Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Représentations

paco
Basse
Basse
Messages : 8470
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par paco » 16 févr. 2018, 15:04

JdeB a écrit :
11 févr. 2018, 10:54
Décidément, les ODbiens n’aiment guère le contemporain...
Tout dépend quel contemporain ;-) Personnellement Saariaho m'ennuie profondément, donc c'est sûr que j'ai fait l'impasse sur ce spectacle. Mais si tu me mets un Turnaje, un Birstwistle, un Adès ou un Boesmans il y a de fortes chances que je vienne...

Trop souvent je trouve que les livrets manquent de théâtralité et de fibre dramatique. Pour peu que s'y ajoutent un style musical "épuré" et une mise en scène encore plus épurée, ça ne risque pas de m'attirer :lol:

Selon moi, aujourd'hui le vrai défi de la création d'opéras est de trouver de bons librettistes qui aient la fibre théâtrale. Ils se comptent à peine sur les doigts d'une seule main.... :cry: Car à l'inverse les bons compositeurs d'opéras sont suffisamment nombreux pour animer la création lyrique et, s'ils pouvaient se baser sur de vrais livrets de théâtre, je suis certain qu'ils attireraient un public beaucoup plus nombreux.

A titre d'illustration, Anna Nicole, The Tempest et The Minotaur au ROH ont affiché complet, et il me semble que le MET n'avait pas bu le bouillon pour The Tempest, le remplissage n'y avait pas été pire que pour certaines reprises d'opéras du XIXe siècle.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21922
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par JdeB » 16 févr. 2018, 15:30

Mais je ne parlais pas de toi Paco ni du cas Saariaho, mais de manière beaucoup plus générale, il est évident que les fils sur le répertoire contemporain sont les moins nourris, c'est une constante quelque soit le compositeur
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

paco
Basse
Basse
Messages : 8470
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par paco » 16 févr. 2018, 15:56

JdeB a écrit :
16 févr. 2018, 15:30
Mais je ne parlais pas de toi Paco ni du cas Saariaho, mais de manière beaucoup plus générale, il est évident que les fils sur le répertoire contemporain sont les moins nourris, c'est une constante quelque soit le compositeur
Est-ce dû au fait que ces ouvrages donnent moins lieu à des performances vocales spectaculaires (= donc moins d'étripage potentiel entre addicts des voix sur les forums) ? Ou dit autrement : si un Florez, un Kaufmann ou une Netrebko se lançaient dans un contemporain, est-ce que les forums s'embraseraient davantage pour ce type d'opéras ? (encore faut-il que les directeurs de casting proposent ces ouvrages aux grands gosiers...)

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2678
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par dge » 16 févr. 2018, 22:20

paco a écrit :
16 févr. 2018, 15:04
JdeB a écrit :
11 févr. 2018, 10:54
Décidément, les ODbiens n’aiment guère le contemporain...
Tout dépend quel contemporain ;-) Personnellement Saariaho m'ennuie profondément, donc c'est sûr que j'ai fait l'impasse sur ce spectacle. Mais si tu me mets un Turnaje, un Birstwistle, un Adès ou un Boesmans il y a de fortes chances que je vienne...

Trop souvent je trouve que les livrets manquent de théâtralité et de fibre dramatique. Pour peu que s'y ajoutent un style musical "épuré" et une mise en scène encore plus épurée, ça ne risque pas de m'attirer :lol:

Selon moi, aujourd'hui le vrai défi de la création d'opéras est de trouver de bons librettistes qui aient la fibre théâtrale. Ils se comptent à peine sur les doigts d'une seule main.... :cry: Car à l'inverse les bons compositeurs d'opéras sont suffisamment nombreux pour animer la création lyrique et, s'ils pouvaient se baser sur de vrais livrets de théâtre, je suis certain qu'ils attireraient un public beaucoup plus nombreux.

A titre d'illustration, Anna Nicole, The Tempest et The Minotaur au ROH ont affiché complet, et il me semble que le MET n'avait pas bu le bouillon pour The Tempest, le remplissage n'y avait pas été pire que pour certaines reprises d'opéras du XIXe siècle.
Je partage en grande partie ce que tu dis. Trop souvent on fait appel pour écrire les livrets à des écrivains qui n'ont pas la connaissance de ce qu'est un opéra. Il y a un minimum de règles à respecter, ne pas avoir de répliques trop longues, ne pas verser dans un langage trop littéraire, concentrer l'action....Les livrets se veulent souvent illustrer un évènement récent marquant et pêchent par un excès de démonstration, sans recherche de simplification.
Pour ne prendre que deux exemples de créations vues récemment, le livret de Claude par R.Badinter était pas mal fichu ( c'est un amateur d'opéras). Il manquait qq périodes de "relâchement" de tension dans une intrigue forte et qui en avait beaucoup. Celui de Benjamin dernière nuit dû à R.Debray pêchait par un manque de lisibilité: trop de noms, de scènes difficiles à comprendre quand on ne connaît pas le contexte historique.
Ecrire un livret est un métier...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21922
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par JdeB » 17 févr. 2018, 09:43

+1

je rappelle la thèse d'Aude Armeille sur les livrets d'opéra de 1946 à 2016

viewtopic.php?f=14&t=18499
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 63 invités