Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/05/2018

Représentations
Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 719
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/02/2018

Message par fomalhaut » 13 mai 2018, 19:27

Remigio2 a écrit :
13 mai 2018, 16:58
fomalhaut a écrit :
13 mai 2018, 16:38
jerome a écrit :
13 mai 2018, 11:35
Ce qui serait bien aussi, c'est qu'elle se mette vocalement à jour en arrêtant de se croire ce qu'elle n'est pas et donc de jouer à la grenouille ... (cf La Fontaine)
Quand je vois le programme ci-dessus, en dehors de Linda et Gilda qu'on peut effectivement attribuer à un soprano lyrique léger, y a rien qui est fait pour elle et certainement pas Norma!!!
Et elle est annoncée (Operabase) dans Anna Bolena à Liège en avril prochain...Elle n'a peur de rien !

fomalhaut
Pour mémoire, on disait la même chose de Netrebko il y a 2 / 3 saisons, y compris sur ce forum: "aucune chance qu'elle chante Aida, Tosca", "elle va se casser les dents dessus"... et pourtant ! Laissons donc Olga essayer Bolena: après tout, c'est juste 4 soirs dans une "petite" salle...

R.
Contrairement à ce que ma remarque peut laisser entendre, j'apprécie et aime entendre et voir la Belle Olga.
Il me semble simplement que Norma et Anna Bolena (entre autres) ne sont pas actuellement dans ses cordes.

Netrebko ? A priori, je n'aurai pas comparé Olga à Anna mais plutôt à Mariella Devia qui a commencé comme soprano lyrique léger, a sagement attendu avant d'aborder les reines de Donizetti et Norma et fait ses adieux à la scène à 70 ans.

La fortune sourit aux audacieux, dit-on : Bon vent à Olga !

fomalhaut

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12365
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/02/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 13 mai 2018, 20:59

fomalhaut a écrit :
13 mai 2018, 19:27

La fortune sourit aux audacieux, dit-on : Bon vent à Olga !

fomalhaut
Parfois la fortune roussit les audacieux (c'est la crainte que j'ai pour Yoncheva).
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8183
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/02/2018

Message par jerome » 14 mai 2018, 00:28

Remigio2 a écrit :
13 mai 2018, 16:58
Pour mémoire, on disait la même chose de Netrebko il y a 2 / 3 saisons, y compris sur ce forum: "aucune chance qu'elle chante Aida, Tosca", "elle va se casser les dents dessus"... et pourtant ! Laissons donc Olga essayer Bolena: après tout, c'est juste 4 soirs dans une "petite" salle...
C'est totalement inexact ça! Ca l'est d'autant plus que les moyens vocaux considérables de Netrebko lui permettaient déjà à cette époque d'envisager des rôles tels que ceux d'Aida et de Tosca!
Je regrette mais les moyens vocaux de Peretyatko sont très modestes comparés à ceux d'une Netrebko d'il y a même 10 saisons!!. Or Norma et Bolena exigent des moyens vocaux aussi amples que ceux de Netrebko et non pas ceux d'un soprano lyrique léger! Alors évidemment Peretyatko va adapter ces rôles à ses moyens vocaux mais ce ne sera plus vraiment les rôles voulus par les compositeurs...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10153
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/02/2018

Message par HELENE ADAM » 14 mai 2018, 06:40

jerome a écrit :
14 mai 2018, 00:28
Remigio2 a écrit :
13 mai 2018, 16:58
Pour mémoire, on disait la même chose de Netrebko il y a 2 / 3 saisons, y compris sur ce forum: "aucune chance qu'elle chante Aida, Tosca", "elle va se casser les dents dessus"... et pourtant ! Laissons donc Olga essayer Bolena: après tout, c'est juste 4 soirs dans une "petite" salle...
C'est totalement inexact ça! Ca l'est d'autant plus que les moyens vocaux considérables de Netrebko lui permettaient déjà à cette époque d'envisager des rôles tels que ceux d'Aida et de Tosca!
Je regrette mais les moyens vocaux de Peretyatko sont très modestes comparés à ceux d'une Netrebko d'il y a même 10 saisons!!. Or Norma et Bolena exigent des moyens vocaux aussi amples que ceux de Netrebko et non pas ceux d'un soprano lyrique léger! Alors évidemment Peretyatko va adapter ces rôles à ses moyens vocaux mais ce ne sera plus vraiment les rôles voulus par les compositeurs...
Je pense qu'il y a confusion avec Sonya Yoncheva. Les moyens d'Anna Netrebko il y a deux ou trois saisons (et même dès ses premières Violetta, Mimi ou Lucia) étaient déjà jugés considérables à juste titre. Il y a trois saisons au moins, elle chantait Lady dans Macbeth au MET, Manon Lescault à Rome ou Leonora (du Trovatore) à Berlin et Tatiana au MET.
Par contre, concernant Sonya Yoncheva, plusieurs discussions ont eu lieu exprimant la crainte (que rappelle PlacidoCarrerotti plus haut), qu'elle ne se brûle les ailes dans des rôles trop lourds pour sa voix, malgré, là aussi, des moyens incontestables qui ne sont pas ceux d'Olga Peretyatko.
La jeune soprano russe a une jolie voix et un style très agréable, c'est la raison pour laquelle je pense apprécier sa prestation ce soir (il ne s'agit que d'un air ou deux de chacun de ces rôles qui ne sont pas vraiment dans ces cordes) mais c'est surtout en ce qui me concerne, pour Bernheim (dont les moyens sont beaucoup plus intéressants AMHA) que j'ai pris une place pour ce concert.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3244
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/05/2018

Message par micaela » 14 mai 2018, 10:10

Oui tu as raison. Le programme ressemble d'ailleurs plus à ce que chante Yoncheva.
Peretyatko n'est pas si jeune, elle a même un an et des poussières de plus que Yoncheva (mai 1980 pour Peretyatko, décembre 1981 pour Yoncheva).
Peut-être pense-t-elle à l'évolution de sa voix, en "testant" certains rôles par des extraits en concert ?
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8183
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/05/2018

Message par jerome » 14 mai 2018, 11:24

Oui moi c'est ce que je redoute!
Sauf que la poveretta ne verra jamais sa voix évoluer et atteindre l'ampleur des moyens vocaux d'une Radvanovsky qui, à ce jour, est celle qui est vocalement la plus en phase avec les moyens exigés pour chanter Norma et Bolena.
Donc en matière d'évolution, ce que va faire Peretyatko, c'est une évolution vocalement régressive de l'interprétation de ces rôles. Et y en a marre de ces chanteuses à voix légère qui cherchent à toute blinde à chanter en vain des rôles qui n'ont jamais été conçus pour leur typologie vocale (et je dirais même qui ont été conçus pour surtout pas leur typologie vocale!)!!!

Avatar du membre
Remigio2
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 183
Enregistré le : 28 mai 2005, 23:00
Contact :

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/05/2018

Message par Remigio2 » 14 mai 2018, 13:44

jerome a écrit :
14 mai 2018, 11:24
Oui moi c'est ce que je redoute!
Sauf que la poveretta ne verra jamais sa voix évoluer et atteindre l'ampleur des moyens vocaux d'une Radvanovsky qui, à ce jour, est celle qui est vocalement la plus en phase avec les moyens exigés pour chanter Norma et Bolena.
OK, mais Radva a 49 ans :roll:

De toutes façons, vu la difficulté qu'ont les sopranos de nos jours à obtenir des engagements passés la quarantaine, elles sont condamnées à faire évoluer leur répertoire: the show must go on ! :holiday:

R.
"Qu'on parle de vous, c'est affreux. Mais il y a pire : c'est qu'on n'en parle pas !" Oscar Wilde

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3375
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/05/2018

Message par Loïs » 14 mai 2018, 13:53

jerome a écrit :
14 mai 2018, 11:24
Oui moi c'est ce que je redoute!
Sauf que la poveretta ne verra jamais sa voix évoluer et atteindre l'ampleur des moyens vocaux d'une Radvanovsky qui, à ce jour, est celle qui est vocalement la plus en phase avec les moyens exigés pour chanter Norma et Bolena.
Donc en matière d'évolution, ce que va faire Peretyatko, c'est une évolution vocalement régressive de l'interprétation de ces rôles. Et y en a marre de ces chanteuses à voix légère qui cherchent à toute blinde à chanter en vain des rôles qui n'ont jamais été conçus pour leur typologie vocale (et je dirais même qui ont été conçus pour surtout pas leur typologie vocale!)!!!
je vois les similitudes entre Netrebko, Yoncheva & Peretyatko avec l'impression qu'elles suivent les mêmes trajectoires mais avec unesentiment d'accélération (je ne parle pas forcément en age réel mais en présence sur les circuits). Netrebko a pris son temps, Yoncheva a accéléré le mouvement et Peretyatko enclenche la première (même si son passage sur la première marche de lirico leggiero est plus longue que celle de Yoncheva).
De plus par rapport aux trois phases (leggiero, lirico, dramatico), Netrebko m'a toujours donné l'impression d'en "avoir sous le pied" dans les deux premières, Yoncheva dans la première et Peretyatko en adéquation vocale avec la première ne laisse pas le même effet de réserve. Et il ne faut surtout pas confondre couleur (qui est sombre chez elle) avec format.
Pour autant la dame me parait tout sauf une écervelée et ses incursions sont limitées au confort du studio ou de la scène version concert (piano ou orchestre derrière) dans des salles à taille humaine donc laissons lui le doute bénéfique du plaisir , du travail de la pâte vocale ou de la préparation à des rôles futurs (qui ne seront pas forcément d'ailleurs ceux chantés en concert en ce moment) - rayer la(s) mention(s) inutile(s)

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6965
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/02/2018

Message par MariaStuarda » 14 mai 2018, 14:13

jerome a écrit :
14 mai 2018, 00:28
Remigio2 a écrit :
13 mai 2018, 16:58
Pour mémoire, on disait la même chose de Netrebko il y a 2 / 3 saisons, y compris sur ce forum: "aucune chance qu'elle chante Aida, Tosca", "elle va se casser les dents dessus"... et pourtant ! Laissons donc Olga essayer Bolena: après tout, c'est juste 4 soirs dans une "petite" salle...
C'est totalement inexact ça! Ca l'est d'autant plus que les moyens vocaux considérables de Netrebko lui permettaient déjà à cette époque d'envisager des rôles tels que ceux d'Aida et de Tosca!
Je regrette mais les moyens vocaux de Peretyatko sont très modestes comparés à ceux d'une Netrebko d'il y a même 10 saisons!!. Or Norma et Bolena exigent des moyens vocaux aussi amples que ceux de Netrebko et non pas ceux d'un soprano lyrique léger! Alors évidemment Peretyatko va adapter ces rôles à ses moyens vocaux mais ce ne sera plus vraiment les rôles voulus par les compositeurs...
Je suis bien d'accord avec Jérôme.
Mais après tout, Ciofi a bien chanté Norma dernièrement ...
En tous cas, moi voyant ça, j'ai fissa revenu ma place.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8183
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Récital Olga Peretyatko & Benjamin Bernheim - Bisanti - Philharmonie de Paris - 14/05/2018

Message par jerome » 14 mai 2018, 14:24

1) Ne pas confondre léger et coloratura! Yoncheva n'a jamais été un soprano lyrique léger et Netrebko encore moins! Peretyatko a certes une couleur de médium assez corsée mais l'aigu et surtout le suraigu sonnent acides comme c'était le cas pour les petits sopranos légers à cocottes du passé genre Erika Köth, Wilma Lipp, Lily Pons; quant au grave il est peu sonore et souvent forcé. L'émission vocale est celle d'un soprano léger et le format général de sa voix (et ça désolé mais c'est assez primordial dans les rôles sus-cités) est modeste comparativement aux deux autres chanteuses!
2) Yoncheva et Netrebko dès leurs débuts dans des emplois de soprano lirico-dramatico coloratura (dont Lucia di Lammermoor et autres héroïnes belcantistes ou d'écriture néobelcantiste) étaient dotées d'un foyer vocal autrement plus substantiel et de moyens globaux 10 fois supérieurs à ceux actuels de Peretyatko.
3) Il est une autre confusion qu'il faut arrêter de faire: les rôles et les formats vocaux! Ce n'est pas parce que certaines chanteuses à format vocal léger se sont évertuées à chanter certains rôles en dépit des exigences des dits rôles que ceux-ci sont devenus des emplois de format léger! Ainsi, le rôle de Lucia n'est pas un emploi de lyrique léger mais il est celui d'un grand lyrique coloratura voire d'un lirico-dramatico coloratura (idem pour Amina et Elvira et tant d'autres). Alors évidemment encore plus pour Norma et Bolena!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 57 invités