Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Représentations
Répondre
enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 643
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par enrico75 » 08 juil. 2018, 17:49

Fin du 1er acte INOUI

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 643
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par enrico75 » 08 juil. 2018, 19:32

Fin 2eme acte Stemme prodigieuse

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2058
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par aurele » 08 juil. 2018, 20:05

J'ai vu le deuxième acte sur le site du Bayerische Staatsoper. Je n'étais pas rentré encore pour voir le premier acte. Je précise que je n'avais pas entendu la retransmission radio sur BR Klassik. Rien que pour le niveau musical, sans avoir entendu encore Gerhaher, je trouve que l'on est au-dessus de la dernière production de l'ONP, entendue malheureusement uniquement à la radio, à cause des incidents techniques à l'ONP. Je connais déjà bien Pape en Gurnemanz donc je ne pense pas être surpris par son troisième acte. Pour moi, rien que sur le deuxième acte, la direction de Petrenko par rapport à celle de Jordan est largement plus intéressante et je dirais même qu'elle est extraordinaire, prodigieuse.

J'ai trouvé les décors intéressants. Kaufmann et Stemme sont fabuleux, bien que je préfère d'autres Kundry à cette dernière. Pour moi, il lui manque le côté séducteur / vénéneux, rien que dans le timbre. En dehors de son vibrato un peu envahissant par moments (bien que j'adore la Kundry de Jones avec Boulez), c'est remarquablement chanté. Scéniquement, je n'ai jamais été fan de Stemme, même si elle a assurément une présence scénique.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1884
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par Lucas » 08 juil. 2018, 20:11

fomalhaut a écrit :
08 juil. 2018, 12:54
Pourquoi "humour un peu condescendant" ?
A cause de cela :
philipppe a écrit :
06 juil. 2018, 11:23
Lucas a écrit :
06 juil. 2018, 11:20


Tiens, ce serait super si une bonne âme pouvait organiser une petite réunion ODB pour voir sur un téléviseur grand écran cette retransmission de Parsifal parce que sur l'écran d'un ordi ...
Je serai à Münich mais vous pouvez passer chez moi !
On remarquera au passage que le pseudo tirage au sort des spectateurs de l'Opéra de Munich n'est qu'un vaste écran de fumée destiné à permettre aux "happy few" de garder leurs privilèges. Il suffit de voir avec quel constance certains piliers de ce forum réussissent à obtenir leurs places pour s'en convaincre.

Si vous claquez moins de cinq cents euros par mois à Munich et n'avez pas les relations idoines, vous n'avez aucune chance d'avoir une place et ce système de loterie est une imposture.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 643
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par enrico75 » 08 juil. 2018, 21:36

Fin de l Opéra PRODIGIEUX
II y aura avant et après ce parsifal

dongio
Baryton
Baryton
Messages : 1269
Enregistré le : 05 nov. 2006, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par dongio » 08 juil. 2018, 21:55

Oh que + 1000!

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1884
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par Lucas » 08 juil. 2018, 22:02

enrico75 a écrit :
08 juil. 2018, 21:36
Fin de l Opéra PRODIGIEUX
II y aura avant et après ce parsifal
A Stemme près, absolument magistrale, un simple remake en beaucoup moins bien de la version du Met.

On retrouve Pape (pas mal mais Moll, chez Karajan, c'est quand même d'un tout autre niveau) et Kaufmann (magnifique) mais la mise en scène du Met était autrement belle et imaginative.

Et que dire de l'Amfortas au petit pied de Gerhaher complètement dépassé par la tessiture du rôle dont il n'a ni les graves ni la projection. C'est un baryton Martin parfait pour Pélléas mais dissimulant par des grimaces et des effets véristes une profonde inadéquation au rôle. C'est simple, quand Kaufmann lui donne la réplique à la fin du 3ème acte, il a plus de graves que lui! Retour à London, DFD, Van Dam ou plus récemment Matteï pour entendre une belle prestation là-dedans.

Enfin Petrenko dirige bien mais manque cruellement de personnalité face à Karajan ou Boulez.

En résumé, un très bon Parsifal sans Amfortas et grevé par une mise en scène aussi intello que laide et sans magie.

Romuald
Messages : 47
Enregistré le : 18 sept. 2016, 15:52

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par Romuald » 08 juil. 2018, 22:08

Soirée en salle prodigieuse. Inoubliable. +10000

srourours
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 236
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par srourours » 08 juil. 2018, 22:09

Lucas a écrit :
08 juil. 2018, 22:02
enrico75 a écrit :
08 juil. 2018, 21:36
Fin de l Opéra PRODIGIEUX
II y aura avant et après ce parsifal
A Stemme près, absolument magistrale, un simple remake en beaucoup moins bien de la version du Met.

On retrouve Pape (pas mal mais Moll, chez Karajan, c'est quand même d'un tout autre niveau) et Kaufmann (magnifique) mais la mise en scène du Met était autrement belle et imaginative.

Et que dire de l'Amfortas au petit pied de Gerhaher complètement dépassé par la tessiture du rôle dont il n'a ni les graves ni la projection. C'est un baryton Martin parfait pour Pélléas mais dissimulant par des grimaces et des effets véristes une profonde inadéquation au rôle. Retour à London, DFD, Van Dam ou plus récemment Matteï pour entendre une belle prestation.

Enfin Petrenko dirige bien mais manque cruellement de personnalité face à Karajan ou Boulez.

En résumé, un très bon Parsifal sans Amfortas et grevé par une mise en scène aussi intello que laide et stupide.
Pourtant, les fois où je l'ai entendu Petrenko, il l'était éminemment, personnel, voire meme renversant...

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1884
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par Lucas » 08 juil. 2018, 22:13

srourours a écrit :
08 juil. 2018, 22:09
Lucas a écrit :
08 juil. 2018, 22:02
enrico75 a écrit :
08 juil. 2018, 21:36
Fin de l Opéra PRODIGIEUX
II y aura avant et après ce parsifal
A Stemme près, absolument magistrale, un simple remake en beaucoup moins bien de la version du Met.

On retrouve Pape (pas mal mais Moll, chez Karajan, c'est quand même d'un tout autre niveau) et Kaufmann (magnifique) mais la mise en scène du Met était autrement belle et imaginative.

Et que dire de l'Amfortas au petit pied de Gerhaher complètement dépassé par la tessiture du rôle dont il n'a ni les graves ni la projection. C'est un baryton Martin parfait pour Pélléas mais dissimulant par des grimaces et des effets véristes une profonde inadéquation au rôle. Retour à London, DFD, Van Dam ou plus récemment Matteï pour entendre une belle prestation.

Enfin Petrenko dirige bien mais manque cruellement de personnalité face à Karajan ou Boulez.

En résumé, un très bon Parsifal sans Amfortas et grevé par une mise en scène aussi intello que laide et stupide.
Pourtant, les fois où je l'ai entendu Petrenko, il l'était éminemment, personnel, voire meme renversant...
C'est beau mais sans parti-pris.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 58 invités