Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Représentations
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19309
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par JdeB » 20 avr. 2018, 08:06

Récital de lieder

Hugo Wolf
Wohl denk ich oft an mein vergangnes Leben
Alles endet, was entstehet
Fühlt meine Seele das ersehnte Licht

Hans Pfitzner
Sehnsucht, op. 10 No. 1
Wasserfahrt, op. 6 No. 6
Es glänzt so schön die sinkende Sonne, op. 4 No. 1
Ist der Himmel dann so blau im Lenz, op. 2 No. 2
An die Mark, op. 15 No. 3
Nachts, op. 26 No. 2
Stimme der Sehnsucht, op. 19 No. 1
Abendrot, op. 24 No. 4

Richard Wagner
Der Engel
Stehe still!
Im Treibhaus
Schmerzen
Träume

Richard Strauss
Traum durch die Dämmerung, op. 29
Morgen, op. 27
Ruhe meine Seele, op. 27
Freundliche Vision
Im Abendrot (Nr 4 aus "Four last songs")


Matthias Goerne, baryton
Seong-Jin Cho, piano
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6966
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par MariaStuarda » 22 avr. 2018, 22:18

Un récital magnifique et une seconde partie tout bonnement sublime.

marlyd
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 205
Enregistré le : 10 févr. 2010, 00:00
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par marlyd » 23 avr. 2018, 08:23

Jeune pianiste miraculeux.

Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 556
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par Verdiprati » 23 avr. 2018, 13:03

Beau programme surtout avec Michelangelo-Lieder et les Pfitzner rares.
Après Kaufmann Goerne s'attaque aux Wesendonck-Lieder conçus pour la voix de femme. Le résultat plutôt convaincant, bien que je préfère la voix féminine.
En revanche je n'avais aucun problème pour entrer dans Im Abendrot que j'ai entendu pour la première fois avec la voix d'homme.
Ses Strauss effectivement magnifiques pour l'intensité intériorisée.
Le pianiste sensible et suffisamment expressif quand il le faut.
Aucun bis et je ne m'en plains pas du tout.
Les habituels béotiens brisent la continuité de l'émotion par leurs applaudissements déplacés. Ils sont recadrés par le discret geste digital du chanteur.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10155
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par HELENE ADAM » 23 avr. 2018, 16:39

Très belle soirée. Mathias Goerne est un très grand et très sensible interprète du Lied et le programme qu'il avait choisi ne manquait pas d'audace et d'intérêt, surtout dans la deuxième partie.
Wolf pas trop mal mais un peu creux revient visiblement à la mode chez les chanteurs de Lied (miracle de la tournée JK-DD, il est désormais connu sous nos contrées :wink: ).
Hans Pfitzner n'est pas trop ma tasse de thé, c'est un peu lourd mais Goerne fait des miracles grâce à la qualité de son interprétation. Il a toujours les mêmes mouvements du corps sur scène (rappel de ses quatre soirées Schubert au TCE l'an dernier, petits miracles du Lied bien chanté) et ces gestes donnent vie aux petits récits poétiques du genre.
Première partie séduisante mais deuxième partie largement supérieure.
On voit avec Goerne (après Kaufmann dans les Wesendonck) le plaisir qu'ont les grands chanteurs de Lieder à s'essayer à d'autres répertoires que les leurs... il s'en sort très bien, même si avec un piano (en plus de la voix grave) cela fait un peu inhabituel (toujours entendu avec un orchestre sauf pour un "bis" de récital piano avec Traüme en général d'ailleurs). Inhabituel (bien que...) mais très excitant...à peu près à l'opposé de la dernière interprétation entendue en live, celle d'Harteros à la Philharmonie en janvier dernier.
Les Lieder de Strauss sont parmi les dizaines connus des habitués des soirées Lied mais Goerne en renouvelle le genre. Notamment en sachant enfler la voix ou à l'inverse, faire presque disparaitre sa voix et sa présence dans un touchant pianissimo. L'art de chuchoter à votre oreille ( :wink: ).
Enfin il a osé. La première voix masculine, donc à ma connaissance (restons prudent... :wink: ) à aborder ces fameux "derniers Lieder".
Ce sera donc un baryton qui se sera lancé le premier dans l'un des 4 derniers Lieder. Le dernier. Im Abendrot.
Qui nous a tous laissé sans voix.
Sublime.
(comme quoi.... :D ... bravo à lui d'avoir osé tenter ce qu'il avait envie de faire ! Son autorité en matière de Lieder fera taire de nombreuses voix discordantes habituelles, parions-le. :mrgreen:

PS : salle pas pleine, bizarre, avec ses habitués et ses touristes de passage au comportement "touriste". Facile de se replacer bien en face dans les beaux fauteuils rouges du balcon, très confortables. belle, belle soirée.
PS : découverte de ce jeune pianiste virtuose qui a fait sensation.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6966
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par MariaStuarda » 23 avr. 2018, 17:19

HELENE ADAM a écrit :
23 avr. 2018, 16:39
(...)
Ce sera donc un baryton qui se sera lancé le premier dans l'un des 4 derniers Lieder. Le dernier. Im Abendrot.
Qui nous a tous laissé sans voix.
Sublime.
(comme quoi.... :D ... bravo à lui d'avoir osé tenter ce qu'il avait envie de faire ! Son autorité en matière de Lieder fera taire de nombreuses voix discordantes habituelles, parions-le. :mrgreen:
(...)
C'est le mot !

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1058
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par philipppe » 23 avr. 2018, 19:15

Sincèrement le public français même restreint, n a pas attendu JK pour découvrir Wolf....je ne vois pas ce qui permetd e dire que c’est le récital DD/JK qui a permis cela ...

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3249
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par micaela » 23 avr. 2018, 19:19

Oui, le public amateur de cette musique , s'il connaît Strauss ou Mahler, peut connaître Wolf ou du moins en avoir entendu parler.
C'est du moins l'impression que j'ai.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10155
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par HELENE ADAM » 23 avr. 2018, 20:57

philipppe a écrit :
23 avr. 2018, 19:15
Sincèrement le public français même restreint, n a pas attendu JK pour découvrir Wolf....je ne vois pas ce qui permetd e dire que c’est le récital DD/JK qui a permis cela ...
Je ne parlais évidemment pas des lecteurs d'ODB qui sont, par définition, tous extrêmement cultivés et connaissent bien sûr Hugo Wolf aussi bien que Schubert ou Schumann. Mais c'est un public trié sur le volet, et assez peu nombreux. Tous les articles sur la tournée en question ont souligné que Hugo Wolf avait pris une sacrée notoriété en un mois et demi avec dix concerts exclusivement sur son livre de Lieder Italiens, aux salles remplies. Même en Allemagne sa notoriété n'était pas telle...avant :wink:
MariaStuarda a écrit :
23 avr. 2018, 17:19
HELENE ADAM a écrit :
23 avr. 2018, 16:39
(...)
Ce sera donc un baryton qui se sera lancé le premier dans l'un des 4 derniers Lieder. Le dernier. Im Abendrot.
Qui nous a tous laissé sans voix.
Sublime.
(comme quoi.... :D ... bravo à lui d'avoir osé tenter ce qu'il avait envie de faire ! Son autorité en matière de Lieder fera taire de nombreuses voix discordantes habituelles, parions-le. :mrgreen:
(...)
C'est le mot !
Oui tout à fait, je l'ai encore dans l'oreille. Le Lied est superbe (les trois autres aussi) et cette nouveauté d'une voix masculine très grave avec un piano très virtuose dans cette salle à bien belle acoustique quand il n'y a pas de tousseurs, était diablement séduisante...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 7859
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Récital M. Goerne / SJ Cho- Garnier- 22/04/2018

Message par paco » 23 avr. 2018, 21:22

HELENE ADAM a écrit :
23 avr. 2018, 16:39
il s'en sort très bien, même si avec un piano (en plus de la voix grave) cela fait un peu inhabituel (toujours entendu avec un orchestre sauf pour un "bis" de récital piano avec Traüme en général d'ailleurs).
La version avec piano des Wesendonck est extrêmement bien écrite pour le piano aussi, avec un bel équilibre piano-chant tout en ayant une écriture fort riche.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 61 invités