Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Représentations
Parisseb
Messages : 46
Enregistré le : 11 févr. 2017, 23:00

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Parisseb » 26 févr. 2018, 18:20

micaela a écrit :
26 févr. 2018, 18:11
Igguk a écrit :
26 févr. 2018, 16:35
Pourquoi médire sur Vargas ? Il y en bien pour penser que Florez est un très bon Hoffmann.
Il n'a pas vraiment été dit du mal de Vargas , mais il y a quand même un peu en filigrane l'idée" qu'un remplaçant, c'est toujours plus ou moins un vague ersatz du chanteur prévu à l'origine. On aime ou pas Vargas dans Hoffmann, mais ce n'était pas un remplaçant de seconde zone.
Oui, tout de suite à l'attaque!
Vargas est un chanteur estimable à la longue carrière. Simplement - et je précise à ce stade de sa carrière et dans le contexte de BAstille - il n'a pas été un bon Hoffman car il était inaudible. Placido a dit qu'il l'avait apprécié en Titus à Garnier, je l'ai cru volontiers mais le contexte du rôle et de la salle étaient largement différents. Vargas avait été aussi un excellent Rodolfo il y a quelques années dans la Luisa Miller.
Pour moi autant Radva et Rebeka étaient des remplaçantes qui assuraient avec brio le rôle (et c'était un vrai-faux remplacement puisqu'elles rempilaient), autant j'avais trouvé Vargas comme remplaçant plein et entier de Kquffman en Hoffman en difficulté.
C'est différent et cela n'en fait nullement un mauvais chanteur!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10299
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par HELENE ADAM » 26 févr. 2018, 20:09

Parisseb a écrit :
26 févr. 2018, 18:20
Vargas est un chanteur estimable à la longue carrière. Simplement - et je précise à ce stade de sa carrière et dans le contexte de BAstille - il n'a pas été un bon Hoffman car il était inaudible. Placido a dit qu'il l'avait apprécié en Titus à Garnier, je l'ai cru volontiers mais le contexte du rôle et de la salle étaient largement différents. Vargas avait été aussi un excellent Rodolfo il y a quelques années dans la Luisa Miller.
Pour moi autant Radva et Rebeka étaient des remplaçantes qui assuraient avec brio le rôle (et c'était un vrai-faux remplacement puisqu'elles rempilaient), autant j'avais trouvé Vargas comme remplaçant plein et entier de Kquffman en Hoffman en difficulté.
C'est différent et cela n'en fait nullement un mauvais chanteur!
Oui cela me parait juste. Je ne l'ai pas entendu en Titus (j'ai choisi Spyres) mais j'ai gardé un excellent souvenir de son autre prestation récente à Paris qui était le rôle de Gabriele Adorno dans le Simon Boccanegra au TCE (VC avec Tézier et Radvanovski). Dans certains rôles plus lyriques, il reste l'une des grandes références parmi les ténors. Dans les rôles un peu plus héroïques, c'est plus problématique, c'est évident et dans Hoffmann, il était décevant, je suis d'accord. Bastille n'est guère pour lui AMHA, aujourd'hui. Il n'y est pas retourné d'ailleurs, pour ceux qui se rappellent, il devait chanter dans "la fille de neige" et a annulé.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3304
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par micaela » 26 févr. 2018, 21:04

J'étais au Boccanegra, et il était vraiment bien.
Après, ce que je voulais dire, c'est que, indépendamment de la qualité de sa prestation en Hoffmann, choisir Vargas, ce n'était pas prendre un remplaçant de deuxième ou troisième ordre., un peu en réaction à ce message qui laissait entendre que l'ONP ne choisissait que des remplaçants de second ordre , même dans des cas comme celui-ci où la remplaçante est en fait l'autre titulaire du rôle dans cette série de représentations.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6991
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par MariaStuarda » 27 févr. 2018, 02:17

romance a écrit :
26 févr. 2018, 12:43
@ jmc: j'adore !
+1

Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 556
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Verdiprati » 27 févr. 2018, 02:27

PlacidoCarrerotti a écrit :
26 févr. 2018, 14:00
Parisseb a écrit :
26 févr. 2018, 13:50
Question: Hier à la fin, je n'ai pas entendu le docteur dire "Spenta" à la toute fin de l'opéra.
C'est comme pour le contre mi, c'est optionnel? ou l'orchestre couvrait (rien au surtitrage) ou dernière option je suis bouché (mais un bouché qui a entendu le graves de Violetta) :)
Ça fait partie des coupures traditionnelles jusqu'aux années 50 :mrgreen:

Acte I :
. coupure du second couplet de "'Ah fors'è lui".
. pas de mi bémol mais il n'est pas écrit

Acte II :
. un seul couplet de la cabalette du ténor (c'est déjà ça)
. pas de contre-ut à la fin de la cabalette (tu m'étonnes)

Acte III :
. une seule page de la lettre parlé, coupure du post-scriptum
. coupure du second couplet de "l'Addio del passato".
. coupure partielles des reprises dans les duos "Parigi o cara" et "Gran Dio! morir si' giovane"
. Aucune intervention tierce à la mort de Violetta :

VIOLETTA
(rialzandosi animata)
E' strano!

TUTTI
Che!

VIOLETTA
Cessarono
Gli spasmi del dolore.
In me rinasce m'agita
Insolito vigore!
Ah! io ritorno a vivere
(trasalendo)
Oh gioia!
(Ricade sul canape'.)

TUTTI
O cielo! muor!

ALFREDO
Violetta!

ANNINA E GERMONT
Oh Dio, soccorrasi

DOTTORE
(dopo averle toccato il polso)
E' spenta!

TUTTI
Oh mio dolor!
(quadro e cala la tela.)


PS : un mensonge s'est glissé dans cette liste
Pour les 19 représentations de La traviata auxquelles j'ai assisté ( c'est rien à côté du chiffre fou de Placido ) depuis les années 80 jusqu'à aujourd'hui, je crois n'avoir entendu qu'une seule fois l'intervention du docteur à la fin, même pas à la Scala en 13.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1914
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Lucas » 28 févr. 2018, 11:33

Egisthe a écrit :
26 févr. 2018, 15:22
Je note la délicatesse de ta remarque sur Domingo et m'abstiendrai de commenter.
Il est certain qu'on ne peut pas demander à Lissner de faire la différence entre un baryton et un ténor dans la mesure où il est incapable d'identifier les grands airs d'opéra (Tosca, Butterfly!) dans un blindtest assez consternant comme l'atteste le lien ci-dessous (à partir de 13'30).

https://www.dailymotion.com/video/x2h54yi
Egisthe a écrit :
26 févr. 2018, 15:22
Quand au remboursement systématique que tu proposes, je te signale que les représentations surtaxées pour cause de star comme la saison dernière n'ont plus cours cette saison.
Si ce n'est que, sans parler de surtaxation, de nombreux mélomanes achètent leurs places en fonction de la distribution. Nul doute que si Yoncheva, Netrebko ou Harteros n'avaient pas été annoncées, les ventes auraient été moindre. Lissner le sait si bien qu'il a programmé, cette année, Grigolo dans le rôle microscopique de Rinuccio de Gianni Schicchi. Et là, on frôle l'arnaque dans la mesure où le ténor italien y chante moins de dix minutes. A quand sa programmation dans le pâtre de Tannhäuser?

Pour ma part, j'attendais beaucoup de lui dans la mesure où, avec Brossmann, il a largement contribué à l'âge d'or du Chatelet. Mais depuis sa présence à la Bastille, on est obligé de déchanter, au sens propre comme au figuré. Finalement que retiendra t-on de mémorable dans la saison présente? Le Don Carlo de la distribution A et un point c'est tout.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12444
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 28 févr. 2018, 11:47

Lucas a écrit :
28 févr. 2018, 11:33
Si ce n'est que, sans parler de surtaxation, de nombreux mélomanes achètent leurs places en fonction de la distribution.
Clairement, au vu de la réaction du public dimanche, il y a des gens qui viennent effectivement pour la distribution :wink:
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10299
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par HELENE ADAM » 28 févr. 2018, 11:48

Lucas a écrit :
28 févr. 2018, 11:33
Lissner le sait si bien qu'il a programmé, cette année, Grigolo dans le rôle microscopique de Rinuccio de Gianni Schicchi. Et là, on frôle l'arnaque dans la mesure où le ténor italien y chante moins de dix minutes. A quand sa programmation dans le pâtre de Tannhäuser?
Ah ben ça a pas marché parce que sans toi, je n'aurais même pas vu que Grigolo chantait ce rôle... :lol:
Je ne suis pas sûre que les ventes de ce couple 'L'heure espagnole/Gianni Schicchi" aient été boostées par cette présence qui est passée inaperçue manifestement. En tous cas il reste des tas de places à tous les prix (y compris pour les catégories 6, 7 et 8 ) et je pense qu'on ira plutôt vers une braderie. Aucune arnaque en l'occurrence ou alors complètement ratée :mrgreen:
Quant aux prix actuels ils sont plutôt sur la fourchette normale (Optima à 180 euros)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1064
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Franz Muzzano » 28 févr. 2018, 11:54

Lucas a écrit :
28 févr. 2018, 11:33


Si ce n'est que, sans parler de surtaxation, de nombreux mélomanes achètent leurs places en fonction de la distribution. Nul doute que si Yoncheva, Netrebko ou Harteros n'avaient pas été annoncées, les ventes auraient été moindre. Lissner le sait si bien qu'il a programmé, cette année, Grigolo dans le rôle microscopique de Rinuccio de Gianni Schicchi. Et là, on frôle l'arnaque dans la mesure où le ténor italien y chante moins de dix minutes. A quand sa programmation dans le pâtre de Tannhäuser?

Non, on ne frôle pas l'arnaque dans la mesure où sa participation ne donne pas lieu à surtaxation. Je n'ai pas le détail des distributions sous les yeux, mais si je vois dans ce type de rôle une belle occasion de donner sa chance à un chanteur français, la présence en alternance d'un "nom" comme celui de Grigolo ne me gêne pas, au contraire. Si je te suis, en supposant que Kaufmann ou Beczala aient envie de se faire plaisir en interprétant le chanteur italien dans Rosenkavalier, et que Lissner le leur propose, ce serait une arnaque ? Par ailleurs, un certain nombre de personnes ont pris une place pour "Zauberflöte" l'an passé pour le seul Sprecher de Van Dam, ce qui leur a permis de découvrir pas mal de monde (j'avais fait la même chose en 86 pour Hotter dans ce même rôle...).
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1914
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Lucas » 28 févr. 2018, 11:57

HELENE ADAM a écrit :
28 févr. 2018, 11:48
Ah ben ça a pas marché parce que sans toi, je n'aurais même pas vu que Grigolo chantait ce rôle... :lol:
Je ne suis pas sûre que les ventes de ce couple 'L'heure espagnole/Gianni Schicchi" aient été boostées par cette présence qui est passée inaperçue manifestement. En tous cas il reste des tas de places à tous les prix (y compris pour les catégories 6, 7 et 8 ) et je pense qu'on ira plutôt vers une braderie. Aucune arnaque en l'occurrence ou alors complètement ratée :mrgreen:
J'opte pour l'arnaque ratée sinon, à quoi bon le programmer? Et puis je parie qu'il va annuler car, au stade de sa carrière, perdre son temps à assister à des répétitions pour un rôle minuscule ...

En revanche, j'aurais adoré l'entendre dans Alfredo car franchement Castronovo ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités