Wagner - Der Rheingold - Warner / Pappano-09/2018

Représentations
paco
Basse
Basse
Messages : 8039
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Rheingold Warner / Pappano 25/09/18 et 2 de plus

Message par paco » 26 sept. 2018, 00:58

Pour Lundgren il doit effectivement y avoir un problème car il a d'ordinaire une voix très sonore et passe les fortissimi de l'orchestre sans problèmes.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 738
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Rheingold Warner / Pappano 25/09/18 et 2 de plus

Message par enrico75 » 26 sept. 2018, 07:48

HELENE ADAM a écrit :
25 sept. 2018, 22:19
philipppe a écrit :
25 sept. 2018, 22:09
Tu crois vraiment que le ROH et la BSO sont des salles similaires ? Il me semble que le TOH est une salle beaucoup plus vaste , et d ‘ailleurs que l’acoustique y est meilleur qu’à Münich (présence des voix dans la salle)
Ben oui... même jauge et salle à l'italienne du même type de construction, avec des différences : BSO tout en hauteur, ROH avec un amphi très profond c'est vrai mais, concernant l'acoustique, je ne pense pas que les différences soient fondamentales (j'ai entendu beaucoup de chanteurs dans l'une et l'autre salle sans noter de différence de sonorité par exemple...)
jauge:
ROH:2268
BSO:2101
2 salles à l'italienne ,la grande différence est cet immense amphithéâtre au ROH gagné sur l'arrière du batiment et dont l'acoustique aux dernières places est bien sur moins bonne du fait de l'éloignement.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12827
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Rheingold Warner / Pappano 25/09/18 et 2 de plus

Message par PlacidoCarrerotti » 26 sept. 2018, 08:13

philipppe a écrit :
25 sept. 2018, 22:41
PlacidoCarrerotti a écrit :
25 sept. 2018, 22:39
philipppe a écrit :
25 sept. 2018, 22:36
Et la Erda de Wiebke Lehmkuhl ? Elle était une belle Magdalena à Bayreuth, et je ne l’aurais pas forcément imaginé en Erda.
Tu aurais eu raison !
Trop sopranisante ? Pas assez de volume ?
C'est tout à fait ça. On devine une belle voix mais le rôle est trop grave pour que la voix sorte de manière épanouie.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1566
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Wagner - Der Rheingold - Warner / Pappano-09/2018

Message par Hiero von Stierkopf » 27 oct. 2018, 07:14

Très bonne soirée pour le prologue du dernier cycle (26 octobre).

En quelques mots et pour rebondir sur ce qu’en disait Placido, distribution globalement bonne sans réel points faibles.

Je n’ai pour ma part relevé aucun problème de projection avec Lundgren, bien au contraire.
La voix est superbe, les graves somptueux et sonores, j’ai eu par moments le sentiment qu’il en gardait un peu sous la pédale et quand il envoie du lourd c’est vraiment très impressionnant.
A noter que des spectateurs placés latéralement m’ont dit ne pas l’avoir toujours bien entendu, ce qui n’était pas mon cas.

Lise Davidsen est une Freia surdimensionnée, c’est frappant et il ne faut que quelques secondes pour sentir tout le potentiel de sa voix.
Jamais vu une Freia aussi heavy. Sa présence scénique est remarquable, presque trop écrasante car elle est par ailleurs très grande.

Très bons géants, Groissböck campe un Fasolt émouvant et le contraste entre les deux frères était particulièrement réussi.

Le reste oscille entre bon et très bon, Alberich moins noir que Lundgren à Munich mais très convaincant, Mime, Loge, Fricka (à confirmer dimanche), le Donner de Eiche, filles du Rhin, Erda (à confirmer aussi dans quelques jours).

Direction attentive de Pappano, mise en scène intéressante, théâtralement efficace avec des effets comiques assez usuels (ironie envers les dieux matérialistes et corrompus).
Le public se marre quand Alberich se transforme en dragon et en crapaud. J’ai trouvé que c’était très réussi.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Philippes
Ténor
Ténor
Messages : 609
Enregistré le : 27 mars 2005, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Der Rheingold - Warner / Pappano-09/2018

Message par Philippes » 28 oct. 2018, 15:35

Je suis moins enthousiaste :
- la mise en scène est sans aucun intérêt ni profondeur et d'une grande platitude : la seule idée un peu originale (les cadavres au Nibelheim) n'est pas exploitée et tourne au grand Guignol.
- la direction de Pappano est nerveuse mais sèche. Le prélude est planplan, la descente au Nibelheim et la montée au Walhalla sont simplement bruyantes au lieu d'être puissantes.
- la distribution n'est pas sans faiblesse, notamment un Alberich qui s'époumone régulièrement (sa renonciation à l'amour ou sa malédiction de l'anneau ne font aucun effet) et un Loge très ordinaire.
Heureusement il y a Lundgren...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 66 invités