Saint Saens - Samson et Dalila – Armiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Représentations
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12547
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 19 mai 2018, 14:49

paul a écrit :
19 mai 2018, 14:11
PlacidoCarrerotti a écrit :
19 mai 2018, 13:16

Pour moi, la voix du rôle, c’est une chose, ce qu’on en fait c’en est une autre.
Antonenko a peut-être la voix de Samson et Kunde pas du tout, mais l’un des deux m’emmerde.
Avec Alagna ça fait trois ténors plus ou moins appropriés au rôle, et l'un des trois m'emmerde :oops:
C’est répondre à côté du sujet.
Quand il n’y a pas Vickers pour chanter Otello ou Samson, préfères tu entendre Alagna, Kunde ou Antonenko, Badri Maisuradze... ?
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

paul
Alto
Alto
Messages : 409
Enregistré le : 23 nov. 2004, 00:00
Localisation : Igny (91)
Contact :

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par paul » 19 mai 2018, 15:16

PlacidoCarrerotti a écrit :
19 mai 2018, 14:49
paul a écrit :
19 mai 2018, 14:11
PlacidoCarrerotti a écrit :
19 mai 2018, 13:16

Pour moi, la voix du rôle, c’est une chose, ce qu’on en fait c’en est une autre.
Antonenko a peut-être la voix de Samson et Kunde pas du tout, mais l’un des deux m’emmerde.
Avec Alagna ça fait trois ténors plus ou moins appropriés au rôle, et l'un des trois m'emmerde :oops:
C’est répondre à côté du sujet.
Quand il n’y a pas Vickers pour chanter Otello ou Samson, préfères tu entendre Alagna, Kunde ou Antonenko, Badri Maisuradze... ?
Pas plus que ça à côté du sujet, je pense savoir qui est celui qui t'emmerde et ce n'est pas le même que moi :D
Je ne suis pas particulièrement puriste en termes de "voix du rôle" pourvu que le résultat ne m'emmerde pas...
J'aime Kunde dans Otello (je n'y aime pas Vickers), Giacomini dans Lucia (et pas Bezcala...)
et puis, il y a des Gigli et Lauri-Volpi qui ont chanté tout et n'importe quoi et qui n'ont été que rarement inintéressants et un Kraus qui n'a surtout pas chanté n'importe quoi et qui ne m' a que rarement passionné...
Pour ceux que tu cites, j'aime Kunde dans à peu près tout, Antonenko dans pas mal de chose, Badri Maisuradze (que sur youtube) j'ai du mal et dans ses dernières prestations je n'ai aimé d'Alagna que son Calaf (et encore...)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3477
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par Loïs » 19 mai 2018, 16:29

Pour moi prendre son pied à l'opéra , c'est quand la prestation à laquelle on assiste bloque la tendance automatique de mon cerveau à comparer avec ce que j'ai déjà vu ou entendu ici ou ailleurs.
Mardi soir à aucun moment il n' y eut de comparaison si ce n'est lorsque j'ai sursauté dans le "Dalila je t'aime" car je n'avais jamais entendu cela.
C'est en sortant que je me suis forcé à comparer à Vickers (en disque) ou Domino & Cura sur scène. Non seulement Alagna n'a pas à rougir mais ce fut le plus juvénile et le plus mec en fin de compte des interpètes.
Idem pour Garanca car tout en étant conscient que vocalement elle n'égalait pas Borodina (ou Verrett ou Bumbry), sa conception (voire re-création) du personnage était fantastique.
Malheureusement une soirée où je ne compare pas avec un coin de la mémoire de mon disque devient de plus en plus rare (inconvénient de l'expérience). Mardi mes oreilles avaient retrouvé leur virginité :lol:

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1549
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par Hiero von Stierkopf » 19 mai 2018, 17:26

Je suis d'accord Loïs, quand la braguette saute pendant un spectacle vivant, on s'en fout de savoir si c'est la voix du rôle.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

srourours
Alto
Alto
Messages : 262
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par srourours » 19 mai 2018, 19:48

Hiero von Stierkopf a écrit :
19 mai 2018, 17:26
Je suis d'accord Loïs, quand la braguette saute pendant un spectacle vivant, on s'en fout de savoir si c'est la voix du rôle.
ça fait plaisir les gars!

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7034
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par MariaStuarda » 19 mai 2018, 23:57

Je prépare ma braguette pour le 26. Déjà qu’elle a sauté pour un Casta Diva ce soir. Tout ça n’est pas raisonnable. Merci les garçons pour ces commentaires (et d’accord sur les comparaisons foireuses).

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9100
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par Bernard C » 20 mai 2018, 07:31

Qu'est ce que l'érection vient faire dans le plaisir de l'art ?
À moins qu'on n'attende plus que de l'opéra qu'il soit un spectacle érotique avec des corps qui excitent la rétine.
( Ce qui a perso le don , non pas de m'exciter mais de m'agacer au plus haut point.Je n'ai pas besoin de tel artifice pour stimuler ma vie sexuelle )
L'art et la musique et particulièrement l'opéra, c'est l'emotion dans la sublimation de l'imaginaire .

Pour moi en tout cas; cette " braguette qui saute" parce que j'aurais la queue en chaleur devant Samson et Dalila ou en entendant Casta Diva, ça me paraît totalement hors propos.
J'imagine que dans ces cas-là, les femmes devraient dire qu'elles " mouillent leur culotte " ?
:cry:

Franchement !

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7034
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par MariaStuarda » 20 mai 2018, 08:08

Détends toi Bernard. On a adopté le temps d’un instant la dialectique de Hiero. Tu as très bien compris ce que ça veut dire. Zeeeeen !

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3477
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par Loïs » 20 mai 2018, 09:19

MariaStuarda a écrit :
20 mai 2018, 08:08
Détends toi Bernard.
:lol: :lol: :lol: :lol:

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3384
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Saint Saens - Samson et Dalila – Amiliato/Liedtke - Wiener Staatsoper - 05/2018

Message par micaela » 20 mai 2018, 09:36

MariaStuarda a écrit :
20 mai 2018, 08:08
Détends toi Bernard. On a adopté le temps d’un instant la dialectique de Hiero. Tu as très bien compris ce que ça veut dire. Zeeeeen !
+ 1 Je suis une femme, et l'image m'a amusée. Hiero ne parlait que pour lui-même. Je trouve que érotiser (en parlant de jouissance, d'orgasme, ou de toute autre expression) l'impression qu'on peut ressentir en écoutant une œuvre n'est pas gênant, même si le côté viril de la comparaison utilisée ici peut embêter certains.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 35 invités