Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Représentations
romance
Ténor
Ténor
Messages : 774
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par romance » 21 févr. 2018, 10:40

Bernard écrit :
"Je doute que ça leur plaise de déplaire à leur public et aux grandes maisons qui les ont vivre .".
Je suis peut-être naïve, mais je partage cet avis. Je ne pense pas qu'elle veuille scier la branche de l'arbre sur lequel etc...", uniquement parce que ça lui casse les pieds.
Des caprices sur des avantages des modalités d'accueil, ça me paraît possible, mais des annulations, aussi brutales simplement sur un caprice, ça me paraît exagéré, mm pour une "star" qui aime à s'afficher ultra-souriante (je me méfie de ces "trop"). Elle peut ne pas aimer Paris, elle le savait en signant, elle peut ne plus avoir envie de chanter Violetta, elle le savait en signant. Elle peut aussi être malade ou avoir d'autres problèmes... mm si c'est rageant pour nous, spectateurs. Mais bon, ces remarques ont plutôt leur place ds le fil qui est dédié à A.N.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3290
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par micaela » 21 févr. 2018, 12:25

Je suis d'accord sur un point : je ne classerais pas cette annulation aux motifs un peu flous dans les caprices de divas. Ce n'est pas motivé (a priori) par un conflit à propos de la mise en scène, des conditions d'accueil etc...
Je trouve surtout, dans la gestion de la situation, qu'elle est d'une grande désinvolture, et ça, ça peut agacer plus qu'un gros caprice de star .
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4263
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par David-Opera » 21 févr. 2018, 13:55

En apportant moins d'importance aux stars, et en privilégiant la formation d'équipes d’artistes, chanteurs, metteurs en scènes, orchestre et chefs, tous soudés autour d'un projet, on éviterait plus facilement ce type de déconvenue.

dongio
Baryton
Baryton
Messages : 1337
Enregistré le : 05 nov. 2006, 00:00
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par dongio » 21 févr. 2018, 14:06

+1
Comme Mortier à la Monnaie dans les années 80
Remarquable travail à l’époque

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2434
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Adalbéron » 21 févr. 2018, 14:09

David-Opera a écrit :
21 févr. 2018, 13:55
En apportant moins d'importance aux stars, et en privilégiant la formation d'équipes d’artistes, chanteurs, metteurs en scènes, orchestre et chefs, tous soudés autour d'un projet, on éviterait plus facilement ce type de déconvenue.
+1

C'est visiblement l'option qu'a choisi Lissner pour les Da Ponte.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4263
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par David-Opera » 21 févr. 2018, 14:12

Oui, Lissner a lui aussi cette ligne directrice, mais elle me semble moins généralisée qu'avec Mortier (à vue de nez).

fred78
Soprano
Soprano
Messages : 53
Enregistré le : 24 déc. 2014, 11:26
Localisation : Maisons Lafitte

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par fred78 » 21 févr. 2018, 15:38

Je ne comprends pas non plus la nécessité d'inviter à tout prix les stars. J'ai l'impression que le public français n'en a cure (par rapport à des germaniques par exemple).
Netrebko est certes très connue en France mais le spectateur moyen d'opéra Français n'a pas le même culte que d'autres pour des artistes en particulier. Il aime autant voir un bon chanteur Français ou francophone qu'une star internationale.
Je pense que l'opéra de Paris se fourvoie en augmentant les prix et en invitant des stars qui sont sûres d'annuler.
Netrebko annule justement car elle n'est pas adulée ici. Et Dieu sait que je respecte l'artiste, mais franchement, parfois on se dit "bon débarras". (et ça nous évitera de nous taper Yusif avec...).

Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1110
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par Franz Muzzano » 21 févr. 2018, 16:12

fred78 a écrit :
21 févr. 2018, 15:38
Je ne comprends pas non plus la nécessité d'inviter à tout prix les stars. J'ai l'impression que le public français n'en a cure (par rapport à des germaniques par exemple).
Saison 1984-1985 (piochée au hasard) : Bruson, Verrett (2 productions), Dimitrova, Söderström, Pavarotti, Aragall, Behrens, Kabaivanska, Milnes, Bacquier, Jones, Kollo (...), Moll, Silja, Cossotto, Blake, Ramey, Anderson.

Tu es vraiment certain que le public français n'en a cure ?
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3290
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par micaela » 21 févr. 2018, 16:19

je crois plutôt qu'il est content d'en voir (ou revoir) beaucoup depuis quelques saisons . Je ne vois pas pourquoi ces artistes seraient réservés au public du Met, du ROH et des scènes germaniques. Et, d'ailleurs certains ici s'étonnent (ou s'émeuvent) du fait que certains grands noms ne sont pas (ou n'aient pas été) invités à l'ONP, ou trop peu.
Après que certaines de ces stars finissent pas énerver à cause de leur inconséquence ou de leur désinvolture, c'est un autre débat.
PS On ne connaît pas bien un nom, et on hésite avant de réserver ? Il suffit d'aller sur YT pour se faire une idée...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13172
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - La Traviata - Ettinger/Jacquot - ONP - 02/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 21 févr. 2018, 17:05

Franz Muzzano a écrit :
21 févr. 2018, 16:12
fred78 a écrit :
21 févr. 2018, 15:38
Je ne comprends pas non plus la nécessité d'inviter à tout prix les stars. J'ai l'impression que le public français n'en a cure (par rapport à des germaniques par exemple).
Saison 1984-1985 (piochée au hasard) : Bruson, Verrett (2 productions), Dimitrova, Söderström, Pavarotti, Aragall, Behrens, Kabaivanska, Milnes, Bacquier, Jones, Kollo (...), Moll, Silja, Cossotto, Blake, Ramey, Anderson.

Tu es vraiment certain que le public français n'en a cure ?
Je ne sais pas si c'est une coïncidence, mais les stars sont aussi, souvent, de grands artistes, pas seulement des noms connus. Ce qui fait que leur succès dépendrait de leurs talents. C'est fou !
Et donc, même si on ne connait pas le nom de Netrebko, on fait assez vite la différence avec une brave tâcheronne, et on a peut être statistiquement plus de chances de revenir.
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 83 invités