Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Représentations
Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2059
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Lucas » 01 mars 2018, 13:18

Par ailleurs, j'ai une question un peu idiote : aucune intervention de Jérôme depuis plus d'un mois. Avez-vous des nouvelles? J'espère qu'il ne lui est rien arrivé de grave.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3599
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par micaela » 01 mars 2018, 14:08

Son profil indique dernière connexion le 20/2, ce qui ne fait pas 10 jours.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19741
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par JdeB » 01 mars 2018, 14:52

Lucas a écrit :
01 mars 2018, 13:18
Par ailleurs, j'ai une question un peu idiote : aucune intervention de Jérôme depuis plus d'un mois. Avez-vous des nouvelles? J'espère qu'il ne lui est rien arrivé de grave.
on sait qu'il nous fait une grosse bouderie à cause du fil sur les agressions sexuelles (Levine, etc)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

opera-tic
Alto
Alto
Messages : 294
Enregistré le : 28 août 2005, 23:00
Localisation : Paris

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par opera-tic » 01 mars 2018, 16:45

offenbach a écrit :
01 mars 2018, 00:42
Tout à fait d'accord avec toi. Rebeka, j'adore son timbre et l'élégance de son chant. Plein de choses superbes, notamment dans les nuances, surtout son "Alfredo, di questo core", magnifique. D'ailleurs, pendant son très beau "Dite alla giovine", un incroyable silence dans la salle, ça fait plaisir.
Mais l'extrême aigu semble fragile, les uts de "Sempre libera" paraissent atteints difficilement. Sur Voldemort, une vidéo du mois dernier où elle chante l'air en concert, en tentant courageusement le mi bémol, atteint de haute lutte, mais on devine la beauté que pourrait avoir cette note chez elle si...
Castronovo, toujours un beau timbre et une belle intelligence musicale, mais la voix est tellement couverte et appuyée sur le pharynx qu'il sonne plus sombre que Domingo, et leur confrontation montre tout ce qui manque au ténor américain en terme de projection et de squillo, sans parler de l'aigu qui plafonne vite, notamment "pagato io l'ho" où la note (pourtant un simple la) vacille dangereusement.
Domingo très honorable et reste la légende, mais on est loin de la première soirée à Bastille il y a un an et demi, où il avait réussi quelques notes miraculeuses et telluriques. Ce soir, il m'a fait la même impression que Grubi à Zurich il y a dix jours : toujours très impressionnant pour son âge, mais les miracles et la fontaine de jouvence, c'est peut-être fini.
Bons seconds rôles, sans plus. J'ai trouvé Annina assez stridente et je viens de lire qu'il s'agit... d'Isabelle Druet. Je n'ai absolument pas reconnu sa voix. Philippe Rouillon déséquilibre joyeusement le plateau dès qu'il donne de la voix en Douphol, finalement la plus grande voix du plateau.
Mise en scène toujours aussi vide et direction d'acteurs tellement empruntée. Direction étrange, assez lente, parfois de bonnes choses mais une drôle de façon de terminer les grands accords tenus, très solennelle et abrupte.
Mais une jolie soirée quand même.
Je me faisais la même remarque pour Domingo : rien à voir avec la première soirée à Bastille il y a un an et demi où il avait été, pour moi, aussi bluffant que pour sa première d’Otello en 1976. Mais pour la seconde soirée de l’année dernière quelqu’un disait déjà, qu’avec Domingo, il y avait maintenant des soirées « avec » et des soirées « sans » (ce qui semblait manifestement été le cas de la seconde).
Donc aujourd’hui, il est probable que, l’âge aidant, il y ait plus de soirées « sans «  qu’ »avec »...
Mais il reste quand même impressionnant !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10953
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par HELENE ADAM » 02 mars 2018, 19:07

Lucas a écrit :
01 mars 2018, 13:18
Par ailleurs, j'ai une question un peu idiote : aucune intervention de Jérôme depuis plus d'un mois. Avez-vous des nouvelles? J'espère qu'il ne lui est rien arrivé de grave.
Je l'espère aussi et il manque sur le forum.... :cry:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8457
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par jerome » 12 mars 2018, 00:15

Lucas a écrit :
01 mars 2018, 13:18
Par ailleurs, j'ai une question un peu idiote : aucune intervention de Jérôme depuis plus d'un mois. Avez-vous des nouvelles? J'espère qu'il ne lui est rien arrivé de grave.
Merci Lucas et vous tous, amis, de vous soucier de moi. ça me touche beaucoup.
Je sors tout juste (et terriblement affaibli) d'un épisode grippal sévère (la vraie grippe! celle qui vous terrasse et qu'il faut éradiquer en profondeur!)
Je viens de passer 2 semaines éprouvantes durant lesquelles, j'ai fondu, faute d'appétit! Voilà pourquoi je n'intervenais plus ces dernières semaines.

Je vous embrasse

Jérôme (Jéjé)

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Adalbéron » 12 mars 2018, 00:22

Bon rétablissement Jérôme ! :kissing: :flowers:
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10953
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par HELENE ADAM » 12 mars 2018, 00:25

jerome a écrit :
12 mars 2018, 00:15
Je vous embrasse

Jérôme (Jéjé)
Nous aussi,on t'embrasse :kissing: ! Et meilleure santé :cheers:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9365
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Bernard C » 12 mars 2018, 08:43

:bowdown: :cheers:

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

altini
Ténor
Ténor
Messages : 810
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par altini » 12 mars 2018, 09:26

Bon rétablissement et reviens vite nous apporter tes analyses toujours intéressantes. :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 65 invités