Verdi- Concert Yoncheva/Yonchev/Oren-Montpellier & TCE- 29/05 et 1/06/2018

Représentations
Ernesto
Alto
Alto
Messages : 428
Enregistré le : 15 nov. 2011, 00:00
Localisation : Paris 14e

Re: Verdi- Concert Yoncheva/Yonchev/Oren-Montpellier & TCE- 29/05 et 1/06/2018

Message par Ernesto » 03 juin 2018, 20:26

Effectivement Sass et Yoncheva ont partagé les mêmes rôles, mais les deux voix sont très différentes. Comme dit Bernard la voix "était plus mince". Elle utilisait souvent des sons dans les joues. Sa Traviata avait un punch terrible, j'ai pu la voir à Aix et à Paris dans Violetta. Elle avait aussi,alors, stupéfait les spectateurs par son allure en scène. Par ailleurs, dans son enregistrement d' airs de concert de Mozart,parus chez Hungaroton, elle se jetait dans des difficultés terribles.
Il me semble qu'au départ la voix de Yoncheva est celle d'une véritable soprano lyrique.( A l'aide Jerome).
J'espère que ses difficultés sensibles l'autre jour ne sont que passagères. C'est une voix de très grande qualité, à la base (couleurs, volume etc)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8187
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi- Concert Yoncheva/Yonchev/Oren-Montpellier & TCE- 29/05 et 1/06/2018

Message par jerome » 03 juin 2018, 23:54

Oui je confirme que la voix de Yoncheva est celle d'un authentique soprano lyrique qui s'essaye au répertoire spinto avec un certain bonheur mais qui serait bien avisé d'y aller doucement car sur le plan vocal, quand les dégâts sont effectifs ils sont aussi assez irréversibles. Ce serait dommage dans ce cas précis, tant les vraies grandes voix ne sont pas monnaie courante à notre époque!

Ernesto
Alto
Alto
Messages : 428
Enregistré le : 15 nov. 2011, 00:00
Localisation : Paris 14e

Re: Verdi- Concert Yoncheva/Yonchev/Oren-Montpellier & TCE- 29/05 et 1/06/2018

Message par Ernesto » 04 juin 2018, 08:08

Merci jerome et pour Sylvia Sass comment pourrait-on qualifier sa voix aux début de sa carrière?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19279
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi- Concert Yoncheva/Yonchev/Oren-Montpellier & TCE- 29/05 et 1/06/2018

Message par JdeB » 04 juin 2018, 08:27

valery a écrit :
03 juin 2018, 13:46
JdeB a écrit :
03 juin 2018, 11:16
Je viens de publier ma critique en tête de ce fil.
J'aime cette critique, notamment le "galbe de son timbre de pivoine noire carnivore", et la phrase sur Yonchev ainsi que celle sur Oren.
Merci Valéry ! :D
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19279
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi- Concert Yoncheva/Yonchev/Oren-Montpellier & TCE- 29/05 et 1/06/2018

Message par JdeB » 04 juin 2018, 08:28

micaela a écrit :
03 juin 2018, 16:24
Oui, belle critique. "Le timbre de pivoine noire.. ."etc, sacrée trouvaille !
Merci Micaela ! :D
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Fierabras
Messages : 9
Enregistré le : 08 déc. 2013, 08:42

Re: Verdi- Concert Yoncheva/Yonchev/Oren-Montpellier & TCE- 29/05 et 1/06/2018

Message par Fierabras » 04 juin 2018, 09:46

En lisant les différents commentaires de ce fil je m’étonne des avis très contrastés, pour le moins, concernant la perception de l’orchestre ; dithyrambique pour certains, calamiteux pour d’autres (les moins nombreux). Je fais partie des seconds. L’ouverture de la Force du destin par exemple est à mon avis ratée ; les violons ne sont pas à l’unisson, je dirais en vrac si j'étais excessif, et le soliste très à la peine. Daniel Oren entre deux sauts de cabri et gesticulations, a beaucoup de mal à gérer les violons et intervient très fréquemment pour les remettre d’équerre. Ai-je passé une mauvaise soirée ? Non, bien au contraire, mais il ne faut pas se mentir tout ce qui a été dit sur les difficultés de Sonya Yoncheva est une réalité douloureuse. « O, nel fungente nuvolo » concentre les problèmes récurrents de la cantatrice : manque de nuances, aigus contournés ou sous-dimensionnés, lourdeur de l’émission etc. Malgré ces altérations qui m’attristent de concerts en opéras, et que je pense désormais irrémédiables, je suis toujours subjugué par cette voix et ce charisme qui me donnent tant d’émotions.
Fichiers joints
YONCH.gif
YONCH.gif (61.34 Kio) Vu 1587 fois

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8187
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi- Concert Yoncheva/Yonchev/Oren-Montpellier & TCE- 29/05 et 1/06/2018

Message par jerome » 05 juin 2018, 10:32

Ernesto a écrit :
04 juin 2018, 08:08
Merci jerome et pour Sylvia Sass comment pourrait-on qualifier sa voix aux début de sa carrière?
Sass avait aussi une belle voix de soprano lyrique mais moins large que Yoncheva. Le problème de Sass a été triple:
- La technique vocale n'était pas aboutie proprement et la chanteuse avait recours à des "trucs" pour donner le change. Et les défaillances techniques ne pardonnent jamais, ... tôt ou tard!
- Elle a abordé des rôles beaucoup trop lourds pour ses moyens et qui lui ont dézingué la voix.
- Son timbre ayant une coloration toute callassienne, on l'a surnommée "nouvelle Callas" (fatale erreur!!) et du coup elle a voulu à tout prix imiter Callas sauf que, malheureusement, elle n'en a imité que les défauts (sons tubés, graves exagérément ouverts à la limite de la vulgarité, ...) car il est toujours beaucoup plus facile d'imiter les défauts d'une voix que ses qualités.
Ceci dit, elle a fait son effet vocalement et scéniquement pendant ses premières années avec une réelle personnalité dramatique, une voix très intéressante et une présence scénique incontestable sans parler de sa beauté physique (qui est sa seule vraie supériorité sur Callas). Elle a une discographie inégale, parfois surprenante mais toujours passionnante.

Yoncheva étant dotée de moyens supérieurs à ceux de Sass, elle ne devrait pas rencontrer les mêmes problèmes sauf que quand on a de tels moyens vocaux, on n'a pas le droit d'en faire n'importe quoi au risque de les esquinter! Or, à vouloir se lancer de manière irraisonnée et anarchique dans des répertoires aussi différents que ceux qu'elle aborde sur scène ou en concert, elle risque un risque énormément risqué!
Et ce qui est certain, c'est qu'elle n'est ni une Odabella (ni aucune héroïne verdienne des opéras précédant Luisa Miller) ni une Leonora (Forza del destino) ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 55 invités