Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Représentations
Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Adalbéron » 04 févr. 2018, 02:32

Loïs a écrit :
04 févr. 2018, 01:59
deux choristes qui non seulement ont osé lire une partition dont ils sont indignes mais qui ont en plus l'outrecuidance d'oser prétendre chanter Ulrica et Renato (chanter n'étant évidement pas le mot correspondant à leur pitoyable prestation).
Tu es sévère quand même, au moins avec Varduhi Abrahamyan, qui est une très bonne chanteuse, mais pas vraiment dans son élément ici...

J'ai vu que ceux qui iront entendre Harteros à Munich auront certes Borras, mais devront se (re)coltiner Piazzola... Peut-être sera-t-il plus à son aise dans cette salle ?
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3483
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Loïs » 11 févr. 2018, 10:53

Les grand moments emmerdatoires que j'ai subis ou vécus m'ont rappelé ceux de la création de cette production mais je ne me souviens plus de la distribution . Il n'y avait pas Leech & Milo?

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 407
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par DelBosco » 11 févr. 2018, 11:23

Loïs a écrit :
11 févr. 2018, 10:53
Les grand moments emmerdatoires que j'ai subis ou vécus m'ont rappelé ceux de la création de cette production mais je ne me souviens plus de la distribution . Il n'y avait pas Leech & Milo?
Non, c'était Angela Brown et Marcelo Alvarez ou Ewan Bowers. Millo avait assuré (?) une soirée.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19497
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par JdeB » 11 févr. 2018, 12:03

DelBosco a écrit :
11 févr. 2018, 11:23
Loïs a écrit :
11 févr. 2018, 10:53
Les grand moments emmerdatoires que j'ai subis ou vécus m'ont rappelé ceux de la création de cette production mais je ne me souviens plus de la distribution . Il n'y avait pas Leech & Milo?
Non, c'était Angela Brown et Marcelo Alvarez ou Ewan Bowers. Millo avait assuré (?) une soirée.
il est indiqué 3 soirées pour A. Millo sur Memopera...

J'y suis retourné le 3/02 (pour Harteros, sniff) et Radva était encore plus étonnante que le 22/01et Piazzola moins mauvais
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3483
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Loïs » 11 févr. 2018, 12:06

DelBosco a écrit :
11 févr. 2018, 11:23
Loïs a écrit :
11 févr. 2018, 10:53
Les grand moments emmerdatoires que j'ai subis ou vécus m'ont rappelé ceux de la création de cette production mais je ne me souviens plus de la distribution . Il n'y avait pas Leech & Milo?
Non, c'était Angela Brown et Marcelo Alvarez ou Ewan Bowers. Millo avait assuré (?) une soirée.
Ok merci
je n'ai aucun souvenir d'Ulrica et Renato: qui était ce?

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3483
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Loïs » 11 févr. 2018, 12:10

JdeB a écrit :
11 févr. 2018, 12:03
J'y suis retourné le 3/02 (pour Harteros, sniff) et Radva était encore plus étonnante que le 22/01
Moizaussi
Pour Radva je me suis demandé ce qu'il se passait en récitatif de "Morro" , on l'aurait dit en perdition avec un orchestre auquel je ne comprenais plus rien (déjà que...) avant d'être absolument sublime sur l'air (le fait de jouer devant le public d'Harteros n'y était probablement pas pour rien)
JdeB a écrit :
11 févr. 2018, 12:03
..et Piazzola moins mauvais
Eh bé....

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 407
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par DelBosco » 11 févr. 2018, 13:19

JdeB a écrit :
11 févr. 2018, 12:03
DelBosco a écrit :
11 févr. 2018, 11:23
Loïs a écrit :
11 févr. 2018, 10:53
Les grand moments emmerdatoires que j'ai subis ou vécus m'ont rappelé ceux de la création de cette production mais je ne me souviens plus de la distribution . Il n'y avait pas Leech & Milo?
Non, c'était Angela Brown et Marcelo Alvarez ou Ewan Bowers. Millo avait assuré (?) une soirée.
il est indiqué 3 soirées pour A. Millo sur Memopera...
Non, une seule soirée pour Millo en 2007. Par contre, elle avait chanté 4 soirées le même rôle en 1992 dans la production Joël (avec Pavarotti).

Pour Lois : en 2007, Ludivic Tézier et Elena Manistina en Renato et Ulrica

Ernesto
Alto
Alto
Messages : 432
Enregistré le : 15 nov. 2011, 00:00
Localisation : Paris 14e

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Ernesto » 11 févr. 2018, 16:24

Le 3 février, Radvanovsky, artiste de très grande classe, a de loin dominé le plateau réussissant, dans la scène du gibet, à entraîner Pretti à son meilleur niveau.. Par ailleurs Pretti est souvent inégal. Il me semble que c'est un rôle trop lourd pour lui, surtout dans une salle comme Bastille. Mais dans l'ensemble, il s'en est tiré honorablement. Ce qui n'est pas le cas de Piazzola .Le timbre est comme étouffé. Aucun mordant dans la voix. Il n'a rien de ce qui fait les grands barytons Verdi.C'était le point noir de la soirée. Abrahamyan m'a fait meilleure impression par rapport à tout ce que j'avais lu.C'est vrai qu'elle souffre de son placement en fond de scène. Oscar excellent, beaucoup de brillant, de facilité et une voix qui porte bien même dans les grands ensembles.
La production est lourde avec ces énormes décors déjà vus en 2007. D'où de longs et bruyants temps morts. Quand on pense que Bastille dispose d'un plateau tournant..... Seule la scène du bal est mieux réussie.
Bertrand de Billy a eu droit à des "mouvements divers", aux saluts, comme on dit à l'Assemblée.
Le Bal Masqué est un très bel opéra mais qui nécessite un quatuor de très grands chanteurs, pour caractériser les personnages et surmonter la difficulté des rôles. Ce n'était pas le cas, dommage.

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Adalbéron » 12 févr. 2018, 00:40

Loïs a écrit :
11 févr. 2018, 12:10
JdeB a écrit :
11 févr. 2018, 12:03
J'y suis retourné le 3/02 (pour Harteros, sniff) et Radva était encore plus étonnante que le 22/01
Moizaussi
Pour Radva je me suis demandé ce qu'il se passait en récitatif de "Morro" , on l'aurait dit en perdition avec un orchestre auquel je ne comprenais plus rien (déjà que...) avant d'être absolument sublime sur l'air (le fait de jouer devant le public d'Harteros n'y était probablement pas pour rien)
C'est vrai que cette pauvre Radva a dû avoir la colique ! :lol:
Franchement, je pense qu'elle s'en tamponnait le coquillart...
Si quelqu'un avait à trembler, ce serait plutôt Harteros, qui doit encore faire ses preuves à Paris...
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3483
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - Un Ballo in maschera - Billy/Deflo - Bastille - 01-02/2018

Message par Loïs » 12 févr. 2018, 07:23

Adalbéron a écrit :
12 févr. 2018, 00:40
C'est vrai que cette pauvre Radva a dû avoir la colique ! :lol:
Franchement, je pense qu'elle s'en tamponnait le coquillart...
Si quelqu'un avait à trembler, ce serait plutôt Harteros, qui doit encore faire ses preuves à Paris...
Je ne le pensais pas comme stress négatif mais comme l'envie de se défoncer pour se faire applaudir par les aficioandos d'une rivale :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : HELENE ADAM et 34 invités