Ravel/Puccini - L'Heure espagnole/Gianni Schicchi - ONP - 05-06/2018

Représentations
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12550
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Ravel/Puccini - L'Heure espagnole/Gianni Schicchi - ONP - 05-06/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 12 juin 2018, 22:46

Rapidement quelques impressions au retour de cette soirée où je suis finalement allé quand des places à 45 euros sont soudainement apparues à la vente au parterre (ce qui m'a permis de me recaser assez près).
J'y allais pour le Puccini, mais, du deuxième rang, l'Heure espagnole passait bien. Excellent Barbeyrac, un peu plus franc dans l'aigu que d'habitude à certaines occasions, tout aussi délicat dans le mixte à d'autres, très bon acteur. Talbot passe difficilement la rampe. Margaine était torrentielle et drôle. Courjal, je ne m'y fait pas : je pense toujours à "Un de la Canebière". Dolié un peu engorgé. Curieuse technique. Orchestre excellent mais un peu lourd.

Gianni Schicchi chanté par Carlo Lepore (première) manquant de truculence. Beaux graves mais aigu un peu escamoté.
Vittorio Grigolo superlatif : un vrai luxe.
Lauretta d'Elsa Dreisig très décevante. Voix sans couleur, émission forte / mezzo forte avec de vagues tentatives courtissimes piano (mais pas pianissimo). Une des plus médiocres interprétations d'un air facile et célèbrissime. C'était la première fois que je l'entendais sur scène : YouTube la flatte. Quand je lis dans les pronostics qu'elle va chanter les Puritains, j'hallucine : c'est le 10eme de la voix de Freni qui était nulle dans ce rôle. Qu'elle se consacre à Mozart.
A part Muraro, les autres rôles sont corrects sans plus.
La direction ne m'a pas convaincu : il faudrait une précision et une vivacité toscaninienne, or c'est souvent un peu lourd et mou.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

muriel
Basse
Basse
Messages : 2710
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Ravel/Puccini - L'Heure espagnole/Gianni Schicchi - ONP - 05-06/2018

Message par muriel » 13 juin 2018, 17:30

Magnifique soiree, contrairement à Don Pasquale, je me suis beaucoup amusee.
On en sort ravi, joyeux.
Que du bonheur.
2 petits bijoux de l'opera.
Mises en scene fabuleuses, ça fait du bien de voir des chanteurs s'amuser autant.
Barbeyrac, Dolié fabuleux
lepore, Grigolo et Dreisig superbes

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3390
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Ravel/Puccini - L'Heure espagnole/Gianni Schicchi - ONP - 05-06/2018

Message par micaela » 13 juin 2018, 17:53

Je trouve Placido très sévère avec Dreisig . Après, pour les Puritains, il a sans doute raison, ce n'est sans doute pas -pas encore ?- pour elle. Ca serait dommage qu'elle gâche déjà sa voix. Pour le rassurer (!), elle sera Zerline l'année prochaine à Garnier.
Mise en scène très réussie, avec des accents de commedia dell'arte (surtout dans le Puccini, compte tenu du sujet), sans jamais tirer vers la grosse farce bien lourde. Les artistes semblaient s'amuser beaucoup. De ce côté-là, mention spéciale à de Barbeyrac, déchaîné. Grigolo (excellent, au demeurant), on a peut-être un peu plus l'habitude. Il a un peu "cabotiné" aux saluts, mais sans excès, c'était même très sympa.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1273
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Ravel/Puccini - L'Heure espagnole/Gianni Schicchi - ONP - 05-06/2018

Message par zigfrid » 14 juin 2018, 10:22

mais il me semble avoir lu il y a quelques mois que Grigolo ne faisait plus partie de la distribution..je deviens gaga ou bien?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10484
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Ravel/Puccini - L'Heure espagnole/Gianni Schicchi - ONP - 05-06/2018

Message par HELENE ADAM » 14 juin 2018, 10:26

zigfrid a écrit :
14 juin 2018, 10:22
mais il me semble avoir lu il y a quelques mois que Grigolo ne faisait plus partie de la distribution..je deviens gaga ou bien?
oui... :wink:

Il s'est juste fait remplacer pour une des dates prévues, et l'a annoncé il y a longtemps... et oui, c'est un luxe bien agréable que d'avoir un ténor de cette exceptionnelle qualité dans un si petit rôle. Je crois qu'il s'amuse beaucoup et prouve qu'il n'a jamais pris la grosse tête bien au contraire...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10484
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Ravel/Puccini - L'Heure espagnole/Gianni Schicchi - ONP - 05-06/2018

Message par HELENE ADAM » 14 juin 2018, 10:27

muriel a écrit :
13 juin 2018, 17:30
Magnifique soiree, contrairement à Don Pasquale, je me suis beaucoup amusee.
On en sort ravi, joyeux.
Que du bonheur.
2 petits bijoux de l'opera.
Mises en scene fabuleuses, ça fait du bien de voir des chanteurs s'amuser autant.
Barbeyrac, Dolié fabuleux
lepore, Grigolo et Dreisig superbes
Moi je me suis beaucoup amusée aux deux mais je crois que je garderai un souvenir plus intense de ce doublon magnifique à Bastille... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 34 invités