Chostakovitch - Lady Macbeth von Mtsenk - Pappano/Jones - ROH - 04/2018

Représentations
paco
Basse
Basse
Messages : 8537
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par paco » 11 avr. 2018, 21:05

En tous cas cette reprise est un gros succès au box office, pour l'instant ils affichent complet chaque soir. Cela fait plaisir de voir que Chostakovitch plait !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10444
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par HELENE ADAM » 11 avr. 2018, 23:23

Hiero von Stierkopf a écrit :
11 avr. 2018, 19:25
Et bien moi j’irai voir cette reprise en grande partie pour elle.
Je trouve qu’elle a des qualités scéniques absolument remarquables, surtout dans ce rôle.

Je confesse ne pas savoir où elle en est vocalement aujourd’hui, je ne l’ai pas revue depuis son Isolde à Baden-Baden. Mais je sais qu’elle est capable de me toucher dans le cadre du spectacle vivant.

J’ai également gardé une excellente impression du Sergueï de Jovanovitch.

Pappano, l’oeuvre, le cast et le prix attractif des places, tout ça est très motivant.
Tout ce que tu dis correspond aux qualités incontestables de ce spectacle : EMW en Katerina pour son chant et son incarnation, Jovanovitch brut de décoffrage et terriblement vrai en Serguei avec les faiblesses d'un homme un peu frustre et ses passions désordonnées, Tomlinson qu'on ne présente plus dans ses qualités dans ce rôle qu'il défend depuis des années maintenant, Pappano génial dans ce répertoire (s'il n'y a avait qu'une raison d'aller voir ce Lady ce sera celle-là) et une mise en scène qui sans sublimer l’œuvre, la sert honnêtement.

http://passionoperaheleneadam.blogspot. ... h-roh.html
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1563
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par Hiero von Stierkopf » 12 avr. 2018, 07:57

paco a écrit :
11 avr. 2018, 21:05
En tous cas cette reprise est un gros succès au box office, pour l'instant ils affichent complet chaque soir. Cela fait plaisir de voir que Chostakovitch plait !
Oui c'est réjouissant mais c'est aussi à mon avis les conséquences d'une politique tarifaire pertinente.

Une place pour cette reprise de Lady Macbeth coûte 2.5 à 3 fois moins cher qu'une place pour la nouvelle production de Lohengrin (cas extrême de fourchette haute) et 2 fois moins cher qu'une place pour la reprise de la nouvelle production de Carmen la saison prochaine.

C'était la même grille de prix pour la reprise de Salome en début d'année, la salle était pleine, le public enthousiaste et la soirée de très grande qualité.
En ce genre de circonstances, le lyricomane gagne car il profite du manque de popularité de ces œuvres pour le grand public.
A l'inverse, le lyricomane perd s'il veut aller voir des Traviata, Tosca ou Carmen y compris moyennement ou mal distribuées.

La politique de l'ONP est différente, préférant afficher des prix faciaux plus élevés pour brader ensuite même s'il faut admettre que certains prix sont adaptés (les créations contemporaines, certaines reprises comme Rusalka la saison prochaine).
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10444
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par HELENE ADAM » 13 avr. 2018, 11:27

Image


Belle revue sur le site du ROH


http://www.roh.org.uk/news/your-reactio ... of-mtsensk

Et quelques éléments sur cette reprise concernant Pappano d'une part, la mise en scène d'autre part
C’est au moins pour la direction magnifique d’Antonio Pappano qu’il ne faut pas rater cette reprise à Londres.
Le directeur musical de l’opéra a parfaitement saisi l’esprit “russe” de la musique de Chostakovitch et il en propose une lecture particulièrement riche et passionnante. Il y a des dizaines de thèmes et de styles dans la moindre scène de cette Lady russe chez les ploucs. Les chœurs par exemple semblent tout droit sortis d’une comédie musicale juste avant de devenir ensemble folklorique russe puis de se transformer en chœurs de l’armée rouge.
Une fanfare qui joue aussi entre une partition de flonflons de bal de samedi soir et celle d’une marche funèbre ou nuptiale solennelle, se promène des loges de jardin, dernier niveau, en fond de scène, apparaissant également devant le rideau baissé en rang d’oignons. Les balalaïkas quant à elle sont également spatialisées dans les loges de côté et depuis les hauteurs de l’amphithéâtre on peut saisir l’art de Pappano de diriger tout ce petit monde (sans oublier les chanteurs) avec son art de rendre vivant chaque mesure de la partition et de lui donner du sens.
La mise en scène de Richard Jones a déjà quelques années au compteur au Roya Opéra House et elle ne brille pas par l’originalité. Comme à son habitude Jones concentre sa présentation sur quelques éléments de décors simples : les pièces de la maison de Katerina qui alternent deux par deux (l’entrée, la salle-cuisine, la chambre), puis la salle de bal-fête-mariage, et enfin deux immenses camions qui emmènent les prisonniers au bagne.
Avant que Katerina (Katia) ne se réalise dans sa passion avec Sergueï (Sirioja), le logement fait très années 50 en union soviétique, triste et laid, murs aux papiers peints défraichis, aucune note de décoration dans les pièces. Par la suite au plus fort de leur idylle, les murs ont été retapissés sur scène, le lit s’est élargi, la télévision est en couleur, les draps en satin et une lumière rose baigne la chambre. La salle des fêtes qui ménage sur le côté un bric à brac où le corps du mari est découpé et planqué dans une armoire, ressemble à un patronage de province quant au bagne, c’est l’assombrissement général de la scène et l’oppression que crée l’immense décor qui domine. Très beau jeu de lumières sur ce final.
Le parti pris satirique domine au travers de ces choix de contrastes et d’une direction d’acteurs qui accentuent les effets comico-sinistres des scènes tout en respectant un livret très dynamique.

http://passionoperaheleneadam.blogspot. ... h-roh.html
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 8537
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par paco » 13 avr. 2018, 14:02

HELENE ADAM a écrit :
13 avr. 2018, 11:27
La mise en scène de Richard Jones a déjà quelques années au compteur au Roya Opéra House et elle ne brille pas par l’originalité.
C'est vrai que Richard Jones fait figure aujourd'hui de "classique". Mais rappelons-nous que, il y a moins de dix ans, il était sur ce forum (et ailleurs sur la blogosphère) considéré comme la pire des horreurs de l'avant-garde Regie !! (cf. son Lohengrin à Munich)

=> Comme quoi les étiquettes que l'on colle aux metteurs en scène ne tiennent même pas dix ans... :) C'est d'ailleurs ce qui me fait toujours sourire quand je parcours des débats enflammés entre soi-disant modernistes et soi-disant traditionalistes.

paco
Basse
Basse
Messages : 8537
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par paco » 17 avr. 2018, 23:51

Je viens de voir cette reprise. Un bon spectacle, pas de quoi grimper au rideau, mais bien mené, bien travaillé et musicalement de bon niveau.

Comme Hélène je pense que c'est surtout la direction de Pappano qui marque cette reprise, et notamment son travail de spatialisation des instruments (les cuivres dans les loges du 3e étage, les percussions et les harpes dans les baignoires d'avant-scène, cordes, anches et bois dans la fosse). Cela sonne magnifiquement, avec une palette de couleurs très variée. Tout juste reprochera-t-on, comme de plus en plus souvent avec Pappano (un effet de l'âge ?), une tendance à "s'écouter" et des tempi lents, ainsi qu'un excès de ce que j'appellerais la "diaphanisation" du son, cette volonté d'adoucir et de peindre un tableau impressionniste, de porter vers Debussy une partition qui devrait être jouée de façon plus rugueuse. De fait toute la seconde partie manque de tension à mon sens, c'est trop "joli'" (limite du Jordan, mais heureusement on en est encore loin ;-)).
Mais ce sont des pinailleries et dans l'ensemble c'est magnifique.

Brandon Jovanovich et John Tomlinson écrasent le plateau de leur présence, et Jovanovich chante superbement, avec une projection naturelle, un très beau phrasé et de l'aisance sur toute la tessiture. EM Westbroek a une voix malheureusement un peu usée, avec des grésillements çà et là notamment dans le haut medium, certains passages la mettant en difficulté au début (pour moi, depuis sa Maddalena ici en 2015 la voix s'est nettement dégradée). Mais la technicienne est solide et le métier est là, de fait elle réussit impeccablement à contourner ses faiblesses actuelles pour maîtriser le rôle magistralement tout au long de la représentation. Comme elle l'a souvent interprété, elle y est très à l'aise, colorant la voix et les phrases avec beaucoup de naturel et jouant le personnage avec tout le charisme qu'on lui connaît. Au final le public londonien lui a réservé un triomphe, que je trouve mérité même si elle fut vocalement meilleure par le passé.

Distribution homogène dans l'ensemble. La production tourne l'ensemble de l'oeuvre au vaudeville, à l'opposé radical des approches plus dramatiques de Engel et Kusej à Bastille. Cette option se défend car elle est en phase avec l'esprit de la musique de Chostakovitch à maints endroits. Manque cependant, selon moi, la violence inhérente à certains passages : ainsi la scène du viol est inexistante (celle du G.Tell de Michieletto était autrement plus traumatisante), et le tableau de la route de Sibérie est trop fade, il manque de drame (pour la simple raison que, à partir de cette scène, l'option vaudeville ne peut plus s'appliquer, du coup la mise en scène manque d'idées et s'effondre pendant toute cette partie).

Mais le tout est bien travaillé, bien mené, "cohérent" comme l'on dit... Heureux de l'avoir vu, mais peut-être pas une production à revoir, j'espère que la prochaine fois le ROH proposera une nouvelle production.

Salle comble, l'ensemble de la série affiche complet, et public visiblement enthousiaste.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 641
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par enrico75 » 26 avr. 2018, 07:26

représentation du 24 avril:elle sera radio -diffusée car elle a été enregistrée.
en accord avec Hélène et Paco,la spatialisation audacieuse de l'orchestre renforçé par "un brass band" de 14 musiciens est assez bluffante :assis au 2ème rang du parterre j'en ai pris plein les oreilles et ai pu admirer la parfaite maitrise de Pappano à coordonner tout ça.
la mise en scène ne m'a pas emballé,comme l'a dit Hélène,elle fonctionne en mode binaire,les décors sont laids,la direction d'acteurs excellente tend surtout vers la farce et le vaudeville voir le 2eme degrè style série des films"scream";beaucoup de rires dans la salle(ma voisine a ètè pris d'un fou rire incontrolable lors de l’assassinat du mari)
grande triomphatrice de la soirée:E-M.Westbroek;bien sur on peut chipoter sur un aigu tendu par ci un vibrato mal contrôlè par la mais la puissance ,la couleur et la richesse de la voix est telle qu'on reste sidéré par un tel engagement vocal et dramatique:des voix usées comme ça,je veux bien en écouter tous les jours...
Brandon Jovanovich magnifique dans ce role ingrat:l'évolution de sa voix(dans le bon sens) ne cesse de m'étonner:à mon avis il est prêt maintenant pour Siegfried et il doit chanter Enée en octobre prochain à Vienne.
Enfin Papanno trés polymorphe ,c est du beau travail,tout est ciselé presque trop:il manque pour moi la brutalité, la sauvagerie et "l'irrationnel" de cette partition géniale .

paco
Basse
Basse
Messages : 8537
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par paco » 26 avr. 2018, 09:09

enrico75 a écrit :
26 avr. 2018, 07:26
la mise en scène ne m'a pas emballé,comme l'a dit Hélène,elle fonctionne en mode binaire,les décors sont laids,la direction d'acteurs excellente tend surtout vers la farce et le vaudeville voir le 2eme degrè style série des films"scream";beaucoup de rires dans la salle(ma voisine a ètè pris d'un fou rire incontrolable lors de l’assassinat du mari)
Oui je trouve qu'il occulte trop la dimension brutale et tragique de cette oeuvre. Il confond un peu avec "Le Nez" (d'ailleurs à plusieurs reprises j'ai eu l'impression de revoir la production du Nez de Kosky...).
enrico75 a écrit :
26 avr. 2018, 07:26
Brandon Jovanovich magnifique dans ce role ingrat:l'évolution de sa voix(dans le bon sens) ne cesse de m'étonner:à mon avis il est prêt maintenant pour Siegfried et il doit chanter Enée en octobre prochain à Vienne.
+1, toutefois je continue de trouver sa projection limitée. Je me souviens qu'à Bastille, en Walther, je l'avais trouvé un peu faiblard. A mon avis il est parfait pour le ROH et des salles aux acoustiques qui portent très bien les voix, mais je doute qu'ils soit jamais un Siegfried suffisamment puissant dans un gouffre comme Bastille. En revanche à Covent Garden oui, avec joie ! (en plus il en a le physique)
enrico75 a écrit :
26 avr. 2018, 07:26
Enfin Papanno trés polymorphe ,c est du beau travail,tout est ciselé presque trop:il manque pour moi la brutalité, la sauvagerie et "l'irrationnel" de cette partition géniale .
Tout à fait d'accord, il m'a manqué la brutalité, la théâtralité de cette partition. C'était du beau Debussy mâtiné à la subtilité de Mahler. Mais c'est devenu un peu le travers de Pappano depuis une ou deux saisons, il se "Karajanise" (allusion à la fin de la carrière de celui-ci, lorsqu'il était devenu obsédé avant tout par la production de beau son davantage que par la théâtralité de l'oeuvre).

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10444
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chostakovitch- Lady Macbeth von Mtsenk- Pappano/Jones- ROH 04/2018

Message par HELENE ADAM » 10 mai 2018, 10:09

paco a écrit :
26 avr. 2018, 09:09
enrico75 a écrit :
26 avr. 2018, 07:26
Brandon Jovanovich magnifique dans ce role ingrat:l'évolution de sa voix(dans le bon sens) ne cesse de m'étonner:à mon avis il est prêt maintenant pour Siegfried et il doit chanter Enée en octobre prochain à Vienne.
+1, toutefois je continue de trouver sa projection limitée. Je me souviens qu'à Bastille, en Walther, je l'avais trouvé un peu faiblard. A mon avis il est parfait pour le ROH et des salles aux acoustiques qui portent très bien les voix, mais je doute qu'ils soit jamais un Siegfried suffisamment puissant dans un gouffre comme Bastille. En revanche à Covent Garden oui, avec joie ! (en plus il en a le physique)
Même point de vue que Paco sur Jovanovicth que, par ailleurs, je trouve particulièrement brillant dans le répertoire du 20ème siècle plus que dans celui du 19ème.

Pour ceux qui ont raté cette Lady Macbeth, la retransmission audio sera disponible bientôt par ce lien

https://www.bbc.co.uk/programmes/b0b39shc
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 57 invités