Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10463
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par HELENE ADAM » 24 avr. 2018, 12:31

srourours a écrit :
24 avr. 2018, 11:35

C'est un répertoire intimiste quand même, où l'on doit pouvoir chuchoter sans craindre de se faire entendre. La salle de musique de chambre de la philar du Luxembourg est à cet égard un modèle...
Sans craindre de ne pas se faire entendre, je suppose...vraiment pas un problème a Garnier avec aucun des artistes entendus en récital de Lieder ces derniers mois: Goerne, Keenlyside, Harteros, Tezier...avec un simple piano et cette acoustique et surtout la technique de ces chanteurs qui sont tous des chanteurs d'opéra, c'est hors sujet...surtout pour Goerne d'ailleurs qui sait très bien se faire entendre...en chuchotant...Les trop petites salles peuvent au contraire poser problème a certains chanteurs.
Par ailleurs les récitals de Garnier ne proposaient pas que le répertoire du Lied...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

srourours
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 231
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par srourours » 24 avr. 2018, 13:04

HELENE ADAM a écrit :
24 avr. 2018, 12:31
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 11:35

C'est un répertoire intimiste quand même, où l'on doit pouvoir chuchoter sans craindre de se faire entendre. La salle de musique de chambre de la philar du Luxembourg est à cet égard un modèle...
Sans craindre de ne pas se faire entendre, je suppose...vraiment pas un problème a Garnier avec aucun des artistes entendus en recital de Lieder ces derniers mois: Goerne, Keenlyside, Harteros, Tezier...avec un simple piano et cette acoustique et surtout la technique de ces chanteurs qui sont tous des chanteurs d'opéra, c'est hors sujet...surtout pour Goerne d'ailleurs qui sait très bien se faire entendre...en chuchotant...Les trop petites salles peuvent au contraire poser problème a certains chanteurs.
Par ailleurs les recital de Garnier ne proposait pas que le répertoire du Lied...
Pour Garnier, je ne sais pas. Pour le reste, des récitals de mélodies/lied que j'ai entendu dans de grands salles (opéra de lyon, Genève; Caen, Nantes, Marseille...)il me manque toujours la dimension plus intimiste, sans pour autant revenir au temps du salon; ce n'est pas qu'une question d'acoustique, mais d'atmosphère, de proximité. Quant à dire que de petites salles peuvent poser problème à des chanteurs dans ce genre de répertoire, ça me paraît étrange. Si la salle répond bien, c'est plutôt d'un confort extrême.

paco
Basse
Basse
Messages : 8548
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par paco » 24 avr. 2018, 13:17

srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:04
ce n'est pas qu'une question d'acoustique, mais d'atmosphère, de proximité.
Oui, pareil pour moi. Ce sont des oeuvres qui ont été conçues pour un auditoire "petit comité" et je trouve qu'elles perdent de leur impact dans des salles de concert trop vastes. L'idéal pour moi c'est Gaveau, Wigmore Hall ou l'Athénée, et encore ce sont les grands maxima en termes de taille.
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:04
Quant à dire que de petites salles peuvent poser problème à des chanteurs dans ce genre de répertoire, ça me paraît étrange. Si la salle répond bien, c'est plutôt d'un confort extrême.
Ah si, Hélène a raison : j'ai entendu Lise Davidsen lors d'un de ses tous premiers concours internationaux, dans une toute petite salle de conservatoire (c'étaient les quart de finale), elle chantait les Wesendonck et on a tous failli avoir les tympans crevés dès qu'elle a accédé au mezzo forte!

srourours
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 231
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par srourours » 24 avr. 2018, 13:39

paco a écrit :
24 avr. 2018, 13:17
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:04
ce n'est pas qu'une question d'acoustique, mais d'atmosphère, de proximité.
Oui, pareil pour moi. Ce sont des oeuvres qui ont été conçues pour un auditoire "petit comité" et je trouve qu'elles perdent de leur impact dans des salles de concert trop vastes. L'idéal pour moi c'est Gaveau, Wigmore Hall ou l'Athénée, et encore ce sont les grands maxima en termes de taille.
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:04
Quant à dire que de petites salles peuvent poser problème à des chanteurs dans ce genre de répertoire, ça me paraît étrange. Si la salle répond bien, c'est plutôt d'un confort extrême.
Ah si, Hélène a raison : j'ai entendu Lise Davidsen lors d'un de ses tous premiers concours internationaux, dans une toute petite salle de conservatoire (c'étaient les quart de finale), elle chantait les Wesendonck et on a tous failli avoir les tympans crevés dès qu'elle a accédé au mezzo forte!
Non mais évidemment si on lâche une grande voix wagnérienne dans une salle minuscule, ça sature ! C'est du reste le problème de ce genre de concours (qu'est-ce qu'on peut bien entendre d'une voix dans ces conditions acoustiques...).
Pour en revenir au récital (que je n'ai pas entendu), je suis fasciné par l'ampleur et la versatilité du programme. Les wolf sont vraiment écrit dans une tessiture de basse, quant aux quatre derniers lieder de Strauss, ont-ils déjà été enregistrés par une voix masculine?
Heureux de voir Pftizner au programme, c'est un compositeur trop méconnu dans nos contrées (à quand Palestrina, au hasard à Strasbourg!).

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10463
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par HELENE ADAM » 24 avr. 2018, 14:10

srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:39
paco a écrit :
24 avr. 2018, 13:17
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:04
ce n'est pas qu'une question d'acoustique, mais d'atmosphère, de proximité.
Oui, pareil pour moi. Ce sont des oeuvres qui ont été conçues pour un auditoire "petit comité" et je trouve qu'elles perdent de leur impact dans des salles de concert trop vastes. L'idéal pour moi c'est Gaveau, Wigmore Hall ou l'Athénée, et encore ce sont les grands maxima en termes de taille.
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:04
Quant à dire que de petites salles peuvent poser problème à des chanteurs dans ce genre de répertoire, ça me paraît étrange. Si la salle répond bien, c'est plutôt d'un confort extrême.
Ah si, Hélène a raison : j'ai entendu Lise Davidsen lors d'un de ses tous premiers concours internationaux, dans une toute petite salle de conservatoire (c'étaient les quart de finale), elle chantait les Wesendonck et on a tous failli avoir les tympans crevés dès qu'elle a accédé au mezzo forte!
Non mais évidemment si on lâche une grande voix wagnérienne dans une salle minuscule, ça sature ! C'est du reste le problème de ce genre de concours (qu'est-ce qu'on peut bien entendre d'une voix dans ces conditions acoustiques...).
Pour en revenir au récital (que je n'ai pas entendu), je suis fasciné par l'ampleur et la versatilité du programme. Les wolf sont vraiment écrit dans une tessiture de basse, quant aux quatre derniers lieder de Strauss, ont-ils déjà été enregistrés par une voix masculine?
Lis mon CR du concert de dimanche. La réponse à ta dernière question s'y trouve. Par ailleurs les chanteurs de Lieder les plus en vue actuellement sont, dans leur écrasante majorité des chanteurs du répertoire wagnérien.On peut même considérer qu'a l'inverse, l'école du Lied est un prérequis sérieux pour qui veut aborder Wagner...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

srourours
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 231
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par srourours » 24 avr. 2018, 15:32

HELENE ADAM a écrit :
24 avr. 2018, 14:10
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:39
paco a écrit :
24 avr. 2018, 13:17
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:04
ce n'est pas qu'une question d'acoustique, mais d'atmosphère, de proximité.
Oui, pareil pour moi. Ce sont des oeuvres qui ont été conçues pour un auditoire "petit comité" et je trouve qu'elles perdent de leur impact dans des salles de concert trop vastes. L'idéal pour moi c'est Gaveau, Wigmore Hall ou l'Athénée, et encore ce sont les grands maxima en termes de taille.
srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:04
Quant à dire que de petites salles peuvent poser problème à des chanteurs dans ce genre de répertoire, ça me paraît étrange. Si la salle répond bien, c'est plutôt d'un confort extrême.
Ah si, Hélène a raison : j'ai entendu Lise Davidsen lors d'un de ses tous premiers concours internationaux, dans une toute petite salle de conservatoire (c'étaient les quart de finale), elle chantait les Wesendonck et on a tous failli avoir les tympans crevés dès qu'elle a accédé au mezzo forte!
Non mais évidemment si on lâche une grande voix wagnérienne dans une salle minuscule, ça sature ! C'est du reste le problème de ce genre de concours (qu'est-ce qu'on peut bien entendre d'une voix dans ces conditions acoustiques...).
Pour en revenir au récital (que je n'ai pas entendu), je suis fasciné par l'ampleur et la versatilité du programme. Les wolf sont vraiment écrit dans une tessiture de basse, quant aux quatre derniers lieder de Strauss, ont-ils déjà été enregistrés par une voix masculine?
Lis mon CR du concert de dimanche
La réponse à ta question s'y trouve
..Par ailleurs les chanteurs de Lieder les plus en vue actuellement sont, dans leur écrasante majorité des chanteurs du répertoire wagnérien.On peut même considerer qu'a l'inverse, l'école du Lied est un pré requis sérieux pour qui veut aborder Wagner...
Oui. Je n'ai jamais dis le contraire. Je ne pense pas que Davidsen passait alors un concours de Lieder. Je n'ai jamais parlé de salles minuscules. Je n'ai jamais considéré que chanter Wagner n'était pas compatible avec le Lied bien au contraire (Terfel est un de mes compagnons préférés!). Quant à l'assertion que les chanteurs de Lied sont wagnériens dans leur "écrasante majorité". Mouais. Degout, Bostridge, Gura ne le sont pas par exemple. Pour Schubert et Schumann, beaucoup chantent plutôt Bach.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 22013
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par JdeB » 24 avr. 2018, 15:37

srourours a écrit :
24 avr. 2018, 13:39
Heureux de voir Pftizner au programme, c'est un compositeur trop méconnu dans nos contrées (à quand Palestrina, au hasard à Strasbourg!).
Déjà monté à Montpellier, il y a belle lurette

11 et 12 avril 1991,
Palestrina de Pfitzner (1917)
Création en France de la version originale en allemand (une version française a été donnée à Garnier en 1942)
Ira Levin / T. Richter
Mihai Zamfir (Palestrina), Walter Fik (Pie IV), Joshua Hecht (cardinal Carlo Borromeo), Frido Meyer-Wolff (cardinal de Lorraine), John Pflieger (Giovanni Morane), Jean Van Ree (Bernardo Novagerio), Anna Schaffner (Silla), Karsten Küsters (Anton Brus van Müglitz), Florian Cerny (Comte Luna)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10463
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par HELENE ADAM » 24 avr. 2018, 16:13

srourours a écrit :
24 avr. 2018, 15:32
Oui. Je n'ai jamais dis le contraire. Je ne pense pas que Davidsen passait alors un concours de Lieder. Je n'ai jamais parlé de salles minuscules. Je n'ai jamais considéré que chanter Wagner n'était pas compatible avec le Lied bien au contraire (Terfel est un de mes compagnons préférés!). Quant à l'assertion que les chanteurs de Lied sont wagnériens dans leur "écrasante majorité". Mouais. Degout, Bostridge, Gura ne le sont pas par exemple. Pour Schubert et Schumann, beaucoup chantent plutôt Bach.
Pour finir mon développement (parce qu'avec un smartphone ce n'était pas évident, mes excuses :oops: ) : le répertoire choisi par Goerne dimanche soir qui consacre toute sa deuxième partie aux Wesendonck et aux lieder de Strauss dont le dernier des 4 derniers ( :wink: ) n'est pas franchement un répertoire intimiste conçu pour de petites salles.
Ces morceaux de choix sont souvent donnés avec orchestre et pas n'importe quel orchestre dans les deux cas (Wagner et Strauss). Le lied avec orchestre est aussi largement illustré par Mahler et les chanteurs qui décident d'avoir ce genre de répertoire dans une soirée "Lieder", ne recherchent pas spécialement l'intimité. Or pour moi Goerne se rattache à cette école qui rassemble actuellement des chanteurs qui ont abordé assez largement le répertoire wagnérien (et souvent Mozart avant Wagner) : Harteros, Gerhaher, Goerne, Vogt, Terfel, Volle, Schager, Kaufmann et j'en oublie.
Tu as raison de souligner que d'autres interprètes connus actuellement, de Lieder, ne chantent pas Wagner (outre ceux que tu cites, Kennlyside et Tézier que j'ai cité et parmi les "jeunes" on peut ajouter Barbeyrac, Dubois et Breslik qui chantent... Mozart, notamment et même Bernheim), mais d'une manière générale ils sont chanteurs d'opéra et ont donc souvent des voix trop puissantes (même dans les piani) pour se "contenir" dans une trop petite salle.
Enfin, autant on peut discuter l'adéquation de la Philharmonie pour une soirée "Liederabend" avec piano, autant Garnier est au contraire AMHA, parfaitement adaptée en général (en tous cas à tous les interprètes de Lieder que j'y ai entendus). Au pays roi du Lied, en Allemagne, (et en Autriche) les soirées se déroulent dans des salles similaires, plus souvent remplies il est vrai, la tradition y est beaucoup plus forte.

PS : A noter que Tézier suite à son incursion résolue dans le répertoire du Lied "allemand", va à présent aborder Wagner....(Wolfram von Eschenbach dans Tannhauser à Munich l'an prochain...)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2085
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par Efemere » 24 avr. 2018, 16:43

HELENE ADAM a écrit :
24 avr. 2018, 16:13
(...)
PS : A noter que Tézier suite à son incursion résolue dans le répertoire du Lied "allemand", va à présent aborder Wagner....(Wolfram von Eschenbach dans Tannhauser à Munich l'an prochain...)
Hélène, tu as oublié son Wolfram au Théâtre du Capitole en oct. 2000.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 22013
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par JdeB » 24 avr. 2018, 16:48

Efemere a écrit :
24 avr. 2018, 16:43
HELENE ADAM a écrit :
24 avr. 2018, 16:13
(...)
PS : A noter que Tézier suite à son incursion résolue dans le répertoire du Lied "allemand", va à présent aborder Wagner....(Wolfram von Eschenbach dans Tannhauser à Munich l'an prochain...)
Hélène, tu as oublié son Wolfram au Théâtre du Capitole en oct. 2000.
Qu'il a chanté aussi au Châtelet 3 ans et demi plus tard. Tout est sur ODB mais c'est sans importance...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Epsilon et 63 invités