Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Représentations
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19743
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par JdeB » 09 août 2018, 09:33

Chef d'orchestre Jean-Christophe Spinosi
Metteur en scène Moshe Leiser, Patrice Caurier
Décors Christian Fenouillat
Costumes Agostino Cavalca
Lumières Christophe Forey
Dramaturge Christian Arseni
~
Isabella Cecilia Bartoli
Mustafà Ildar Abdrazakov
Lindoro Edgardo Rocha
Taddeo Alessandro Corbelli
Haly Jose Coca Loza
Elvira Rebeca Olvera
Zulma Rosa Bove

Ensemble Matheus
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19743
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par JdeB » 09 août 2018, 09:34

Enrico75 :
Soirée apocalyptique à Salzbourg :rain: :rain:
À la fin de l'italienne à Alger mené tambour battant par une Bartoli survoltée nous avons eu droit à un bis du choeur final scandé par le public(une première ?) puis un orage gigantesque s'est abattu sur la ville perturbant le ballet bien huilé des chauffeurs limousines habituel ;On a alors assisté à des scènes surréalistes tel qu'un allemand imperturbable en smoking véhiculant en vvt sa femme en fourreau lamé sur le porte bagage affublée d'un immense parapluie rouge ou un vénérable japonais portant sur son dos son épouse en kimono.
Plus sérieusement cette soirée était assez jubilatoire :
La transposition dans le Maghreb contemporain fonctionne bien ,Abdrazakov en chef maffieux affublé d un énorme bide est irrésistible même s il est souvent à la peine dans les vocalises,Bartoli a un tel abattage sur scène qu'on lui pardonne bien volontiers sa dégradation vocale avec désormais une dissociation entre une voix grave très corsée et un registre aigu de plus en plus menu.
J ai découvert le lindoro de Edgardo Rocha avec émerveillement :tout y est, timbre claire juvénile, vocalises insolentes de facilité, aigus percutants.
Dans la fosse Spinosi s'en tire pas mal malgré quelques couacs sans doute dus à la chaleur étouffante dans la salle.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 738
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par enrico75 » 09 août 2018, 12:28

Quelqu'un a déjà entendu Edgardo Rocha?il à le timbre de Florès jeune et une aisance dans les vocalises assez phénoménale.

paco
Basse
Basse
Messages : 8039
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par paco » 09 août 2018, 12:44

enrico75 a écrit :
09 août 2018, 12:28
Quelqu'un a déjà entendu Edgardo Rocha?il à le timbre de Florès jeune et une aisance dans les vocalises assez phénoménale.
J'avais entendu ses débuts à Martina Franca en 2010 (pas entendu en live mais via une retransmission), il a effectivement une très bonne technique et une belle musicalité. Etonné que sa carrière n'ait pas décollé plus que ça depuis, car il a tous les atouts pour égaler les Florez, Siragusa, Camarena et autres, mais heureux de voir qu'il est distribué dans un festival aussi prestigieux que Salzburg ! :D

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8459
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par jerome » 09 août 2018, 12:59

enrico75 a écrit :
09 août 2018, 12:28
Quelqu'un a déjà entendu Edgardo Rocha?il à le timbre de Florès jeune et une aisance dans les vocalises assez phénoménale.
oui il est venu chanter le même rôle à Nancy il y a 6 semaines. Il a un plus beau timbre à la base que Florez mais il vocalise moins proprement que lui. C'est bien dans l'ensemble mais Florez est techniquement plus abouti. Et alors quand on compare à Blake qui était autrement phénoménal que Florez, Rocha n'est pas du tout au même niveau. Dans le contexte rossinien actuel, c'est plutôt bien mais au regard de l'histoire interprétative du "ténor rossinien" ces 40 dernières années, ce n'est que pas mal!
Quant à égaler un Camarena, il en est loin ...

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 738
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par enrico75 » 09 août 2018, 13:31

Tout à fait d'accord, ç est encore loin de Camarena mais le timbre est beau, enfin à mon goût et il est encore jeune.

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 287
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par Markossipovitch » 09 août 2018, 13:56

Je publieraI un CR sur l'Italiana de Nancy, que j'ai vue deux fois (j'espère que Jérôme y ajoutera son point de vue) à mon retour de vacances. Mais vu les photos publiées par Abdrazakov sur son compte Facebook, je suis bien content d'avoir vu l'excellente production nancéenne plutôt que ce qui semble être (je reste prudent) une lourde pochade à Salzburg.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 738
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par enrico75 » 10 août 2018, 10:10

Markossipovitch a écrit :
09 août 2018, 13:56
Je publieraI un CR sur l'Italiana de Nancy, que j'ai vue deux fois (j'espère que Jérôme y ajoutera son point de vue) à mon retour de vacances. Mais vu les photos publiées par Abdrazakov sur son compte Facebook, je suis bien content d'avoir vu l'excellente production nancéenne plutôt que ce qui semble être (je reste prudent) une lourde pochade à Salzburg.
C'était loin d'être une lourde pochade. Leiser-Caurier ne sont pas des imbéciles. Disons plutôt que c'est de l'humour au second degré style Monty Python avec une touche de dérision socio culturel tout à fait d'actualité et puis c'est un opéra buffa non?

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 287
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par Markossipovitch » 11 août 2018, 13:41

Il suffit de déterminer jusqu'où va le buffa et où commence la mauvais goût. Il m'a semblé qu'Abdrazakov en couches-culottes avec un bonnet de bain orné d'une hélice allait un peu loin... Mais je n'ai pas vu le spectacle.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 738
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Rossini - L'Italiana in Algeri - Spinosi / Leiser & Caurier - Salzbourg - 08/2018

Message par enrico75 » 11 août 2018, 17:46

Image


avant le bis du final:Abdrazakov n'est pas en couche culotte mais Corbelli est en slip spiderman :lol: :lol: :lol:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 76 invités