Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Représentations
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19737
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par JdeB » 03 juil. 2018, 07:02

Chef d'orchestre Nathalie Stutzmann
Metteur en scène Jean-Louis Grinda
Décors Rudy Sabounghi
Costumes Buki Shiff
video Julien Soulier
Lumières Laurent Castaingt
~
Mefistofele Erwin Schrott
Faust Jean-François Borras
Margherita/ Elena Béatrice Uria Monzon
Marta Marie-Ange Todorovitch
Wagner/ Nereo Reinaldo Macias
Pantalis Valentine Lemercier

Orchestre philharmonique de Radio-France

Orange, le 9 août 2018


De Joseph Strauss vers 1814 à nos jours, le Faust de Goethe (1808 pour la première partie, 1832 pour la seconde) a connu une fortune musicale considérable même si, de nos jours, les compositeurs qui travaillent sur le mythe de Faust tendent à puiser à d’autres sources (Christopher Marlowe pour Pascal Dusapin en 2004, Nikolaus Lenau pour Fénelon en 2007). Bien sûr de nombreux avatars ont sombré dans l’oubli (qui connaît les Faust de Béancourt, Bertin, Lutz ou Souchay ?) tandis que l’opéra de Gounod, longtemps l’une des œuvres lyriques les plus jouées au monde, et l’oratorio de Berlioz se sont imposés partout en éclipsant tous les autres.
Le Mefistofele de Boïto (1868) demeure l’une des rares tentatives d’adaptation des deux Faust dont la version primitive pour la Scala durait près de 5 heures ! Il occupe un statut intermédiaire puisque l’œuvre, cheval de bataille des grandes basses (de Chaliapine à Ramey), revient de temps en temps à l’affiche mais demeure cependant une rareté. Les dernières représentations scéniques à l’Opéra de Paris remontent à …1912 et l’ouvrage n’a plus été proposé en France depuis 2010, déjà une reprise, au Corum (Montpellier), de la production de Liège signée par Jean-Louis Grinda.

Pour compléter la chronologie de l’Avant-scène Opéra numéro 238, signalons quelque faits peu connus. L'un des premiers à avoir évoqué cet opéra de Boito en France fut Paul Bourget, écrivain alors très influent, dans un livre sur ses voyages en Italie. C'est Rouen, le 3 mars 1909, qui en donna la première intégrale dans notre pays. L'Avant-Scène ne mentionne pas les représentations à Tours en mars 1969 (avec Pali Marinov) , ni celles de Limoges (en février 1974) avec le regretté Bonaldo Giaiotti qui a également incarné le rôle à Nice en 1977 et 1982. Avec Vichy qui défendit beaucoup l'ouvrage dans les années 30, c'est d’ailleurs Nice qui l'a le plus souvent affiché. Outre les deux série déjà mentionnées, notons les versions de concert de décembre 1994 avec Franck Ferrari.
A Orange, Mefistofele n'a connu qu'une unique représentation, le 6 août 1905, avec deux des plus grandes étoiles de l'époque: Chaliapine dans le rôle-titre et Lina Cavalieri dans le double rôle de Margarita et d'Elena. Un mois plus tard, une troupe italienne a monté l'ouvrage de Boito dans les Arènes de Nîmes avec des solistes moins prestigieux.

La production de Jean-Louis Grinda, crée à Liège en 2007 avec Paata Burchuladze et déjà reprise à Montpellier (2010) et à Monte-Carlo (2013, avec déjà Erwin Schrott), gagne encore en splendeur visuelle dans ce cadre idéalement adapté au retour à l'Antiqué qui constitue la seconde partie de l'Acte IV (où chantent des Chorétides !). Les projections sur le Grand Mur, en particulier celle de l'incendie de Troie et celle qui rayonne largement depuis la statue d’Auguste, sont du plus bel effet. Les troupes célestes de blanc immaculé, disposées sur de hautes structures métalliques et qui viennent faire chorus sur le proscenium, ne manquent pas d'allure, tandis que la nombreuse figuration, carnavalesque et haute en couleurs, de la fête de Pâques fait merveille. Le thème de la chute d'Icare est traité avec brio.
Erwin Schrott, qui semble prendre vie d'un manga maléfique, possède le format vocal, le charisme, le glamour et la haute prestance scénique pour triompher en un tel lieu. Jean-François Borras, au timbre rare et pur, au style raffiné, à l'émission claire et verticalisée, compose un Faust un peu gauche qui va crescendo sur le plan vocal et finit sur les cimes avec un "Giunto sul passo estremo" d'une parfaite musicalité.
Hélas Béatrice Uria-Monzon , loin de son zénith vocal, dépare cette excellente affiche avec une Margarita pénible de vibrato envahissant et de sonorités indurées, un chant criard et tout en force de fausse soprano dramatique mais retrouve plus de dignité artistique en Elena quelle incarne avec toute la beauté plastique qui sied à un tel personnage.

Nathalie Stutzmann, première femme à diriger ici en 149 ans de festival, nous livre une lecture vive et forte de la partition, avec un souci constant de l’équilibre scène-fosse, et beaucoup de panache à la tête d'un orchestre galvanisé et des phalanges chorales de très bonne tenue, devant un public nombreux et enthousiaste.

Avec ces 12 000 entrées en deux soirées pour un ouvrage beaucoup plus rare que ceux de l'ère Duffaut, Jean-Louis Grinda est en passe de réussir son audacieux pari !

Jérôme Pesqué
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3588
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par Loïs » 03 juil. 2018, 08:23

avec Schrott en pantacourt & débardeur et Borras en bermuda en répet:
https://www.dailymotion.com/video/x6nf27c

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7191
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par MariaStuarda » 06 juil. 2018, 19:41


Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 770
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par fomalhaut » 07 juil. 2018, 08:05

Malheureusement, que ce soit sur FM , Fr2 ou FR3, pas de diffusion prévue...et FM annonce lundi soir une nième Flûte enchantée...

fomalhaut

Christophe2017
Soprano
Soprano
Messages : 60
Enregistré le : 09 mai 2018, 15:40

Re: Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par Christophe2017 » 07 juil. 2018, 08:52

fomalhaut a écrit :
07 juil. 2018, 08:05
Malheureusement, que ce soit sur FM , Fr2 ou FR3, pas de diffusion prévue...et FM annonce lundi soir une nième Flûte enchantée...

fomalhaut
Ah , c est vraiment dommage. Une œuvre si rarement donnée avec une distribution pareille. Ces dernières années , les deux productions étaient retransmises sur les chaînes du service public . Quelle occasion ratée...

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3591
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par micaela » 07 juil. 2018, 08:58

Est-ce filmé pour une diffusion ultérieure ? (si oui, si ce n'est pas sur mezzo, ça risque d'être diffusé vers 2 h du matin...).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 445
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par Il prezzo » 09 juil. 2018, 15:03

Question à 1€: qui sera sur place ce soir...?

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2050
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Boito – Mefistofele – Stutzmann / Grinda – Orange – 07/2018

Message par Efemere » 09 juil. 2018, 15:26

Sur YouTube, ici, une vidéo (durée : 2 min 56 sec) de France 3 de l'incident technique de la première du 5 juillet. Ça la fiche mal...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3588
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par Loïs » 09 juil. 2018, 15:31

Il prezzo a écrit :
09 juil. 2018, 15:03
Question à 1€: qui sera sur place ce soir...?
MOI ne pouvant résister à l'appel du Diable :devil:

Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 445
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Boito- Mefistofele- Stutzmann / Grinda- Orange- 07/2018

Message par Il prezzo » 09 juil. 2018, 16:55

Loïs a écrit :
09 juil. 2018, 15:31
Il prezzo a écrit :
09 juil. 2018, 15:03
Question à 1€: qui sera sur place ce soir...?
MOI ne pouvant résister à l'appel du Diable :devil:
"Arrête-toi, tu es beau"!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 60 invités