Puccini - Tosca - Ettinger/Kent- ROH - 01-02/2018

Représentations
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3296
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par micaela » 19 janv. 2018, 17:53

paco a écrit :
19 janv. 2018, 17:35

Au ROH souvent à la place des fleurs ils lui jettent une peluche, qu'elle a l'air d'adorer vu le sourire immense qu'elle arbore à chaque fois. Je n'ai jamais compris le symbole de cette peluche
Il n'y a sans doute rien de particulier là-dessous. il suffit que quelqu'un l'ait fait une fois, que ça lui ait plu, et c'est devenu une tradition...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1540
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par Hiero von Stierkopf » 19 janv. 2018, 18:10

J'ai vu Calleja à Munich en fin d'année dernière et j'avais été surpris par son Lucevan le stelle avec un aigu en voix mixte déroutant mais du plus bel effet. Je l'avais par ailleurs trouvé bon acteur.

Je n'attends pas de miracle pour ma soirée à Covent Garden mais j'imagine quand même passer une bonne soirée.
J'aime bien les trois chanteurs et je n'ai pas vu chanter Angela en salle depuis longtemps.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10286
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par HELENE ADAM » 19 janv. 2018, 18:40

paco a écrit :
19 janv. 2018, 01:05
Gerald Finley, quant à lui, n’a hélas plus rien à voir avec son magnifique Guillaume Tell il y a pourtant peu d’années. Comme dans Meistersinger à Bastille, sa voix est désormais assez usée, engorgée, parfois inaudible (il y a deux ans j’accusais l’acoustique de Bastille, mais ici au ROH ce n’est certainement pas l’acoustique le problème). Reste un artiste toujours aussi « classe », un Scarpia au charisme incontestable (ce qui est déjà beaucoup pour ce rôle !) , qui impose une présence dès son entrée en scène au 1er acte, saisissante, et qui possède une diction impeccable. D’ailleurs la diction est le point fort des trois principaux protagonistes, nous avons là trois « diseurs » remarquables, on peut aisément se passer des surtitres lorsque l’on comprend l’italien.
N'était-ce pas une prise de rôle pour Finley dont ce n'est tout à fait le répertoire habituel...?
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 7898
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par paco » 19 janv. 2018, 18:48

Hiero von Stierkopf a écrit :
19 janv. 2018, 18:10
J'ai vu Calleja à Munich en fin d'année dernière et j'avais été surpris par son Lucevan le stelle avec un aigu en voix mixte déroutant mais du plus bel effet. Je l'avais par ailleurs trouvé bon acteur.

Je n'attends pas de miracle pour ma soirée à Covent Garden mais j'imagine quand même passer une bonne soirée.
J'aime bien les trois chanteurs et je n'ai pas vu chanter Angela en salle depuis longtemps.
Oui son E lucean le stelle est le plus beau moment de la soirée, très poétique. Pour le reste, je pense hélas qu'il vaut mieux voir cette Tosca avec Pieczonka, car vu que les deux autres ne sont pas au top de leur forme, une Gheorghiu sur le déclin ne risque pas d'arranger les choses...

paco
Basse
Basse
Messages : 7898
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par paco » 19 janv. 2018, 18:49

HELENE ADAM a écrit :
19 janv. 2018, 18:40
paco a écrit :
19 janv. 2018, 01:05
Gerald Finley, quant à lui, n’a hélas plus rien à voir avec son magnifique Guillaume Tell il y a pourtant peu d’années. Comme dans Meistersinger à Bastille, sa voix est désormais assez usée, engorgée, parfois inaudible (il y a deux ans j’accusais l’acoustique de Bastille, mais ici au ROH ce n’est certainement pas l’acoustique le problème). Reste un artiste toujours aussi « classe », un Scarpia au charisme incontestable (ce qui est déjà beaucoup pour ce rôle !) , qui impose une présence dès son entrée en scène au 1er acte, saisissante, et qui possède une diction impeccable. D’ailleurs la diction est le point fort des trois principaux protagonistes, nous avons là trois « diseurs » remarquables, on peut aisément se passer des surtitres lorsque l’on comprend l’italien.
N'était-ce pas une prise de rôle pour Finley dont ce n'est tout à fait le répertoire habituel...?
Oui tout à fait. Je pense qu'il aurait été un excellent Scarpia il y a quelques années (par exemple à l'époque de son Guillaume Tell). Là malheureusement l'usure des moyens est un handicap.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 664
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par enrico75 » 20 janv. 2018, 08:09

suis vraiment désolé de l'usure des moyens de GFinley si elle se confirme,j'avais le souvenir d'un splendide Amfortas au ROH d'ailleurs immortalisé par un DVD

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3432
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par Loïs » 20 janv. 2018, 11:28

enrico75 a écrit :
20 janv. 2018, 08:09
suis vraiment désolé de l'usure des moyens de GFinley si elle se confirme,j'avais le souvenir d'un splendide Amfortas au ROH d'ailleurs immortalisé par un DVD
l'an dernier à Vienne, dans Amfortas, son intensité de chant et de jeu ne masquait pas totalement les limites vocales

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10286
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par HELENE ADAM » 20 janv. 2018, 11:33

enrico75 a écrit :
20 janv. 2018, 08:09
suis vraiment désolé de l'usure des moyens de GFinley si elle se confirme,j'avais le souvenir d'un splendide Amfortas au ROH d'ailleurs immortalisé par un DVD
+1
Un baryton d'une grande subtilité dans l'interprétation. L'alternative au ROH dans cette série c'est Marco Vratogna, le Scarpia de cette épouvantable Tosca du festival de Baden Baden (hélas immortalisée par un DVD) avec Opolais, ratant totalement le rôle, et Alvarez qui manque toujours autant d'imagination dans son interprétation. C'était aussi le Iago de la distribution A de l'Otello du ROH (il avait pris la place de Tézier :2guns: )...
A tout prendre, même en forme moyenne Finley aurait ma préférence...Non ?
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1540
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par Hiero von Stierkopf » 20 janv. 2018, 11:40

Pourtant, Finley est tonique.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3432
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Puccini- Tosca- Kent/Ettinger- ROH 01-02/2018

Message par Loïs » 20 janv. 2018, 11:42

Hiero von Stierkopf a écrit :
20 janv. 2018, 11:40
Pourtant, Finley est tonique.
oui mais il fait roter

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités