Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - Liège - 01-02/2018

Représentations
Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 776
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - Liège - 01-02/2018

Message par Oylandoy » 27 janv. 2018, 21:58

Opéra Royal de Wallonie-Liège

Direction musicale : Speranza Scappucci (A), Pierre Dumoussaud (B)
Mise en scène : Henning Brockhaus
Chef des chœurs : Pierre Iodice
Décors : Margherita Palli
Costumes : Giancarlo Colis

Carmen : Nino Surguladze (C), Gala El Hadidi (D)
Don José : Marc Laho (C), Florian Laconi (D)
Micaëla : Silvia Dalla Benetta
Escamillo : Lionel Lhote (C), Laurent Kubla (D)
Frasquita : Alexia Saffery
Mercédès : Alexise Yerna
Le Dancaïre : Patrick Delcour
Le Remendado : Papuna Tchuradze
Zuniga : Roger Joakim
Moralès/Andres : Alexei Gorbatchev


A : 26, 27, 28, 30 janvier, 1er, 3 février
B : 2, 4, 9 février
C : 26, 28, 30 janvier, 1er, 3 février
D : 27 janvier, 2, 4, 9 février

La représentation du 30 janvier à 20h sera retransmise en direct sur CultureBox.
Le spectacle est également capté pour Musiq'3 et filmé pour Mezzo.

La représentation du vendredi 9 février à 20h sera donnée au Palais des Beaux-Arts de Charleroi.

Durée : 3h20

Image
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 776
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - ORW - 1/2/2018

Message par Oylandoy » 27 janv. 2018, 23:31

Représentation du 26 janvier 2018

Première de Carmen ce vendredi à Liège. Carmen n'avait pas été donnée à Liège depuis 2010, et la salle est ce soir archicomble, l'ambiance effervescente, d'autant plus que… tapis rouge, caméras… le Roi Albert et la Reine Paola s'installent discrètement (!) au premier balcon… toute la salle se lève…

Le rideau s'ouvre, la célèbre ouverture ne retentit pas tout de suite, elle est précédée d'un ballet sans musique de type flamenco. Si les danseurs portent bien des tenues qui font penser au flamenco, leur danse est plus proche des claquettes, très bruyantes, les danseurs tapant du pied avec ardeur.

Image

Le décor unique représente une piste qui servira alternativement, suivant les besoins, de piste de cirque et d'arènes de corrida, et de tribunes, qui seront utilisées notamment par les chœurs, lors des scènes de rue.

De brefs numéros de cirque seront insérés dans le spectacle, surtout pendant les passages orchestraux. Les numéros de cascade très spectaculaires seront appréciés, mais les scènes de chien savant fortement critiquées. Renseignements pris auprès du metteur en scène, il s'agissait de symboliser la sagesse et l'obéissance nécessaires dans un couple, et le chien savant apparaîtra en même temps que Micaëla. Pourquoi pas…
Les cigarières sont remplacées par des danseuses (genre Moulin Rouge). L'ensemble est très coloré, beau, parfois splendide, parfois… moins.
La direction d'acteurs n'a pas été négligée, et toute la gestuelle, très étudiée sera toujours dynamique et inventive.

Image

Le chœur d'enfant s'octroiera un beau succès en chantant son premier air dans la salle, avant de remonter sur scène pour la suite.
Globalement, la mise en scène est plutôt classique, malgré les épisodes de cirque, les soldats sont en tenue militaire et arrivent en Jeep (électrique) couleur kaki, Don José apparaît sur un scooter (kaki lui aussi, et électrique). Et les didascalies sont à peu près respectées.

Image

Une partie des récitatifs a été conservée, ce qui donne une continuité de narration, et l'on se prend à penser que leur suppression totale donne une légère sensation d'incohérence…

Image

Nino Surguladze est une Carmen épatante : belle, sensuelle, elle joue à merveille la bohémienne fatale, avec une voix corsée, bien projetée, au timbre agréable, et interprète avec fougue les airs bien connus de tous (certains spectateurs se laisseront aller à fredonner…) : l'Amour est enfant de Bohème, les tringles des sistres tintaient, etc.
Marc Laho est très convaincant en Don José avec sa voix claire et puissante, et l'air de la fleur sera particulièrement bien réussi, avec un aigu en voix mixte bien timbré.
Lionel Lhote, un peu enrobé pour un torero (ainsi que Don José, d'ailleurs) interprète l'air du Toréador avec énergie et une très belle voix très sonore qui convient parfaitement à cet air. Il sera fort apprécié à chacune de ses interventions.
Silvia Dalla Benetta est une Micaëla séduisante, mais si la voix est agréable et bien projetée dans le médium, elle devient dure dans les aigus claironnés, dommage.

Image

Speranza Scappucci est un chef merveilleux (une cheffe merveilleuse ?) : précision, dynamisme, sachant donner de l'allant et de l'enthousiasme sans jamais alourdir. Le résultat est splendide : une musique aérienne, claire, qui donne envie de chanter…

Image

Une belle soirée, grâce surtout à Speranza Scappucci...

Jean Yves Courtiau
Photos :© Lorraine Wauters – Opéra Royal de Wallonie-Liège
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 776
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - ORW - 1/2/2018

Message par Oylandoy » 27 janv. 2018, 23:39

Image
Image
Image
Image
Image
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
jmc
Ténor
Ténor
Messages : 542
Enregistré le : 07 déc. 2008, 00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - ORW - 1/2/2018

Message par jmc » 28 janv. 2018, 09:11

Oylandoy a écrit :
27 janv. 2018, 23:31
Représentation du 26 janvier 2018

... Les numéros de cascade très spectaculaires seront appréciés, mais les scènes de chien savant fortement critiquées. Renseignements pris auprès du metteur en scène, il s'agissait de symboliser la sagesse et l'obéissance nécessaires dans un couple, et le chien savant apparaîtra en même temps que Micaëla. Pourquoi pas…

Jean-Yves Courtiau
La conférence Un soir avec ... Carmen ayant eu lieu le mercredi 17 janvier, serait-ce un privilège de ton accréditation que d'avoir pu rencontrer le metteur en scène :brevet: .

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 776
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - Liège- 01-02/2018

Message par Oylandoy » 28 janv. 2018, 20:56

J'ai été invité au buffet d'après spectacle et j'ai donc pu rencontrer les artistes. Très sympa...
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
Zemire
Alto
Alto
Messages : 392
Enregistré le : 10 juin 2012, 23:00
Localisation : Floreffe, Belgique

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - Liège- 01-02/2018

Message par Zemire » 29 janv. 2018, 14:33

Une très belle soirée, pour moi la meilleure depuis le début de saison ... assez décevant, surtout côté mise en scène.
Le décor "cirque" n'apporte rien en soi mais il ne dérange pas l'action avec une mise en scène assez classique et de bonne tenue.
Chacun est à sa place, sait ce qu'il doit faire et le fait bien du plus jeune à l'aîné, que l'on soit soliste ou membre du choeur (j'ai été impressionnée par la bagarre des cigarettières, plus vraie que nature).
On aurait effectivement pu éviter le chien pendant le duo Don José/Michaela ou l'éléphant en papier mâché, menaçant à tout moment de se gameler mais pour une fois, c'est assez furtif.
J'ai aussi beaucoup aimé les dialogues parlés, très bien interprétés par la plupart.
Côté voix, c'est également d'un très bon niveau.
Je n'avais guère aimé Nino Surguladze dans sa Marguerite de la 'Damnation' de Faust, il y a un an. Ici elle interprète une très belle Carmen, parfois un peu caricaturale côté voix mais fantastique côté interprétation du personnage. Superbe 'air de la fleur' de Marc Laho tandis que son combat avec Lionel Lhote donne des frissons (tout cet acte d'ailleurs).
S'il fallait discerner un 1er prix, je l'offrirais volontiers à Speranza Scappucci ! J'ai mis du temps à m'habituer à ce nouveau chef mais j'apprécie de plus en plus sa direction.

nugava
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 155
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - Liège - 01-02/2018

Message par nugava » 31 janv. 2018, 01:30

L'air de la fleur était splendide. Mais je me dis que la fin de l'opéra est quand même casse-gueule pour un ténor lyrique.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12442
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - ORW - 1/2/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 31 janv. 2018, 10:05

Oylandoy a écrit :
27 janv. 2018, 23:31
[

Jean Yves Courtiau
Photos :© Lorraine Wauters – Opéra Royal de Wallonie-Liège
Il a grossi Alagna !
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1064
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - ORW - 1/2/2018

Message par Franz Muzzano » 01 févr. 2018, 18:58

Oylandoy a écrit :
27 janv. 2018, 23:31


Speranza Scappucci est un chef merveilleux (une cheffe merveilleuse ?) : précision, dynamisme, sachant donner de l'allant et de l'enthousiasme sans jamais alourdir. Le résultat est splendide : une musique aérienne, claire, qui donne envie de chanter…

Non, pas "une cheffe merveilleuse", pitié !!!!! :2guns:
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2338
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Bizet - Carmen - Scappucci/Brockhaus - Liège - 01-02/2018

Message par Adalbéron » 01 févr. 2018, 21:36

Eh bah si :akuma:.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités