Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Représentations
jeantoulouse
Alto
Alto
Messages : 480
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par jeantoulouse » 23 janv. 2018, 15:30

Only the Sound Remains

Paris Palais Garnier du 23 janvier au 07 février 2018
Opéra en deux parties (2h 20 avec un entracte)

Musique Kaija Saariaho
Livret Ezra Pound , Ernest Fenollosa D’après deux pièces du théâtre nô japonais, Tsunemasa, Hagoromo
En langue anglaise

Direction musicale Ernest Martínez Izquierdo
Mise en scène Peter Sellars

Spirit, Angel Philippe Jaroussky
Priest, Fisherman Davone Tines

Entretien avec la compositrice
https://www.operadeparis.fr/magazine/le ... ant-le-son

Le DVD de l’opéra vient de paraitre chez Erato (106’). Représentation au Dutch National Opera d’Amsterdam en mars 2016 avec Philippe Jaroussky et Davone Tines
CR du DVD suivra dans la rubrique adéquate.

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 839
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Saariaho -Only the Sound Remains- Martinez Izquierdo / Sellars - ONP - 01/-02/2018

Message par Oylandoy » 25 janv. 2018, 01:34

Pas la foule sur ce fil !
J'ai assisté à la première (création française) hier soir (entre le Bal Masqué lundi et Jephta mercredi, je vis dangereusement...)
A priori, je ne suis pas fan de ce type de musique, généralement abondamment garnie de percussions, mais j'ai aimé celle-là : une musique fine, délicate, agréable, et même jolie, bien que un peu monotone à mon goût.

La mise en scène de Sellars est à la fois minimaliste et inventive (bcp d'ombres chinoises, effets poétiques très réussis) : fort !
La première partie (Tsunemasa) m'a laissé perplexe, mais la deuxième (Hagoromo) m'a intéressé : l'histoire d'un ange (Jaroussky, bien sûr) qui a perdu la cape de plumes qui lui permet de voler, celle-ci est récupérée par un mortel qui ne veut pas la rendre, mais tout rentre dans l'ordre à la fin.
Les deux chanteurs interprètent avec conviction leurs rôles respectifs et on ne s'ennuie pas (tout le monde est revenu après l'entracte, salle comble). L'ange est également interprété par une danseuse, ce qui aère la deuxième partie et la rend visuellement fort agréable.
Applaudissements nourris, Kaija Saariaho est venue saluer, Sellars aussi, pas de huées...
Bémol : la représentation est (légèrement, mais trop àmha) sonorisée.
la mélodie est immorale
Nietzsche

jeantoulouse
Alto
Alto
Messages : 480
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Saariaho -Only the Sound Remains- Martinez Izquierdo / Sellars - ONP - 01/-02/2018

Message par jeantoulouse » 25 janv. 2018, 11:49

Je me réjouis que Garnier soit plein pour cet opéra contemporain. Il est vrai que Kaija Saariaho a déjà composé quatre opéras, que Bastille avait applaudi Adriana Mater en 2006 et Lyon Emilie en 2010. A L'écoute du premier volet du diptyque que constitue Only the sound remains, je suis frappé par l'élégance, la délicatesse de cette partition très subtile, aux audaces harmoniques maîtrisées et par le rôle des chœurs qui rappellent (si on peut dire) ceux d'une tragédie antique. Plastiquement, c'est une mise en scène sobre, épurée qui met en valeur la forte présence de Davone Tines vrai baryton-basse à l'ambitus vocal étendu et l'évanescence sensible de Jaroussky non seulement à l'aise dans une tessiture qui met en valeur sa technique et ses qualités expressives, mais investi dans son rôle d'Orphée nippon et de revenant.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21904
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Saariaho -Only the Sound Remains- Martinez Izquierdo / Sellars - ONP - 01/-02/2018

Message par JdeB » 25 janv. 2018, 12:01

Tu oublies le plus important, l'Amour de loin, présenté au Châtelet dans la production de la création mondiale, venue de Salzbourg, déjà mis en scène par Peter Sellars, l'ouvrage de Saariaho qui effectue la meilleure carrière internationale, et de loin...Je me demande même si Adriana Mater a été repris quelque part ?

Garnier remplit toujours il ne faut pas y voir hâtivement un intérêt pour le contemporain
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Oylandoy
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 839
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Localisation : Angers
Contact :

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par Oylandoy » 25 janv. 2018, 13:58

Image
En partant côté jardin : les choristes, Nora Kimball-Mentzos (la danseuse), Kaija Saariaho, Davone Tines, Peter Sellars, Ernest Martínez Izquierdo (le chef), Julie Mehretu (?), Philippe Jaroussky, (?), les musiciens.
la mélodie est immorale
Nietzsche

jeantoulouse
Alto
Alto
Messages : 480
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par jeantoulouse » 25 janv. 2018, 14:29

Tu as bien raison. J'ai oublié L'Amour de loin qui avait même été retransmis en direct du MET dans les cinémas en décembre 2016. C'est effectivement la plus large diffusion d'un opéra de Kaija Saariaho. (livret en français signé Amin Maalouf).
Le livret de Only the sound remains inspiré du théâtre Nô est en langue anglaise.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21904
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par JdeB » 11 févr. 2018, 10:54

J'ai beaucoup apprécié la partie orchestrale, le chœur et la danseuse, la mise en scène aussi (Jaroussky est moins empoté que d'habitude)
Saariaho a fait mieux, certes, mais j'ai acheté le DVD. Elle est venue saluer à la dernière aussi.

Décidément, les ODbiens n’aiment guère le contemporain...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 568
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par Verdiprati » 15 févr. 2018, 05:57

J'ai vu la première soirée.
C'est une belle œuvre, mais tout est un peu trop prévisible pour ma part. Et effectivement tout s'est passé sans aucune surprise. L'écriture musicale raffinée, subtile et statique mais pleine de micro-événements. La MES minimaliste et stylisée...
Le choix de la compositrice et du MES prévisible a un autre prétexte qu'est l'esthétique du théâtre Nô. Mais l'inspiration japonaise, on la voit régulièrement dans le contemporain depuis des décennies.
Seul nouveau constat pour moi : l'ingéniosité de Saariaho de tirer la sonorité extrêmement variée, colorée et dynamique de tout petit orchestre. Rien à envier à l'orchestre de 100 musiciens. 

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10197
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par HELENE ADAM » 15 févr. 2018, 07:31

Verdiprati a écrit :
15 févr. 2018, 05:57
J'ai vu la première soirée.
C'est une belle œuvre, mais tout est un peu trop prévisible pour ma part. Et effectivement tout s'est passé sans aucune surprise. L'écriture musicale raffinée, subtile et statique mais pleine de micro-événements. La MES minimaliste et stylisée...
Le choix de la compositrice et du MES prévisible a un autre prétexte qu'est l'esthétique du théâtre Nô. Mais l'inspiration japonaise, on la voit régulièrement dans le contemporain depuis des décennies.
Seul nouveau constat pour moi : l'ingéniosité de Saariaho de tirer la sonorité extrêmement variée, colorée et dynamique de tout petit orchestre. Rien à envier à l'orchestre de 100 musiciens. 
J'ai vu également la dernière en matinée le 4 février. J'ai apprécié musique et interprétation des artistes, Jarrousky tout à fait crédible et adapté à l'intimisme de l'opéra (tout petit orchestre) mais j'ai été déçue globalement par la mise en scène, attendue et assez ennuyeuse.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21904
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Saariaho - Only the Sound Remains - Martinez Izquierdo/Sellars - ONP - 01-02/2018

Message par JdeB » 15 févr. 2018, 07:52

Non, la dernière n'était pas en matinée le 4 mais en soirée le 7

il faut voir cette mise en scène de très près et pouvoir scruter le visage des solistes. Mais bien sur que Sellars aujourd'hui n' a plus la prodigieuse inventivité de naguère

l'implication rare de l"orchestre est un spectacle en soi.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 50 invités