Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Représentations
Wim
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 164
Enregistré le : 10 déc. 2017, 12:56

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par Wim » 18 juin 2018, 21:16

romance a écrit :
17 juin 2018, 18:37

Oui, j’ai apprécié M N Lemieux, j’ai aimé ses nuances, son legato, j’ai aimé sa conviction, sa prestation, elle proposait, j’ai accepté. Idem pour Roberto, des restrictions sur son timbre plus métallique, qui s’est transformé… A quel moment a-t-il triché, donné moins que ce qu’il pouvait donner ? Primaire que je suis, j’allais écrire « il a été », simplement pour dire que la beauté de ce qu’il nous a donné (c’est mieux, hein ?) , la beauté de son interprétation (telle qu'évidemment perçue par moi), son implication m’ont permis de vivre (eh oui ! c’est pas ça l’essentiel ?), de vibrer, avec elle, avec lui, essentiellement, en oubliant les toutes petites chose par ci-par là, qui auraient pu… Moi, j’ai eu le bonheur des simples et je les remercie pour ça.
+1

Albar
Alto
Alto
Messages : 292
Enregistré le : 05 oct. 2005, 23:00
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par Albar » 18 juin 2018, 21:22

PlacidoCarrerotti a écrit :
18 juin 2018, 20:02
Les fans devraient parfois prendre un peu de recul....

Qui a parlé de marteau-piqueur pour qualifier la virtuosité de Bartoli ?
Qui a écrit : Podles sur laquelle je vais préférer me taire ?
Qui a entendu une sono pour DiDonato au Bazar et conclut : "Oh zut alors: Joyce ment".

Mais Marie-Nicole ? Un peu de respect SVP ;-)
1) Bartoli- Pas moi, mais un chanteur trèèèèèès connu. J'ai trouvé l'expression suffisamment imagée pour la rapporter, parce que je suis assez d'accord avec lui. Et oui, malgré toutes les qualités vocales que je lui reconnais, La Cecicila ne m'a qu'assez rarement ému.
2) Se taire sur Podles, ce n'est pas la traîner dans le caniveau que je sache... Tu aurais pu évoquer mes appréciations sur Gruberova... qui m'a toujours absolument horripilé.
3) Di Donato - J'étais dans la salle que je connais probablement le mieux de toutes celles que je fréquente: Henri Le Boeuf. Et le concert y a été enregistré. Il y avait donc des micros... un ingénieur du son... et - oui - des haut-parleurs! Quand je suis assis au milieu du premier balcon, que la chanteuse est face à moi (midi) et que sa voix vient de l'angle 10h... il y a sonorisation. A moins qu'elle soit, en plus de toutes les immenses qualités qu'elle possède et que je vénère, ventriloque...?
Peut-être n'était-elle même pas au courant elle même, je n'en sais rien, c'est possible. Je rapporte ce que j'ai constaté, rien de plus, rien de moins. Tellement ça m'a déçu. Mais bref.

Il serait plus intéressant de savoir ce que Zigfrid considère être un contralto... mais un vrai alors hein.

Mais bon, tout ça nous emmène dans des discussions finalement stériles. On retrouve sur ce site toute une série de nostalgiques d'un autre site, fermé depuis longtemps, où il a toujours été de bon ton de réduire les débats à "moi, je sais: ferme-la!". Ils se congratulent entre eux sur la pertinence de leurs analyses et l'idiotie intrinsèque de celles des autres. C'est dommage. C'est notamment pour ça que je ne poste plus. Quand je lis Zigfrid sur MNL, c'est exactement ce que je retrouve. Ce n'est pas ça que je viens chercher sur un site d'échanges d'idées.

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par zigfrid » 18 juin 2018, 22:12

Il ne faut pas caricaturer et bien lire ce que j'ai écrit! je n'ai pas dit que Lemieux minaudait! D'autre part, j'essayais de classifier sa voix, car en l'occurrence je n'ai rien entendu dans ce concert ce qui caractérise une Dalila. Alors avant de ma faire passer pour un débile, merci de ne pas déformer mes propos.
et oui, je n'ai pas entendu une Dalila ce soir là, et ca m'a profondémént agacé, et encore plus cette ovation exagérée. des mezza voce ne suffisent pas pour une Dalila, après on a qu'à mettre Dessay en Elektra et on pourra s'extasier sur des aigus perlés à ce compte. Enfin heureusement qu'il y a Garanca et Rachvelishvili, pour défendre le rôle comme il le mérite.
j'écris ce que je pense, à ma manière et si ca déplait et bien tant mieux.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7192
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par MariaStuarda » 18 juin 2018, 22:52

J’ai boudé ce Samson.
Mais je ne boude pas ce fil qui est un feu d’artifice ! :lol:

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 996
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par philopera » 19 juin 2018, 06:52

zigfrid a écrit :
18 juin 2018, 22:12
ca déplait et bien tant mieux.
ça déplaira toujours aux fans inconditionnels enamourés qui par définition ne sont pas objectifs...leurs cris d'indignation sont touchants à condition de ne pas virer dans l'insulte (tes mots n'étaient pas des bêtises mais simplement ton ressenti )
Gérard Mortier a raison d'offrir Elektra sans entracte ( Eric Dahan Libération 25/6/2005)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10957
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par HELENE ADAM » 19 juin 2018, 07:50

Le mieux (sans jeu de mot) serait de revenir au débat lyrique... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3599
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par micaela » 19 juin 2018, 08:19

Les propos de zigfrid étaient sévères, mais ne visaient que le travail de la chanteuse. Pas d'attaques personnelles envers la personne (c'est sa façon de critiquer, on aime ou pas, mais il n'y a pas de quoi faire un scandale ou faire intervenir la modération) .
La meilleure réponse est non pas de pousser des cris d'orfraie ou de descendre en flammes en retour la personne qui a posté le message incriminé, mais de contre argumenter, ou bien de ne pas répondre du tout ( ce qui n'est pas facile).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par zigfrid » 19 juin 2018, 08:24

HELENE ADAM a écrit :
19 juin 2018, 07:50
Le mieux (sans jeu de mot) serait de revenir au débat lyrique... :wink:
je m'incline :lol:

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3588
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par Loïs » 20 juin 2018, 21:36

Je viens faire de la délation
le duo du II est là où vous savez
:ninja_hide:

Avatar du membre
philopera
Ténor
Ténor
Messages : 996
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Saint-Saëns- Samson et Dalila- Tatarnikov- TCE- 06/2018

Message par philopera » 21 juin 2018, 07:01

Loïs a écrit :
20 juin 2018, 21:36
Je viens faire de la délation
le duo du II est là où vous savez
:ninja_hide:
Merci pour cette info qui me permet de faire un mea culpa
Avec les réserves du son de cette captation, je trouve que MN Lemieux ne démérite pas et loin de là ... Le "mon coeur" est bien exécuté et même l'aigu sur " Lâche" est correct ( sans être très beau quand même) suivi d'une belle intensité dramatique dans le "je te méprise" .Roberto fantastique bien sûr. J'ai des regrets du coup d'avoir boycotté cette représentation :oops: Comme quoi on peut etre un mauvais Bertarido et une belle Dalila !
Gérard Mortier a raison d'offrir Elektra sans entracte ( Eric Dahan Libération 25/6/2005)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : fomalhaut et 82 invités