fil sur la sonorisation des salles, parce que pour passer dans des salles gigantesques comme Bastille par exemple, l'audition in loco paraît en théorie indispensable. J'ai vu un jour à Berlin un ténor avec une voix minuscule proche de l'inaudible (ce qui n'était pas le cas de ses partenaires) et en ce moment il chante un premier rôle à l'Opéra de Paris.

Concernant Julien Dran, je pense qu'il mène une carrière que beaucoup de chanteurs lui envient. Il chante régulièrement à l'Opéra de Paris sans le stress que peuvent éprouver les stars et il interprète des premiers rôles sur de belles scènes moins prestigieuses où les conditions sont certainement très bonnes. Je suis persuadé qu'il gagne très bien sa vie et qu'il ressent de grandes émotions sur scène, tout en ayant le loisir de mener une vie privée normale s'il le souhaite, sans la pression et les mauvaises critiques inévitables lorsqu'on s'appelle Kaufmann, Eyvasov, Alagna ou Villazon.