Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Représentations
Avatar du membre
Snobinart
Baryton
Baryton
Messages : 1884
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par Snobinart » 12 juil. 2018, 21:04

C'est anecdotique, mais le costume et la perruque blonde de Stemme dans la scène avec Klingsor lui donnaient des airs de Deneuve.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 738
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par enrico75 » 13 juil. 2018, 06:09

Moi aussi très en phase avec le ressenti de Snobinard sauf peut être que je ne pense pas que JK s'economisait dans le 3ème acte mais que c'était voulu dans le cadre du concept" tête en bas".
J en profite, une fois retombées les violences verbales,pour souligner comme Hélène et Snobinard la perfection sonore de l'orchestre et des choeurs car c'est bien K.Petrenko qui est le ciment de ce spectacle.La configuration de l'orchestre avec les cors à gauche et reste des cuivres à droite est particulièrement judicieuse pour l'orchestre wagnerien ce que n'a toujours pas compris Jordan.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10944
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par HELENE ADAM » 13 juil. 2018, 06:46

enrico75 a écrit :
13 juil. 2018, 06:09
Moi aussi très en phase avec le ressenti de Snobinard sauf peut être que je ne pense pas que JK s'economisait dans le 3ème acte mais que c'était voulu dans le cadre du concept" tête en bas".
J en profite, une fois retombées les violences verbales,pour souligner comme Hélène et Snobinard la perfection sonore de l'orchestre et des choeurs car c'est bien K.Petrenko qui est le ciment de ce spectacle.La configuration de l'orchestre avec les cors à gauche et reste des cuivres à droite est particulièrement judicieuse pour l'orchestre wagnerien ce que n'a toujours pas compris Jordan.
+1

Ce petit reportage de BR sur la place de l'opéra de Munich le 8 est sympa aussi

https://www.br.de/mediathek/video/oper- ... 001826b45a

J'en profite pour rajouter la liste des filles-fleurs, solistes assez connues à Munich

Golda Schultz - Selene Zanetti - Tara Erraught - Noluvuyiso Mpofu - Paula Iancic - Rachael Wilson
Golda Schultz sera Freia dans le Rheingold de la semaine prochaine, mais aussi Pamina dans la flute enchantée puis Liù dans le Turandot à suivre en 2019.
Selene Zanetti comme Paula Iancic chantent également dans Il Trittico, la nouvelle production de cette saison à Munich, qui redonne deux séances pour ce festival de juillet. J'ai entendu (et remarqué) également Paula Iancic, deux jours avant Parsifal dans l'Elisir d'amore en Gianetta.
Rachael Wilson sera Wellgunde puis Flora Bervoix dans la Traviata toujours au festival de Juillet puis Emilia en octobre dans l'Otello très attendu de la nouvelle saison etc etc
Deux de ces artistes de la troupe seront du concert donné au charmant théâtre de Cuvilliés, la troisième salle de l'opéra de Munich, le 22 juillet (pour ceux qui n'auront pas réussi à avoir des places pour la Walküre...)
https://www.staatsoper.de/stueckinfo/ar ... ad4ac13d7e
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10944
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par HELENE ADAM » 31 juil. 2018, 21:54

Videos circulent sur les applaudissements après un second acte manifestement très réussi (comme pour les autres représentations) de ce Parsifal, pour la dernière de la série ( 31 juillet) qui est en même temps le dernier jour d'un festival d'été de Munich qui restera dans les mémoires.
Après le dernier acte, les musiciens, depuis la fosse, jettent des bouquets de fleurs vers Petrenko sur la scène. Standing ovation et délire dans la salle.

On devine la scène sur cette photo "copie d'écran" d'une video mise en ligne sur twitter (et donc publique)

Image

Et la vidéo mise en ligne par le BSO

https://www.facebook.com/staatsorcheste ... rtxQ5hOVeU
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Wim
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 164
Enregistré le : 10 déc. 2017, 12:56

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par Wim » 01 août 2018, 18:26

Soirée de clôture du festival d'été du BSO. En présence de Mme Merkel.
Performance au sommet. Encore une fois le magicien Petrenko et le choc des titans Stemme/ Kaufmann et aussi Koch au II. Applaudissements intenses après ce II incroyable.
Stemme encore meilleure qu'au Ring. Pas une trace de fatigue après sa Brunnhilde qui m'a laissé sans paroles. Pas une note fausse et toujours cette voix immense qui vous reste dans l'oreille. Mon voisin, un Chinois de Shanghai, en était à son 5e Parsifal de l'année et son 3e avec Stemme. Il m'a assuré qu'à Munich c'était sa meilleure Kundry. L'autre voisin, un Japonais qui visite Bayreuth presque chaque année depuis 1974 (!) a confirmé.
Tout le monde à la hauteur, inclus Gerhaher qui a reçu pas mal de critiques mais que j'ai trouvé superbe. Intensité dramatique, attention aux paroles (je n'attendais pas moins d'un liedsanger), voix capable du ppp au fff.
Applaudissements interminables jusqu'à ce que les chanteurs ( Stemme en tête ) aient fait signe qu'ils voudraient bien aller se reposer. Ils avaient déjà tenté le coup de venir saluer avec un verre de bière mais ça n'avait pas marché.

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2051
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Wagner – Parsifal – Petrenko/Audi – Munich – 06 & 07/2018

Message par Efemere » 01 août 2018, 21:23

Image


Wim a écrit :
01 août 2018, 18:26
(...) Applaudissements interminables jusqu'à ce que les chanteurs ( Stemme en tête ) aient fait signe qu'ils voudraient bien aller se reposer. Ils avaient déjà tenté le coup de venir saluer avec un verre de bière mais ça n'avait pas marché.
2018.07.31_BSO_« Bye bye ».JPG
2018.07.31_BSO_« Bye bye ».JPG (104.87 Kio) Vu 937 fois

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1566
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par Hiero von Stierkopf » 02 août 2018, 07:37

Nina Stemme aura rayonné sur ce festival qui restera dans les mémoires.

Est-ce que d’autres ont eu le sentiment que son interprétation de Kundry était à des années lumières de celles de Zürich et Vienne ?
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19739
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par JdeB » 19 août 2018, 15:29

Lucas a écrit :
08 juil. 2018, 22:13
srourours a écrit :
08 juil. 2018, 22:09
Lucas a écrit :
08 juil. 2018, 22:02
enrico75 a écrit :
08 juil. 2018, 21:36
Fin de l Opéra PRODIGIEUX
II y aura avant et après ce parsifal
A Stemme près, absolument magistrale, un simple remake en beaucoup moins bien de la version du Met.

On retrouve Pape (pas mal mais Moll, chez Karajan, c'est quand même d'un tout autre niveau) et Kaufmann (magnifique) mais la mise en scène du Met était autrement belle et imaginative.

Et que dire de l'Amfortas au petit pied de Gerhaher complètement dépassé par la tessiture du rôle dont il n'a ni les graves ni la projection. C'est un baryton Martin parfait pour Pélléas mais dissimulant par des grimaces et des effets véristes une profonde inadéquation au rôle. Retour à London, DFD, Van Dam ou plus récemment Matteï pour entendre une belle prestation.

Enfin Petrenko dirige bien mais manque cruellement de personnalité face à Karajan ou Boulez.

En résumé, un très bon Parsifal sans Amfortas et grevé par une mise en scène aussi intello que laide et stupide.
Pourtant, les fois où je l'ai entendu Petrenko, il l'était éminemment, personnel, voire meme renversant...
C'est beau mais sans parti-pris.
Tout çà fait d'accord avec Lucas sur Petrenko et Gerhaler.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19739
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par JdeB » 19 août 2018, 15:35

altini a écrit :
09 juil. 2018, 10:39
J'avoue avoir le même problème avec Pape. La mise en scène change mais il est toujours pareil. La même démarche. La voix est belle mais sans plus , surtout si on compare à Moll per ex. Oui j'aimerais entendre Zeppenfeld.
J'en garde un grand souvenir dans le Parsifal de Lyon (msc de Girard reprise au Met et captée alors en DVD)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19739
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Petrenko/Baselitz/Audi - Munich -06 & 07/2018

Message par JdeB » 19 août 2018, 15:47

J'ai relu ce fil pour la polémique sur les odieux odbiens "blindés" de thune et soi-disant gavés de passe-droits...

Cela ne doit plus se reproduire.

Nul n'a ici à justifier des moyens qu'il consacre à sa passion. Ni de ce qu'il fait pour obtenir ses places :lol:

Bien sûr que beaucoup ne se rendent même plus compte qu'ils sont des nantis (oui, il y a toujours plus riches que soit dans une salle) tandis que d'autres le revendiquent sans aménité. Cela irrite beaucoup de gens (de nombreux lecteurs m'abordent pour s'en plaindre) mais c'est ainsi et on fait avec.

La règle majeure ici, c'est la courtoisie envers chaque membre.
On n'a pas hésité à virer des gens qui avaient oublié cette règle d'or. Et on est tout à fait prêt à recommencer.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 63 invités