Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Représentations
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8992
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par Bernard C » 24 mai 2018, 12:46

Ernesto a écrit :
24 mai 2018, 11:37
Au second balcon, l'équilibre voix-orchestre était bon. L'avantage,aussi, c'est qu'on n'avait qu'une vision lointaine des outrances des filles-fleurs....
Je te dirais Ernesto que les outrances des filles fleurs ne me gêneraient pas si elles avaient pour objectif d'exciter la libido de Parsifal.
Or là , rien de tel.
On nous expose les jeux érotiques et les convulsions masturbatoires de femmes totalement indifférentes à séduire le héros.

C'est contre le sens de l’œuvre, comme beaucoup de choses dans cette réalisation.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2378
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par dge » 24 mai 2018, 12:59

Bernard C a écrit :
24 mai 2018, 12:46
Ernesto a écrit :
24 mai 2018, 11:37
Au second balcon, l'équilibre voix-orchestre était bon. L'avantage,aussi, c'est qu'on n'avait qu'une vision lointaine des outrances des filles-fleurs....
Je te dirais Ernesto que les outrances des filles fleurs ne me généraient pas si elles avaient pour objectif d'exciter la libido de Parsifal.
Or là , rien de tel.
On nous expose les jeux érotiques et les convulsions mastubatoires de femmes totalement indifférentes à séduire le héros.

C'est contre le sens de l'oeuvre, comme beaucoup de choses dans cette réalisation.

Bernard
Tout à fait d'accord.
Quant à la direction de Jordan, les réserves ne viennent pas tant de l'équilibre global ( malheureusement à Bastille pratiquement chaque place est individualisée quant à la perception sonore) mais du déficit d'intensité émotionnelle qu'il procure dans les différentes situations du drame

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10297
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par HELENE ADAM » 24 mai 2018, 13:23

Bernard C a écrit :
24 mai 2018, 12:46
les outrances des filles fleurs ne me gêneraient pas si elles avaient pour objectif d'exciter la libido de Parsifal.
Or là , rien de tel.
Pourquoi donc ? Au contraire, entre le chant des filles-fleurs qui tendent les bras vers le héros et les gestes érotiques que certains considèrent comme grossiers ou porno (où se situe la limite, personne ne suppose que la scène n'est pas a priori torride ?) des figurantes du corps de ballet, je ne vois vraiment pas comment cette scène pourrait être interprétée autrement que comme une tentative de séduction :wink: . Il les rejette mais y revient puis les rejette à nouveau ce qui est parfaitement conforme au livret AMHA. Quelle autre interprétation pourrait-on bien avoir ? Elles regrettent leurs "héros" tués par Parsifal pendant qu'il pénètre de force dans la forteresse de Klingsor, y pensent, en rêvent, se sentent frustrées et veulent les remplacer par le nouveau héros qu'elles doivent séduire...quelle différence avec la fréquentation par la gente masculine de ces bars où les filles simulent l'orgasme ? Ce n'est pas une entreprise de séduction amoureuse, mais une tentative de séduction brutale....
cosimus a écrit :
24 mai 2018, 10:39
"Ni cet excès d'honneur, ni cette indignité"!

Il est temps que ce fil s'achève car les avis les plus tranchés se succèdent de façon presque grotesque.
+1 (je suis globalement assez modérée sur l'appréciation de ce Parsifal à peu près comme toi...et franchement, c'était plutôt une bonne distribution même si on peut trouver mieux mais au nombre de Parsifal donnés ces mois-ci, Paris n'a pas à rougir de son choix AMHA).
cosimus a écrit :
24 mai 2018, 10:39
Au 3e acte tout va mal , c'est dans le livret mais c'est aussi l'impression finale. Pourquoi un Parsifal devenu aveugle? Où est l'enchantement du Vendredi Saint? Que se passe-t-il dans le dernier tableau? Alors après qu'Amfortas traîné par les quatre fers a guéri de sa blessure que les transfusions du sang siphonné aux écuyers n'avaient pas réussi à juguler , Kundry pour finir lui donne le baiser de la mort, il s'écroule et elle s'en va bras dessus, bras dessous avec Parsifal mener sa vie pépèr[/i]e. :wink:

Qu'on me redonne la même distribution (j'y inclus ceux que je n'ai pas cités ici), je reviendrai malgré mes réserves. :D
A la réflexion et en lisant ta critique, je partage l'idée que le troisième acte est le moins satisfaisant dans la mise en scène proposée. Pas tant parce qu'il donne sa propre signification au final (qui ne me dérange pas tellement, il ne s'agit que de l'hypothèse que Parsifal ayant accompli son oeuvre et permis la restauration du royaume du Graal, il prend la tête de la communauté avec Kundry et s'apprête à écrire la suite en procréant Lohengrin :wink: ), non, plutôt parce qu'il n'est pas bien construit scéniquement. Il est trop statique, ne ménage pas suffisamment de mouvements signifiants et a tendance à moins bien fonctionner avec la musique... il y manque sans doute un peu de la magie nécessaire à la célébration du jour de Pâques pour rendre à cette résurrection-rédemption l'intégralité de son rôle sacré...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
pingpangpong
Ténor
Ténor
Messages : 855
Enregistré le : 09 déc. 2007, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par pingpangpong » 24 mai 2018, 16:14

HELENE ADAM a écrit :
24 mai 2018, 13:23
Au contraire, entre le chant des filles-fleurs qui tendent les bras vers le héros et les gestes érotiques que certains considèrent comme grossiers (où se situe la limite ?) des figurantes du corps de ballet, je ne vois vraiment pas comment cette scène pourrait être interprétée autrement que comme une tentative de séduction :wink: . Il les rejette mais y revient puis les rejette à nouveau ce qui est parfaitement conforme au livret AMHA. Quelle autre interprétation pourrait-on bien avoir ?
Ben, qu'il aime se faire mettre en boîte
81gLo7O5XJL._SX385_.jpg
Enfin elle avait fini ; nous poussâmes un gros soupir d'applaudissements !
Jules Renard

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10297
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par HELENE ADAM » 24 mai 2018, 16:17

pingpangpong a écrit :
24 mai 2018, 16:14
HELENE ADAM a écrit :
24 mai 2018, 13:23
Au contraire, entre le chant des filles-fleurs qui tendent les bras vers le héros et les gestes érotiques que certains considèrent comme grossiers (où se situe la limite ?) des figurantes du corps de ballet, je ne vois vraiment pas comment cette scène pourrait être interprétée autrement que comme une tentative de séduction :wink: . Il les rejette mais y revient puis les rejette à nouveau ce qui est parfaitement conforme au livret AMHA. Quelle autre interprétation pourrait-on bien avoir ?
Ben, qu'il aime se faire mettre en boîte 81gLo7O5XJL._SX385_.jpg
:lol:
J'y vois un sommet d'érotisme :mrgreen:
Mais y va pas se laisser faire en vrai :eyes:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
pingpangpong
Ténor
Ténor
Messages : 855
Enregistré le : 09 déc. 2007, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par pingpangpong » 24 mai 2018, 16:26

HELENE ADAM a écrit :
24 mai 2018, 16:17
:lol:
J'y vois un sommet d'érotisme :mrgreen:
Mais y va pas se laisser faire en vrai :eyes:
Non, mais il faudra attendre Lohengrin pour en mesurer toute la portée (de rongeurs....) :
rat_OGM_NK603.jpg
Enfin elle avait fini ; nous poussâmes un gros soupir d'applaudissements !
Jules Renard

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12442
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 24 mai 2018, 16:27

HELENE ADAM a écrit :
24 mai 2018, 13:23
Bernard C a écrit :
24 mai 2018, 12:46
les outrances des filles fleurs ne me gêneraient pas si elles avaient pour objectif d'exciter la libido de Parsifal.
Or là , rien de tel.
Pourquoi donc ? Au contraire, entre le chant des filles-fleurs qui tendent les bras vers le héros et les gestes érotiques que certains considèrent comme grossiers (où se situe la limite ?) des figurantes du corps de ballet, je ne vois vraiment pas comment cette scène pourrait être interprétée autrement que comme une tentative de séduction :wink: .
Ne t'avise jamais d'essayer de me séduire comme ça !!!
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10297
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par HELENE ADAM » 24 mai 2018, 16:32

PlacidoCarrerotti a écrit :
24 mai 2018, 16:27
HELENE ADAM a écrit :
24 mai 2018, 13:23
Bernard C a écrit :
24 mai 2018, 12:46
les outrances des filles fleurs ne me gêneraient pas si elles avaient pour objectif d'exciter la libido de Parsifal.
Or là , rien de tel.
Pourquoi donc ? Au contraire, entre le chant des filles-fleurs qui tendent les bras vers le héros et les gestes érotiques que certains considèrent comme grossiers (où se situe la limite ?) des figurantes du corps de ballet, je ne vois vraiment pas comment cette scène pourrait être interprétée autrement que comme une tentative de séduction :wink: .
Ne t'avise jamais d'essayer de me séduire comme ça !!!
:roll:
D'une part tu n'es pas Parsifal, jeune innocent n'ayant jamais connu les jeux de l'amour mais venant de tuer les héros qui honoraient les filles-fleurs qui clament leur frustration.
D'autre part elles n'y arrivent pas...du tout :mrgreen: (dans l'opéra). Et l'hypothèse de Jones d'en faire des plantes transgéniques, moitié femme dansant dans un lupanar, moitié fleurs carnivores, qu'il cultive pour faire tomber ses proies dans son royaume maléfique, me parait coller avec ce qui se chante. (combien de représentations différentes des filles-fleurs a-t-on vu dans les diverses mises en scène de Parsifal ? Il faudrait ouvrir un fil là dessus...) mais une chose est sûre, Parsifal manifeste du dégoût à l'égard de cette entreprise de séduction et la rejette totalement...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12442
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 24 mai 2018, 16:41

HELENE ADAM a écrit :
24 mai 2018, 16:32
PlacidoCarrerotti a écrit :
24 mai 2018, 16:27
HELENE ADAM a écrit :
24 mai 2018, 13:23
Une chose est sûre, Parsifal manifeste du dégoût à l'égard de cette entreprise de séduction et la rejette totalement...
Il me semble que c'était couru d'avance. Je n'ai pas cru une seconde que Parsifal résistait à quoique ce soit...
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10297
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Parsifal - Jordan / Jones - ONP - 04 & 05/2018

Message par HELENE ADAM » 24 mai 2018, 16:45

PlacidoCarrerotti a écrit :
24 mai 2018, 16:41
HELENE ADAM a écrit :
24 mai 2018, 13:23
Une chose est sûre, Parsifal manifeste du dégoût à l'égard de cette entreprise de séduction et la rejette totalement...
Il me semble que c'était couru d'avance. Je n'ai pas cru une seconde que Parsifal résistait à quoique ce soit...
Ce sont aussi les limites du jeu de Schager. Je l'avais trouvé plus convainquant dans cet acte 2 lors des répétitions. C'est sûr qu'il semble assez indifférent au jeu érotique de ces jeunes pousses.... :fleur: :fleur:
Lui même n'a pas exactement la charge érotique qu'on attend parfois de Parsifal (je ne nommerai personne :mrgreen: ) quand il se fait déshabiller par ces dames....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités