Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10955
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par HELENE ADAM » 02 janv. 2018, 09:53

Adalbéron a écrit :
01 janv. 2018, 22:53
Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi tous les articles rappellent que cette Tosca est maudite
Ce ne sont pas les "remplaçants" qui sont en cause dans le caractère "maudit" de cette Tosca mais la somme des retraits successifs par rapport à l'annonce faite par le MET au moment de l'ouverture des abonnements pour la saison 2017-18. Le ténor, puis la soprano, puis le chef, puis le baryton, puis le chef "remplaçant" bref, ça fait beaucoup ! :wink:
Les raisons de ces retraits n'étaient pas tout à fait "classiques" non plus : échec des négociations pour Kaufmann, qui demandait à ne faire qu'une partie des représentations (et qui est revenu récemment sur cette affaire dans un entretien avec la Reppublica en précisant qu'il avait appris directement par la presse qu'il avait été remplacé et donc que Gelb avait refusé tout arrangement unilatéralement), Opolais qui n'a jamais donné les raisons de son retrait, Andris Nelson non plus à la suite de sa femme, Bryn Terfel qui s'est retiré pour "fatigue vocale" sans plus de précision et enfin l'affaire Levine sur laquelle je ne reviens pas. Cela fait beaucoup :mrgreen:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9366
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par Bernard C » 02 janv. 2018, 10:04

HELENE ADAM a écrit :
02 janv. 2018, 09:53
Adalbéron a écrit :
01 janv. 2018, 22:53
Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi tous les articles rappellent que cette Tosca est maudite
Ce ne sont pas les "remplaçants" qui sont en cause dans le caractère "maudit" de cette Tosca mais la somme des retraits successifs par rapport à l'annonce faite par le MET au moment de l'ouverture des abonnements pour la saison 2017-18. Le ténor, puis la soprano, puis le chef, puis le baryton, puis le chef "remplaçant" bref, ça fait beaucoup ! :wink:
Les raisons de ces retraits n'étaient pas tout à fait "classiques" non plus : échec des négociations pour Kaufmann, qui demandait à ne faire qu'une partie des représentations (et qui est revenu récemment sur cette affaire dans un entretien avec la Reppublica en précisant qu'il avait appris directement par la presse qu'il avait été remplacé et donc que Gelb avait refusé tout arrangement unilatéralement), Opolais qui n'a jamais donné les raisons de son retrait, Andris Nelson non plus à la suite de sa femme, Bryn Terfel qui s'est retiré pour "fatigue vocale" sans plus de précision et enfin l'affaire Levine sur laquelle je ne reviens pas. Cela fait beaucoup :mrgreen:
Tout est écrit et expliqué dans l'article que j'ai signalé supra.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3599
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par micaela » 02 janv. 2018, 11:54

HELENE ADAM a écrit :
02 janv. 2018, 09:53
Adalbéron a écrit :
01 janv. 2018, 22:53
Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi tous les articles rappellent que cette Tosca est maudite
Ce ne sont pas les "remplaçants" qui sont en cause dans le caractère "maudit" de cette Tosca mais la somme des retraits successifs par rapport à l'annonce faite par le MET au moment de l'ouverture des abonnements pour la saison 2017-18. Le ténor, puis la soprano, puis le chef, puis le baryton, puis le chef "remplaçant" bref, ça fait beaucoup ! :wink:
Les raisons de ces retraits n'étaient pas tout à fait "classiques" non plus : échec des négociations pour Kaufmann, qui demandait à ne faire qu'une partie des représentations (et qui est revenu récemment sur cette affaire dans un entretien avec la Reppublica en précisant qu'il avait appris directement par la presse qu'il avait été remplacé et donc que Gelb avait refusé tout arrangement unilatéralement), Opolais qui n'a jamais donné les raisons de son retrait, Andris Nelson non plus à la suite de sa femme, Bryn Terfel qui s'est retiré pour "fatigue vocale" sans plus de précision et enfin l'affaire Levine sur laquelle je ne reviens pas. Cela fait beaucoup :mrgreen:
Tout à fait. Ca me semble évident que la qualification de "maudite" se reférait à cette incroyable cascade de défections, pour des raisons diverses, pas toujours bien expliquées (Olopais, Nelsons, Terfel). Il ne manque qu'une tempête de neige sur NY, qui obligerait à annuler des représentations...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2059
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par Lucas » 02 janv. 2018, 12:23

HELENE ADAM a écrit :
02 janv. 2018, 09:53
Les raisons de ces retraits n'étaient pas tout à fait "classiques" non plus : échec des négociations pour Kaufmann, qui demandait à ne faire qu'une partie des représentations et Opolais qui n'a jamais donné les raisons de son retrait
Franchement, Hélène, le Cavaradossi de Kaufmann est déjà sur-documenté notamment grâce à un magnifique DVD (avec Gheorghiu et Terfel) et il me semble qu'au stade actuel de sa carrière, sa voix risque d'être trop dramatique et corsée pour le jeune Cavaradossi.

Et puis des désistements de ce niveau, j'en veux bien tous les jours pour mon quatre heures; Suis-je le seul à regretter qu'au début de la Manon Lescaut de la ROH, un speaker ne soit pas intervenu pour nous annoncer que le couple Kaufmann/Opolais avait été remplacé par le tandem Grigolo/Yoncheva?

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9366
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par Bernard C » 02 janv. 2018, 13:33

Oui enfin la presse sérieuse américaine a documenté un peu les choses.

Pour Kaufmann , celui-ci ne voulait chanter que 4 représentations ( payées chacune 17000 US $ ) et non participer aux répétitions ( payées seulement 2000 US $ la semaine)
De plus il ne voulait pas chanter pour le Gala de Première du Nouvel An mais il voulait être présent pour la retransmission Live dans les cinémas.
GELB a gentiment décliné et s'est séparé de Kaufmann ( qui n'avait pas fait part de ses " conditions" avant la publication du programme du MET )

Pour Opolais , elle s'est "spontanément" retirée de Tosca en juillet après une succession de critiques négatives et notamment après son assez piteux" Vissi d'Arte" au Gala d'anniversaire , et de critiques sévères après Baden Baden.
Elle a donc retiré une épine du pied à GELB.
Son mari l'a suivie d'ailleurs.

On peut dire que hormis la méforme de Terfel ( qui est venu sur place) , y compris Levine , c'est plutôt le MET qui a fait le ménage.

Au total sauf nouveaux incidents de santé ( le temps est effroyable sur la côte est) la distribution actuelle est quasi idéale.
Et comme il le dit , McVicar à dû changer des éléments de mise en scène pour l'adapter à la jeunesse et à la fraîcheur des chanteurs.

Je ne vais pas voir avec grand regret cette production , hélas .


Bernard

( -12°C , ressenti avec le vent -20°C à Times Square qui n'est pas le lieu le plus froid de Manhattan ... faut avoir envie de sortir pour aller à l'Opéra)
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1644
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par elisav » 02 janv. 2018, 14:21

PlacidoCarrerotti a écrit :
02 janv. 2018, 09:53
BERNARDST a écrit :
02 janv. 2018, 01:51
C'est que les gens qui furent vraiment puissants dans le passé le restent encore. Faire de l'humour à leur sujet (à leur dépend) est peut-être risqué...
Mais ne soyons pas paranoïaque.
Le bureau ovale de la fin des années 90 n'était pas celui de Scarpia...
Au contraire, on peut dire que Bill Clinton a inspiré le Scarpia de la mise en scène de Bondy (scène qui avait choqué le public du Met et qui fut coupée par la suite, je parle toujours de la scène, pas des joyaux de la Madone).

""Il a voulu vivre César, il est mort Pompée" comme disait Clémenceau à propos de tonton Félix.
Au passage, c'est amusant de voir que ceux qui profitent de leur pouvoir pour obtenir des faveurs sexuels ne sont pas tous traités de la même façon...

Mais de quoi parle-t-on?

Il y a eu des procès intentés contre Bill Clinton à son époque -tout comme il y a eu des procès contre d’autres récemment (dont Levine)- et la justice a tranché. Ce n’est pas « l’opinion publique » qui doit trancher sur ces questions-là. Par ailleurs, depuis quand c’est le rôle d’ODB d’acheminer Fox News?

P.S. Pour la petite anecdote: après la retransmission du Met, à la fin des saluts, il y a eu une ovation plus forte que pour tous les interprètes de la Tosca. C’était au moment où le public s’est aperçu de la présence dans la salle des Clinton. :lol:

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9366
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par Bernard C » 02 janv. 2018, 14:38

Oui comparer Bill avec le personnage du tyran sanguinaire qu'est Scarpia...
L'arbitraire criminel du baron chef de la police au pouvoir discrétionnaire sans limite et le Président des États-Unis élu et soumis aux contre-pouvoirs et d'un procureur spécial et du Congrès et de la presse .

Je ne comprends pas ces glissades totalement HS et surtout hors propos.
( Pas plus stupides ceci dit que ce qu'une mise en scène moderne nous proposera un jour peut-être :wink: )
J'ai vu plusieurs fois la Bondy , personnellement je l'aimais beaucoup ...une transposition intelligente et audacieuse . Elle ne m'a jamais évoqué les évènements du bureau ovale sous l'ère Bill.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12827
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 02 janv. 2018, 14:42

Bernard C a écrit :
02 janv. 2018, 14:38
Oui comparer Bill avec le personnage du tyran sanguinaire qu'est Scarpia...
L'arbitraire criminel du baron chef de la police au pouvoir discrétionnaire sans limite et le Président des États-Unis élu et soumis aux contre-pouvoirs et d'un procureur spécial et du Congrès et de la presse .

Je ne comprends pas ces glissades totalement HS et surtout hors propos.
( Pas plus stupides ceci dit que ce qu'une mise en scène moderne nous proposera un jour peut-être :wink: )
J'ai vu plusieurs fois la Bondy , personnellement je l'aimais beaucoup ...une transposition intelligente et audacieuse . Elle ne m'a jamais évoqué les évènements du bureau ovale sous l'ère Bill.

Bernard
Aucune allusion politique : dans la mise en scène de Bondy, Scarpia se faisait tailler une pipe au deuxième acte.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12827
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 02 janv. 2018, 14:43

elisav a écrit :
02 janv. 2018, 14:21


P.S. Pour la petite anecdote: après la retransmission du Met, à la fin des saluts, il y a eu une ovation plus forte que pour tous les interprètes de la Tosca. C’était au moment où le public s’est aperçu de la présence dans la salle des Clintons. :lol:
En français, on ne met pas de "s" aux noms propres.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10955
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par HELENE ADAM » 02 janv. 2018, 15:11

Lucas a écrit :
02 janv. 2018, 12:23
HELENE ADAM a écrit :
02 janv. 2018, 09:53
Les raisons de ces retraits n'étaient pas tout à fait "classiques" non plus : échec des négociations pour Kaufmann, qui demandait à ne faire qu'une partie des représentations et Opolais qui n'a jamais donné les raisons de son retrait
Franchement, Hélène, le Cavaradossi de Kaufmann est déjà sur-documenté notamment grâce à un magnifique DVD (avec Gheorghiu et Terfel) et il me semble qu'au stade actuel de sa carrière, sa voix risque d'être trop dramatique et corsée pour le jeune Cavaradossi.

Et puis des désistements de ce niveau, j'en veux bien tous les jours pour mon quatre heures; Suis-je le seul à regretter qu'au début de la Manon Lescaut de la ROH, un speaker ne soit pas intervenu pour nous annoncer que le couple Kaufmann/Opolais avait été remplacé par le tandem Grigolo/Yoncheva?
Franchement Lucas, il faut que tu me dises où j'ai laissé entendre que je regrettais le remplacement ? Et surtout où j'aurais pu laisser entendre que j'aurais préféré Opolais à Yoncheva ??? Je crois avoir toujours ici écrit exactement l'inverse sur ces deux artistes... j'ai été deux fois à Londres pour la Norma de Yoncheva et rien que pour elle...(et une fois pour voir le premier Werther de Grigolo dont j'ai dit le plus grand bien). Bien dirigé, Grigolo est réellement dramatique et n'en fait pas trop (son péché mignon...). Je découvrirai avec curiosité et plaisir sûrement, son premier Cavradossi. :wink: (je donnerais quand même mes impressions après l'avoir vu pas avant...)
Je me suis contentée là, de répondre à cette histoire de malédiction. Sans invoquer le moindre regret bien au contraire. J'ai critiqué assez sévèrement la Tosca d'Opolais (voir Baden Baden) * et je pense qu'en effet, elle a renoncé parce que les critiques ont toutes été très sévères. Mais, personnellement, je me suis contentée pour elle, pour JK comme pour Terfel et Nelsons, de donner les informations livrées par les artistes eux-même et, le cas échéant par Gelb. Le reste n'est que spéculation....
Evitons les faux débats en cette nouvelle année ! :D

PS : même si je ne pense pas que Grigolo soit encore mûr pour le rôle de Des Grieux dans Puccini (ton allusion à ML du ROH où je n'aurais pas, pour le coup, apprécié un remplacement de JK par Grigolo, hors sujet de toutes façons, le ténor Italien n'a pas ce rôle à son répertoire encore...)

PS2 : quant à Kaufmann, ce n'est certainement pas un drame non plus. Il a chanté si souvent Cavaradossi qu''une fois de plus n'était pas forcément nécessaire en effet. Il avait d'autres engagements de début décembre à début janvier et Gelb a jugé impossible qu'il ne fasse que les dernières représentations, ou plus probablement il a préféré donner la priorité à Grigolo prêt à faire, lui, toutes les représentations, point final. Je crois que tout le monde a été satisfait de l'arrangement...Pour Grigolo (40 ans révolus) le retrait de Kaufmann représente la chance de faire son premier Cavaradossi dans une représentation très médiatisée.

*http://odb-opera.com/viewtopic.php?f=1& ... 90#p312291
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 71 invités