Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Représentations
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19721
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par JdeB » 18 mars 2018, 08:26

Chef d'orchestre Philippe Jordan
Metteur en scène Terry Gilliam, Leah Hausman
Décors Terry Gilliam, Aaron Marsden
Costumes Katrina Lindsay
video Finn Ross
Lumières Paul Constable
Chef de choeur José Luis Basso
~
Benvenuto Cellini John Osborn
Giacomo Balducci Maurizio Muraro
Fieramosca Audun Iversen
Le Pape Clément VII Marco Spotti
Francesco Vincent Delhoume
Bernardino Luc Bertin-Hugault
Pompeo Rodolphe Briand
Cabaretier Se-Jin Hwang
Teresa Pretty Yende
Ascanio Michèle Losier

Nouvelle coproduction avec English National Opera, London; De Nationale Opera, Amsterdam; Teatro dell'opera di Roma
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10904
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par HELENE ADAM » 18 mars 2018, 10:02

Le fil ODB à propos de cette mise en scène de Gillian, déjà donnée à l'opéra d'Amsterdam, àl'ENO et au Liceu notamment.

http://odb-opera.com/viewtopic.php?f=6& ... to+cellini
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4381
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par David-Opera » 18 mars 2018, 10:14

Il s'agit de la version dite Paris I qu'interprètera Philippe Jordan dans quelques jours, selon la partition d'origine que remit Hector Berlioz à l'Opéra en février 1838 à l'entrée en répétitions. Cette partition fut cependant fort malmenée aussi bien par la censure que par les artistes qui en redoutaient les complexités, si bien que ce fut une nouvelle version, dite Paris II, qui fut présentée à la première le 10 septembre 1838. Un échec qui réduira le nombre de soirées à 4 au total.
Comme Don Carlos, créé lui aussi à la salle Le Peletier, l'ouvrage ne fut plus joué à Paris pendant plus d'un siècle avant de revenir au Palais Garnier en 1972.

Il y eut également une version remaniée par Liszt avec l'assentiment de Berlioz, la version dite de Weimar, plus courte et plus sérieuse pour plaire au goût germanique, et qui, elle, connut le succès en mars, avril puis novembre 1852.

A Amsterdam, en 2015, Sir Mark Elder ne restituait pas l'intégralité de la version Paris I, à suivre donc pour les représentations parisiennes à venir.

fanbo
Soprano
Soprano
Messages : 85
Enregistré le : 24 août 2005, 23:00
Contact :

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par fanbo » 20 mars 2018, 08:30

Il ne s'agit pas d'une co-production mais d'une production invitée.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12792
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 20 mars 2018, 11:31

David-Opera a écrit :
18 mars 2018, 10:14
Il s'agit de la version dite Paris I qu'interprètera Philippe Jordan dans quelques jours, selon la partition d'origine que remit Hector Berlioz à l'Opéra en février 1838 à l'entrée en répétitions. Cette partition fut cependant fort malmenée aussi bien par la censure que par les artistes qui en redoutaient les complexités, si bien que ce fut une nouvelle version, dite Paris II, qui fut présentée à la première le 10 septembre 1838. Un échec qui réduira le nombre de soirées à 4 au total.
Comme Don Carlos, créé lui aussi à la salle Le Peletier, l'ouvrage ne fut plus joué à Paris pendant plus d'un siècle avant de revenir au Palais Garnier en 1972.

Il y eut également une version remaniée par Liszt avec l'assentiment de Berlioz, la version dite de Weimar, plus courte et plus sérieuse pour plaire au goût germanique, et qui, elle, connut le succès en mars, avril puis novembre 1852.

A Amsterdam, en 2015, Sir Mark Elder ne restituait pas l'intégralité de la version Paris I, à suivre donc qpour les représentations parisiennes à venir.
Très intéressant. Qu'en est-il de la version donnée avec Chung et Merritt ?
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4381
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par David-Opera » 20 mars 2018, 12:09

PlacidoCarrerotti a écrit :
20 mars 2018, 11:31
Très intéressant. Qu'en est-il de la version donnée avec Chung et Merritt ?
Probablement la version Paris I de par la présence du pape Clément VII, mais je ne sais pas s'il s'agissait d'une version trafiquée qui insérait des éléments des autres versions. C'est encore plus complexe que Don Carlos cette histoire de versions, mais il faut quand même savoir qu'en 1838, Verdi n'avait pas encore composé un seul opéra, et Wagner uniquement La Défense d'aimer.
Il faut avoir bien cela en tête à l'écoute de cet opéra qui a des dizaines d'années d'avance, musicalement parlant, et dont Wagner se moquera pas mal dans les années 50 lors de la création de la version de Weimar, alors qu'il n'avait pas le génie de Berlioz dans les années 30.

Curiosité : Chris Merrit et Anna Netrebko ont chanté Benvenuto Cellini le 05 mai 1999 avec l'orchestre de la radio néerlandaise sous la direction de Valery Gergiev.

http://ici.radio-canada.ca/radio/docume ... 8_1999.pdf

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2419
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par dge » 20 mars 2018, 13:46

Complètement d'accord avec David. Et si Benvenuto n'avait pas connu un échec retentissant la carrière de Berlioz aurait été tout autre avec une incidence énorme sur l'Opéra français. Ce 12 septembre 1838 est une des dates les plus funestes de notre art lyrique.

Avatar du membre
Epsilon
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 203
Enregistré le : 05 avr. 2017, 11:56
Localisation : Lyon/Marseille

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par Epsilon » 20 mars 2018, 14:39

dge a écrit :
20 mars 2018, 13:46
Complètement d'accord avec David. Et si Benvenuto n'avait pas connu un échec retentissant la carrière de Berlioz aurait été tout autre avec une incidence énorme sur l'Opéra français. Ce 12 septembre 1838 est une des dates les plus funestes de notre art lyrique.
Tout à fait d’accord!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10904
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par HELENE ADAM » 20 mars 2018, 21:18

Très impressionnée par la force de l'oeuvre valorisée par une mise en scène absolument fantastique. Tous les interprètes sont très investis.
A ne pas rater :D
Et oui David a raison c'est une oeuvre précurseur dans bien des domaines...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3560
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Berlioz- Benvenuto Cellini- Jordan / Gilliam- ONP - 03 & 04/2018

Message par micaela » 20 mars 2018, 23:44

j'en sors et j'approuve. Mise en scène dynamique, pleine de fantaisie, et respectueuse de l'œuvre.
Malgré le nombre important de personnes sur scène (des figurants, des choristes et des acrobates), ça n'était jamais brouillon . Excellente direction d'acteurs.
Des confettis au début (quand les artistes arrivent par la salle) et paillettes à la fin, mais (sauf erreur, j'étais en galerie côté cour, avec visibilité pas à 100 %, et des choses ont pu m'échapper) pas d'entartage.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 85 invités