Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Représentations
Répondre
Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7225
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par MariaStuarda » 17 janv. 2018, 09:16

HELENE ADAM a écrit :
17 janv. 2018, 09:14
Pour revenir rapidement sur la mise en scène de Deflo : je trouve vraiment agaçant qu'un metteur en scène prévoit des décors tellement compliqués à changer au milieu d'un acte qu'il inflige aux musiciens de l'orchestre et aux spectateurs de longs temps morts de 3-4 minutes qui "cassent" le fil musical et dramatique. C'est une incompréhension totale de ce qu'est la progression dramatique et l'importance d'entrer dans une histoire sans être brusquement distrait par ces fausses pauses.
Si encore les décors étaient époustouflants ! Mais c'est très quelconque...(et très laid)
Entre cet aspect et l'absence de direction d'acteurs, je dois dire que cette mise en scène résume quelques erreurs à ne surtout pas commettre à l'opéra...
+1
Cette mise en scène est une calamité et nous plonge progressivement dans un état de déprime peu propice pour apprécier une oeuvre.
C'est laid et sinistre.

claudionapo
Alto
Alto
Messages : 270
Enregistré le : 26 oct. 2010, 23:00

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par claudionapo » 17 janv. 2018, 09:34

Très belle soirée hier. Je ne comprends pas cet agacement pour la mise en scène qui date de 2007: elle est très sombre, noir comme le sol et blanc comme la pureté de l'épouse fidèle ;-). Oui, il y a des temps de changement de scène.. je le préfère aux interludes de Guth!
passons.

Impressionné par le volume de voix de Piero Pretti, mais tout en maitrise mais surement en force :-). Mal desservi par une orchestre mollissime au moins pour tout le premier acte, ça allait fort mieux après, le trac?
de toute façon c'est la soirée de Sondra Radvanovsky, qui avec un chant sublime fait passer toutes les émotions du personnage, triomphe après chaque aria et aux salutations.
Bien au dessous du duo reste, le Renato de Simone Piazzola que se montre bien plus inspiré à l'idée de la vendetta finale.

Salle comble au moins de ce que je vois de la galerie avec pas mal de personnes débout qui n'ont pas pu se replacer.
J'y allais un peu à contrecœur de ne pas pouvoir écouter Harteros/Alvarez (qui était à l'affiche quand j'ai acheté la place) mais finalement très content de la soirée.

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 564
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par lionrougeetblanc » 17 janv. 2018, 09:52

enrico75 a écrit :
17 janv. 2018, 09:11
du premier balcon,la prestation de Sondra était époustouflante:projection phénoménale des aigus,pianissimi sublimes, je trouve que son registre médian a beaucoup gagné en densité lui apportant le caractère dramatique souhaité surtout dans le 2eme air(malgré le tempo trés lent de de Billy) et les deux aigus stratosphériques "décochés" sans appui "valaient à eux seuls le déplacement.Seule Oscar (entendue il y a peu de temps dans lucia)était pour moi à la hauteur. Trés déçu par De Billy:son bal s'apparentait plus à la fête de la bière.
:cheers:

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 564
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par lionrougeetblanc » 17 janv. 2018, 09:53

HELENE ADAM a écrit :
17 janv. 2018, 09:14
Pour revenir rapidement sur la mise en scène de Deflo : je trouve vraiment agaçant qu'un metteur en scène prévoit des décors tellement compliqués à changer au milieu d'un acte qu'il inflige aux musiciens de l'orchestre et aux spectateurs de longs temps morts de 3-4 minutes qui "cassent" le fil musical et dramatique.
Il avait passé un deal avec les accros au portable :lol:

paco
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par paco » 17 janv. 2018, 10:03

HELENE ADAM a écrit :
17 janv. 2018, 09:14
Pour revenir rapidement sur la mise en scène de Deflo : je trouve vraiment agaçant qu'un metteur en scène prévoit des décors tellement compliqués à changer au milieu d'un acte qu'il inflige aux musiciens de l'orchestre et aux spectateurs de longs temps morts de 3-4 minutes qui "cassent" le fil musical et dramatique.
C'est juste, mais qu'aurais-tu dit dans mon enfance où, dans les théâtres de province en Italie qui utilisaient encore des toiles peintes datant du déluge, on nous imposait carrément un entracte après le 1er tableau ! Hop : 15 minutes de musique, 15 minutes d'entracte.
C'était pareil pour Rigoletto, entracte juste après la scène du bal.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13060
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 17 janv. 2018, 10:17

enrico75 a écrit :
17 janv. 2018, 09:11
Trés déçu par De Billy:son bal s'apparentait plus à la fête de la bière.
Comment peut-on être déçu par de Billy ? A-t-il été bon UNE fois ?
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13060
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 17 janv. 2018, 10:19

paco a écrit :
17 janv. 2018, 10:03
HELENE ADAM a écrit :
17 janv. 2018, 09:14
Pour revenir rapidement sur la mise en scène de Deflo : je trouve vraiment agaçant qu'un metteur en scène prévoit des décors tellement compliqués à changer au milieu d'un acte qu'il inflige aux musiciens de l'orchestre et aux spectateurs de longs temps morts de 3-4 minutes qui "cassent" le fil musical et dramatique.
C'est juste, mais qu'aurais-tu dit dans mon enfance où, dans les théâtres de province en Italie qui utilisaient encore des toiles peintes datant du déluge, on nous imposait carrément un entracte après le 1er tableau ! Hop : 15 minutes de musique, 15 minutes d'entracte.
C'était pareil pour Rigoletto, entracte juste après la scène du bal.
Traviata à l'ancien Liceo (on ne disait pas Liceu) : 3 entractes !
Fedora : second entracte d'une heure pour l'extraordinaire décor alpestre.
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10065
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par HELENE ADAM » 17 janv. 2018, 10:21

paco a écrit :
17 janv. 2018, 10:03
HELENE ADAM a écrit :
17 janv. 2018, 09:14
Pour revenir rapidement sur la mise en scène de Deflo : je trouve vraiment agaçant qu'un metteur en scène prévoit des décors tellement compliqués à changer au milieu d'un acte qu'il inflige aux musiciens de l'orchestre et aux spectateurs de longs temps morts de 3-4 minutes qui "cassent" le fil musical et dramatique.
C'est juste, mais qu'aurais-tu dit dans mon enfance où, dans les théâtres de province en Italie qui utilisaient encore des toiles peintes datant du déluge, on nous imposait carrément un entracte après le 1er tableau ! Hop : 15 minutes de musique, 15 minutes d'entracte.
C'était pareil pour Rigoletto, entracte juste après la scène du bal.
C'est vrai mais bon à Bastille qui est l'une des places d'opéra les mieux dotées en matériel de scène, c'est vicieux de vouloir reproduire l'opéra de papa :mrgreen: (et puis hélas, on était loin du charme des toiles peintes même datant du déluge.... :cry: ). Et je trouve que ces faux entractes sont les pires. Pauses où tout le monde attend dans la salle sans même savoir le temps que cela durera...
C'est comme pour la mise en scène de Lucia de l'ONP.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10065
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par HELENE ADAM » 17 janv. 2018, 10:24

PlacidoCarrerotti a écrit :
17 janv. 2018, 10:17
enrico75 a écrit :
17 janv. 2018, 09:11
Trés déçu par De Billy:son bal s'apparentait plus à la fête de la bière.
Comment peut-on être déçu par de Billy ? A-t-il été bon UNE fois ?
Avec l'orchestre de l'opéra de Munich, lors du concert "O Paradis" de Kaufmann, mais les mauvaises langues diront que c'est grâce à l'orchestre ( :wink: )
Le duo de Don Carlos était bien mieux accompagné qu'avec Jordan par exemple...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13060
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 17 janv. 2018, 10:31

HELENE ADAM a écrit :
17 janv. 2018, 10:24

Le duo de Don Carlos était bien mieux accompagné qu'avec Jordan par exemple...
Au pays des aveugles...
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 42 invités