Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Représentations
Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7280
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par MariaStuarda » 12 févr. 2018, 08:22

Adalbéron a écrit :
12 févr. 2018, 00:40
Loïs a écrit :
11 févr. 2018, 12:10
JdeB a écrit :
11 févr. 2018, 12:03
J'y suis retourné le 3/02 (pour Harteros, sniff) et Radva était encore plus étonnante que le 22/01
Moizaussi
Pour Radva je me suis demandé ce qu'il se passait en récitatif de "Morro" , on l'aurait dit en perdition avec un orchestre auquel je ne comprenais plus rien (déjà que...) avant d'être absolument sublime sur l'air (le fait de jouer devant le public d'Harteros n'y était probablement pas pour rien)
C'est vrai que cette pauvre Radva a dû avoir la colique ! :lol:
Franchement, je pense qu'elle s'en tamponnait le coquillart...
Si quelqu'un avait à trembler, ce serait plutôt Harteros, qui doit encore faire ses preuves à Paris...
J'aime les petits jeunes qui disent qu'une des plus grandes sopranos de notre temps doit "faire ses preuves".
Ben voyons ...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21904
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par JdeB » 12 févr. 2018, 08:55

ouille !!! Çà ne s'arrange pas le cas Adal'...

Il faut aussi cesser de croire que le public est surtout là pour les solistes, comme nous. En fait, 90 % de la salle vient pour Verdi et ne sait rien de l'affiche.

j'ai oublié de dire que Billy a essuyé pas mal de huées le 3...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3398
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Loïs » 12 févr. 2018, 09:04

JdeB a écrit :
12 févr. 2018, 08:55
j'ai oublié de dire que Billy a essuyé pas mal de huées le 3...
je reconnais m'être un peu laché :mrgreen:

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 565
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par lionrougeetblanc » 12 févr. 2018, 09:28

JdeB a écrit :
12 févr. 2018, 08:55

Il faut aussi cesser de croire que le public est surtout là pour les solistes, comme nous. En fait, 90 % de la salle vient pour Verdi et ne sait rien de l'affiche.
C'est aussi une question que je me pose : le motif qui guide le choix du (des) public(s). Mais comment établir la jauge ? Qui peut peut-être aussi varier selon l'oeuvre et selon la période de la saison en plus.

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9291
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Bernard C » 12 févr. 2018, 10:26

Loïs a écrit :
12 févr. 2018, 07:23
Adalbéron a écrit :
12 févr. 2018, 00:40
C'est vrai que cette pauvre Radva a dû avoir la colique ! :lol:
Franchement, je pense qu'elle s'en tamponnait le coquillart...
Si quelqu'un avait à trembler, ce serait plutôt Harteros, qui doit encore faire ses preuves à Paris...
Je ne le pensais pas comme stress négatif mais comme l'envie de se défoncer pour se faire applaudir par les aficioandos d'une rivale :D
Oui en même temps, en vingt ans de fréquentation sur les scènes, je n'ai jamais vu Radvanovsky en "perdition" ( comme tu dis) , ni avoir besoin d'impressionner qui que ce soit.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21904
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par JdeB » 12 févr. 2018, 10:37

lionrougeetblanc a écrit :
12 févr. 2018, 09:28
JdeB a écrit :
12 févr. 2018, 08:55

Il faut aussi cesser de croire que le public est surtout là pour les solistes, comme nous. En fait, 90 % de la salle vient pour Verdi et ne sait rien de l'affiche.
C'est aussi une question que je me pose : le motif qui guide le choix du (des) public(s). Mais comment établir la jauge ? Qui peut peut-être aussi varier selon l'oeuvre et selon la période de la saison en plus.
le motif c'est d'abord, majoritairement, faire une sortie à l'opéra, voir un Verdi, un Mozart, un Wagner, un Puccini, un opéra russe, etc
oui, bien sûr que le public n'est pas le même selon les répertoires mais le pourcentage des 10 % qui savent lire une affiche varie peu selon ce critère sauf pour le baroque et le contemporain où les chapelles sont un phénomène plus marqué. On est pro-Rousset, Christie, Pichon, Haïm etc, et en fonction on y va ou pas sauf raretés à découvrir (mais il y en a moins au bout de 40 ans d'exhumation et par ces temps de frilosité programmatique)
oui, il existe un public "festivalier" spécifique, c'est ce que tu voulais dire par "période de la saison" ?
Les gens qui possèdent une villégiature ne vont pas à l'opéra le week-end mais cela ne change rien non plus à ce pourcentage.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 565
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par lionrougeetblanc » 12 févr. 2018, 10:57

Oui, le public festivalier mais aussi la mobilisation des vacances, pour des spectateurs de province qui viennent plus facilement à Paris sur ces créneaux. Je pense aussi que la médiatisation plus ou moins grande joue un peu ; a-t-on constaté une augmentation du nombre de réservations dans les jours qui suivent un article élogieux dans Le Monde ou le Figaro (ou d'autres, mais je suis en peine de les citer car peu de journaux parlent d'opéra au final)?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10198
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par HELENE ADAM » 12 févr. 2018, 11:06

Loïs a écrit :
12 févr. 2018, 07:23
Adalbéron a écrit :
12 févr. 2018, 00:40
C'est vrai que cette pauvre Radva a dû avoir la colique ! :lol:
Franchement, je pense qu'elle s'en tamponnait le coquillart...
Si quelqu'un avait à trembler, ce serait plutôt Harteros, qui doit encore faire ses preuves à Paris...
Je ne le pensais pas comme stress négatif mais comme l'envie de se défoncer pour se faire applaudir par les aficioandos d'une rivale :D
J'y étais le 6, elle était sublime, j'ai rencontré des aficionados venus pour Harteros qui regrettaient, bien sûr, de ne pouvoir l'entendre mais étaient ravis d'entendre Radva. Des fois les choses sont très simples et je ne crois pas une minute à une quelconque rivalité ou souci de carrière pour l'une comme pour l'autre des sopranos.... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2434
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Adalbéron » 12 févr. 2018, 11:30

MariaStuarda a écrit :
12 févr. 2018, 08:22
Adalbéron a écrit :
12 févr. 2018, 00:40
Loïs a écrit :
11 févr. 2018, 12:10
JdeB a écrit :
11 févr. 2018, 12:03
J'y suis retourné le 3/02 (pour Harteros, sniff) et Radva était encore plus étonnante que le 22/01
Moizaussi
Pour Radva je me suis demandé ce qu'il se passait en récitatif de "Morro" , on l'aurait dit en perdition avec un orchestre auquel je ne comprenais plus rien (déjà que...) avant d'être absolument sublime sur l'air (le fait de jouer devant le public d'Harteros n'y était probablement pas pour rien)
C'est vrai que cette pauvre Radva a dû avoir la colique ! :lol:
Franchement, je pense qu'elle s'en tamponnait le coquillart...
Si quelqu'un avait à trembler, ce serait plutôt Harteros, qui doit encore faire ses preuves à Paris...
J'aime les petits jeunes qui disent qu'une des plus grandes sopranos de notre temps doit "faire ses preuves".
Ben voyons ...
J'ai bien dit : « à Paris ». C'est un fantôme ici (à part pour quelques Tosca, une éphémère Madeleine de Coigny et de furtifs récitals de Lieder, mais elle a plus annulé qu'elle n'a chanté), mais c'est vrai qu'il parait (on dit) que c'est une des plus grandes sopranos de notre temps. Je n'ai jamais eu l'occasion de le constater par moi-même (sa Tosca fut à mes oreilles insipide).
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10198
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par HELENE ADAM » 12 févr. 2018, 15:51

Adalbéron a écrit :
12 févr. 2018, 11:30

J'ai bien dit : « à Paris ». C'est un fantôme ici (à part pour quelques Tosca, une éphémère Madeleine de Coigny et de furtifs récitals de Lieder, mais elle a plus annulé qu'elle n'a chanté), mais c'est vrai qu'il parait (on dit) que c'est une des plus grandes sopranos de notre temps. Je n'ai jamais eu l'occasion de le constater par moi-même (sa Tosca fut à mes oreilles insipide).
Curieux cette sensation de "fantôme" pour une artiste qui s'est produit 4 fois à Paris depuis un an dans 4 prestations différentes. 8O
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 36 invités