Lehár-La Veuve Joyeuse-Scammell/Murphy - Sydney - 12/17-02/18

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8850
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Lehár-La Veuve Joyeuse-Scammell/Murphy - Sydney - 12/17-02/18

Message par Bernard C » 01 janv. 2018, 17:28

Plus exactement Nouvelle Production donnée en Anglais The Merry Widow pour le gala de réouverture du Joan Sutherland Teatre au Sydney Opera House et pour le Nouvel An ,signée du metteur en scène et chorégraphe australien Graeme Murphy ( il fut danseur de l'Australian Ballet ) et dirigée par Mrs Vanessa Scammell , cheffe d'orchestre ( et aussi pianiste ) qui conduit essentiellement en NZ et en Australie .

A noter que pour cette Première du 31 décembre , l'entracte fut suffisamment prolongé (!) pour permettre aux spectateurs d'assister au feu d'artifice sur Sydney ( spectacle que le monde entier a pu voir sur les chaines TV ) :D


.
Image
(Photo reuters David Gray)


Distribution :

Cheffe d'Orchestre : Vanessa Scammell
Mise en scène et chorégraphie : Graeme Murphy
Associé :Janet Vernon
Décors : Michael Scott-Mitchell
Costumes : Jennifer Irwin
Lumières : Damien Cooper
Son : Tony David Cray


Hanna Glavari : Danielle de Niese ((soirées)
Julie Lea Goodwin (samedi après midi)
Danilo Danilovich : Alexander Lewis
Baron Mirko Zeta : David Whitney
Valencienne : Stacey Alleaume
Camille de Rosillon : John Longmuir
Njegus : Benjamin Rasheed
Alexis Kromov : Richard Anderson
Dominik Bogdanovich : Christopher Hillier
Sylviane : Jane Ede (sauf le 5 Jan)
Celeste Lazarenko (5 Jan)
Raoul de St. Brioche : Brad Cooper
Vicomte Nicolas Cascada : Luke Gabbedy
Olga Kromov : Agnes Sarkis
Konrad Pritschich : Tom Hamilton
Praskovia : Dominica Matthews

Choeurs et Orchestre de l'Opera Australia


Représentations du 31 décembre 2017 au 3 février 2018

(CR après la représentation du 12 janvier 2018 )


Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8850
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Lehár-La Veuve Joyeuse-Scammell/Murphy - Sydney - 12/17-02/18

Message par Bernard C » 01 janv. 2018, 17:56

Une galerie d'images sur les travaux mais surtout sur le spectacle qui donnent une idée de la mise en scène.

In The Guardian

www.theguardian.com/australia-news/gall ... n-pictures

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8850
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Lehár-La Veuve Joyeuse-Scammell/Murphy - Sydney - 12/17-02/18

Message par Bernard C » 12 janv. 2018, 09:17

En route pour l'Opéra.

( La Veuve Joyeuse à Sydney)
EnroutepourlOpera120118.jpg
EnroutepourlOpera120118.jpg (94.67 Kio) Vu 249 fois
un Dress code improbable juste pour Loïs

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2982
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Lehár-La Veuve Joyeuse-Scammell/Murphy - Sydney - 12/17-02/18

Message par Loïs » 12 janv. 2018, 17:01

Je vois que dans tes résolutions 2018, il y avait de t'habiller plus sobrement que d'habitude!
En progrès très clair par rapport à 2017, c'est bien toi à gauche?
PS: j'aurais bien tenté des chaussettes rouges et jaunes à petit pois avec mais tu fais comme tu veux :lol:

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8850
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Lehár-La Veuve Joyeuse-Scammell/Murphy - Sydney - 12/17-02/18

Message par Bernard C » 13 janv. 2018, 01:37

Représentation du 12 janvier 2018 , Joan Sutherland Theatre

Admirable Lustige Witwe interprétée en anglais.
Dans des décors d'une grande qualité à l'inspiration façon sécession viennoise , la mise en scène de Graeme Murphy est d'une magnifique précision , tant dans les scènes parlées , travaillées au cordeau avec un humour fin et une dynamique sans relâche, que dans les scènes chantées ou les ballets, avec des chanteurs - acteurs exemplaires sachant tout faire ( la comédie autant que la danse et même l'acrobatie) , une chorégraphie elle aussi démontrant le talent de la troupe de Sydney dans les cancans mais aussi dans des figures modernes et audacieuses s'intégrant bien dans cette atmosphère début de siècle.
Nous sommes dans l'exacte intersection entre Paris et Vienne, là est l'exploit de cette production.

Peuvent s'enchaîner alors tous ces airs magnifiques de cette veuve joyeuse ici fort bien interprétés.
Et tout d'abord par le tempo imposé par la cheffe australienne Vanessa Scammell qui, si la battue est discrète n'en est pas moins à la fois précise et sait emballer aussi bien les valses que les marches , les cancans , les gallops ou les polonaises.
Des salons parisiens au folk d'Europe de l'est cheffe et metteur en scène nous entraînent dans cette opérette aux richesses infinies où l'ironie et la mélancolie se mêlent aussi bien qu'érotisme et sensualité tendre.
Jeu de dupes mais jamais sans humanité , ironie mais sans agressivité vindicative.

Une mise en scène intelligente dans le divertissement pour tout dire.
Ce qu'on attend à l'Opéra , et évidemment dans une opérette.

Image

La chance est aussi de disposer d'un Cast idéal.
Pas la moindre faiblesse.
Un Cast qui assumera pas moins de trente représentations !

Difficile de les mettre plus en avant l'un que l'autre.

De Niese est parfaite ; ici pas de vocalise scabreuse, et miracle : disparition totale de l'instabilité du vibrato qui pouvait nous inquiéter.
Le style de l'opérette viennoise lui convient parfaitement, sachant nuancer les couleurs, tenir le legato avec juste ce qu'il faut de rubato pour soutenir le charme.
Face à elle un Alexander Lewis en pleine forme , à la voix claire , bien timbrée, au style impeccable ,qui sait garder à Danilo sa prestance même dans les scènes chez Maxim's.
À remarquer le vaillant ténor John Longmuir dans Camille de Rossillon à la projection et aux aigus épatants.

Un Cast essentiellement australien qui démontre encore et toujours la qualité et la vitalité du chant dans l'hémisphère sud.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8850
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Lehár-La Veuve Joyeuse-Scammell/Murphy - Sydney - 12/17-02/18

Message par Bernard C » 13 janv. 2018, 02:23

Image
photo James Rogers

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 48 invités