Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Représentations
paco
Basse
Basse
Messages : 7859
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par paco » 02 janv. 2018, 21:33

Adalbéron a écrit :
02 janv. 2018, 18:44
Q'une mise en scène de Bondy puisse choquer, c'est ça qui me choque :lol:.
+1 :lol:

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 719
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par fomalhaut » 02 janv. 2018, 21:37

paco a écrit :
02 janv. 2018, 21:33
Adalbéron a écrit :
02 janv. 2018, 18:44
Q'une mise en scène de Bondy puisse choquer, c'est ça qui me choque :lol:.
+1 :lol:
Il y aura toujours des esprits chagrins.
:cry:
fomalhaut

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12365
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 02 janv. 2018, 22:49

fomalhaut a écrit :
02 janv. 2018, 21:37
paco a écrit :
02 janv. 2018, 21:33
Adalbéron a écrit :
02 janv. 2018, 18:44
Q'une mise en scène de Bondy puisse choquer, c'est ça qui me choque :lol:.
+1 :lol:
Il y aura toujours des esprits chagrins.
:cry:
fomalhaut
On va dire que les américains sont pudibonds. Toujours est-il qu'ils emmènent leurs enfants au concert (il suffit de se balader au Lincoln Center un samedi ou un dimanche après-midi : on n'est clairement pas à Paris (royaume-des-gens-super-intelligents suivant certains odébiens)) : et ça ne leur plait pas d'avoir à expliquer à leurs gamins de 4 à 10 ans ce que c'est qu'une pipe...
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

paco
Basse
Basse
Messages : 7859
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par paco » 02 janv. 2018, 23:00

PlacidoCarrerotti a écrit :
02 janv. 2018, 22:49
fomalhaut a écrit :
02 janv. 2018, 21:37
paco a écrit :
02 janv. 2018, 21:33
Adalbéron a écrit :
02 janv. 2018, 18:44
Q'une mise en scène de Bondy puisse choquer, c'est ça qui me choque :lol:.
+1 :lol:
Il y aura toujours des esprits chagrins.
:cry:
fomalhaut
On va dire que les américains sont pudibonds. Toujours est-il qu'ils emmènent leurs enfants au concert (il suffit de se balader au Lincoln Center un samedi ou un dimanche après-midi : on n'est clairement pas à Paris (royaume-des-gens-super-intelligents suivant certains odébiens)) : et ça ne leur plait pas d'avoir à expliquer à leurs gamins de 4 à 10 ans ce que c'est qu'une pipe...
D'accord pour ta dernière phrase, en revanche pas avec ce qui précède : va faire un tour à la Philharmonie les samedis et dimanches, pas pour les concerts Gergiev et autres stars où tu retrouveras le même public qu'au TCE, mais pour les autres concerts, moins médiatisés, accompagnés parfois de formules pédagogiques, d'ateliers, de programmes plus brefs, etc. : c'est plein de familles, de bambins de tous âges. Le lieu devient THE place to be le dimanche quand on a des enfants. De ce point de vue Paris a beaucoup évolué, grâce à la Philharmonie ! :D

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8922
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par Bernard C » 02 janv. 2018, 23:49

HELENE ADAM a écrit :
02 janv. 2018, 15:11


PS2 : quant à Kaufmann, ce n'est certainement pas un drame non plus. Il a chanté si souvent Cavaradossi qu''une fois de plus n'était pas forcément nécessaire en effet. Il avait d'autres engagements de début décembre à début janvier et Gelb a jugé impossible qu'il ne fasse que les dernières représentations, ou plus probablement il a préféré donner la priorité à Grigolo prêt à faire, lui, toutes les représentations, point final. Je crois que tout le monde a été satisfait de l'arrangement...Pour Grigolo (40 ans révolus) le retrait de Kaufmann représente la chance de faire son premier Cavaradossi dans une représentation très médiatisée.
Je doute que Michael Cooper journaliste senior du NYT depuis plus de 22 ans spécule beaucoup quand il fait ce genre d'article avec ces détails .
C'est pas le genre de la maison , et le travail journalistique de ce niveau vaut plus que les "déclarations" des gens impliqués dans les histoires d'annulation de contrat .

Il y avait des engagements qui ont été annulés . Il n'est pas convenable de dire qu'il y avait d'autres engagements antérieurs à cette période .
J'ai une sainte horreur qu'on "arrange " les faits .

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
lionrougeetblanc
Ténor
Ténor
Messages : 535
Enregistré le : 05 janv. 2017, 12:18
Localisation : Paris - Savoie

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par lionrougeetblanc » 03 janv. 2018, 01:10

paco a écrit :
02 janv. 2018, 23:00
PlacidoCarrerotti a écrit :
02 janv. 2018, 22:49
fomalhaut a écrit :
02 janv. 2018, 21:37
paco a écrit :
02 janv. 2018, 21:33
Adalbéron a écrit :
02 janv. 2018, 18:44
Q'une mise en scène de Bondy puisse choquer, c'est ça qui me choque :lol:.
+1 :lol:
Il y aura toujours des esprits chagrins.
:cry:
fomalhaut
On va dire que les américains sont pudibonds. Toujours est-il qu'ils emmènent leurs enfants au concert (il suffit de se balader au Lincoln Center un samedi ou un dimanche après-midi : on n'est clairement pas à Paris (royaume-des-gens-super-intelligents suivant certains odébiens)) : et ça ne leur plait pas d'avoir à expliquer à leurs gamins de 4 à 10 ans ce que c'est qu'une pipe...
D'accord pour ta dernière phrase, en revanche pas avec ce qui précède : va faire un tour à la Philharmonie les samedis et dimanches, pas pour les concerts Gergiev et autres stars où tu retrouveras le même public qu'au TCE, mais pour les autres concerts, moins médiatisés, accompagnés parfois de formules pédagogiques, d'ateliers, de programmes plus brefs, etc. : c'est plein de familles, de bambins de tous âges. Le lieu devient THE place to be le dimanche quand on a des enfants. De ce point de vue Paris a beaucoup évolué, grâce à la Philharmonie ! :D
Tout à fait. Le programme de la Philharmonie à destination des enfants et des familles est assez remarquable, loin d'une simple formalité pour afficher une offre dédiée aux jeunes dans un ensemble qui resterait plutôt centré sur les adultes. Il y a un vrai travail de pédagogie qui est fait par l'équipe de la Philhar pour intéresser les familles, faire découvrir et aimer la musique et cette politique, assez exemplaire, porte ses fruits en affichant complet pour la plupart des séances. Évidemment les familles sont socialement très inégalement représentées dans le public mais ce n'est pas la structure culturelle qui est responsable de cet état de fait car l'effort pour démocratiser la musique classique est manifeste.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10154
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par HELENE ADAM » 03 janv. 2018, 09:57

Bernard C a écrit :
02 janv. 2018, 23:49
HELENE ADAM a écrit :
02 janv. 2018, 15:11


PS2 : quant à Kaufmann, ce n'est certainement pas un drame non plus. Il a chanté si souvent Cavaradossi qu''une fois de plus n'était pas forcément nécessaire en effet. Il avait d'autres engagements de début décembre à début janvier et Gelb a jugé impossible qu'il ne fasse que les dernières représentations, ou plus probablement il a préféré donner la priorité à Grigolo prêt à faire, lui, toutes les représentations, point final. Je crois que tout le monde a été satisfait de l'arrangement...Pour Grigolo (40 ans révolus) le retrait de Kaufmann représente la chance de faire son premier Cavaradossi dans une représentation très médiatisée.
Je doute que Michael Cooper journaliste senior du NYT depuis plus de 22 ans spécule beaucoup quand il fait ce genre d'article avec ces détails .
C'est pas le genre de la maison , et le travail journalistique de ce niveau vaut plus que les "déclarations" des gens impliqués dans les histoires d'annulation de contrat .

Il y avait des engagements qui ont été annulés . Il n'est pas convenable de dire qu'il y avait d'autres engagements antérieurs à cette période .
J'ai une sainte horreur qu'on "arrange " les faits .

Bernard
Je crois que tu n'as pas suivi les faits au moment de cette affaire ce qui n'a rien de grave en soi. :wink:
On ne peut pas s'intéresser de près à tous les artistes qui se retirent d'une production ou arrivent le jour de la Générale en ayant séché toutes les répétitions. Là en l'occurrence tout ce qui a trait au retrait de Kaufmann l'an dernier a été traité ici en son temps et je ne suis pas revenue dans les détails.
Il a toujours été clair qu'il ne s'était pas mis d'accord avec Gelb concernant ses propres demandes à propos desquelles il s'est toujours clairement expliqué évitant justement toute spéculation.
Donc ce n'est pas à cause de l'anniversaire de Gergiev, ni à cause du gala du Met, ni parce que le metteur en scène lui a mal parlé ( :mrgreen: ), mais pour les raisons qu'il a données : il ne voulait plus passer les fêtes de fin d'année loin de chez lui, et les contraintes du MET c'était trois semaines en décembre et trois semaines en janvier.
Oui quand il avait pris l'engagement il y a cinq ans (contraintes du MET encore qu'il a souvent dénoncées comme déraisonnables pour les artistes), il n'avait pas pris conscience de toutes ses questions. Du fait que "sa femme avait été mère célibataire pendant toutes ces années "MET" et autres, qu'il avait raté des tas de choses dans l'enfance de ses fils et fille, etc etc. Gelb et lui ont rapporté la même discussion et le même constat d'échec de la négociation.(je cite de mémoire mais tout est vérifiable).
Le journaliste, comme moi, a rapporté ces faits et aucun autre à ma connaissance.
Le seul élément que j'ai rajouté ici c'est le fait qu'il a récemment déclaré (Reppublica novembre 17) qu'il avait appris l'échec des négociations directement dans la presse (ce qui semblait d'ailleurs très peu l'affecter, il a juste alors laissé entendre que, suite à ses problèmes de santé qui ont duré quatre mois à cette époque - septembre 16 à décembre 16-, Gelb avait prévu déjà Grigolo pour le remplacer).
Ensuite, étant libre dans cette période, il a été sollicité pour beaucoup d'autres engagements mais ceci est une autre histoire. Tout comme d'ailleurs, le fait qu'il avait des engagements récents annulés pour raison de santé à "recaser".
Dans l'interview de la Reppublica il précise que le MET a accepté ses demandes sur un autre engagement signé il y a plusieurs années également, la Fanciulla, pour la rentrée prochaine. Et que le MET lui avait également proposé de reporter son Cavaradossi pour 2020 mais qu'il avait refusé de s'engager, son calendrier étant volontairement allégé autant à l'avance.
Je suppose que le MET accepte couramment des modifications des contrats qu'il a signé très tôt pour se garantir la vedette, quand la date approche. Et que les risques d'annulation de dernière minute de Kaufmann, ont été la raison du refus de négocier cette fois.
Mais je précise : je suppose.... :wink:

PS : je propose de poursuivre tout éventuel échange sur le sujet Kaufmann, sur son fil... le fil Tosca ne le concerne plus. :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12365
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par PlacidoCarrerotti » 03 janv. 2018, 09:59

lionrougeetblanc a écrit :
03 janv. 2018, 01:10
paco a écrit :
02 janv. 2018, 23:00
PlacidoCarrerotti a écrit :
02 janv. 2018, 22:49
fomalhaut a écrit :
02 janv. 2018, 21:37
paco a écrit :
02 janv. 2018, 21:33
Adalbéron a écrit :
02 janv. 2018, 18:44
Q'une mise en scène de Bondy puisse choquer, c'est ça qui me choque :lol:.
+1 :lol:
Il y aura toujours des esprits chagrins.
:cry:
fomalhaut
On va dire que les américains sont pudibonds. Toujours est-il qu'ils emmènent leurs enfants au concert (il suffit de se balader au Lincoln Center un samedi ou un dimanche après-midi : on n'est clairement pas à Paris (royaume-des-gens-super-intelligents suivant certains odébiens)) : et ça ne leur plait pas d'avoir à expliquer à leurs gamins de 4 à 10 ans ce que c'est qu'une pipe...
D'accord pour ta dernière phrase, en revanche pas avec ce qui précède : va faire un tour à la Philharmonie les samedis et dimanches, pas pour les concerts Gergiev et autres stars où tu retrouveras le même public qu'au TCE, mais pour les autres concerts, moins médiatisés, accompagnés parfois de formules pédagogiques, d'ateliers, de programmes plus brefs, etc. : c'est plein de familles, de bambins de tous âges. Le lieu devient THE place to be le dimanche quand on a des enfants. De ce point de vue Paris a beaucoup évolué, grâce à la Philharmonie ! :D
Tout à fait. Le programme de la Philharmonie à destination des enfants et des familles est assez remarquable, loin d'une simple formalité pour afficher une offre dédiée aux jeunes dans un ensemble qui resterait plutôt centré sur les adultes. Il y a un vrai travail de pédagogie qui est fait par l'équipe de la Philhar pour intéresser les familles, faire découvrir et aimer la musique et cette politique, assez exemplaire, porte ses fruits en affichant complet pour la plupart des séances. Évidemment les familles sont socialement très inégalement représentées dans le public mais ce n'est pas la structure culturelle qui est responsable de cet état de fait car l'effort pour démocratiser la musique classique est manifeste.
Tant mieux et c'est super. Deux remarques pour continuer dans le HS avant d'être rattrapé par la police :

- L'audience reste relativement limitée (v.s 30.000 places le WE à NY pour un bassin de population comparable)
- L'action pédagogique de la Philharmonie vient heureusement se substituer à un travail qui n'est pas nécessaire avec le système éducatif américain (en tous cas, pour État de NY). Néanmoins, les institutions new-yorkaises ont aussi des actions éducatives ciblées.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10154
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par HELENE ADAM » 03 janv. 2018, 10:22

philipppe a écrit :
02 janv. 2018, 21:11
HELENE ADAM a écrit :
02 janv. 2018, 18:47
Adalbéron a écrit :
02 janv. 2018, 18:44
Q'une mise en scène de Bondy puisse choquer, c'est ça qui me choque.
Elle est devenue un "classique" en tous cas et le nombre de représentations qu'elle a au compteur est très important (et ce n'est pas fini :wink:...).
Disons qu’elle est souvent reprise par la force des choses mais à part le nombre de reprise qu’est ce qui permet de dire que c’est un classique ? Po m’a l’art je trouve qu’en c’est un travail très médiocre, en rien représentatif de ce qu’a pu être le théâtre d’art de Chereau par exemple, ou en l’occurence de Bondy. C’est rien du tout, cette mise en scène, elle, permet seulement à Tosca d advenir dans un décor pas trop laid quoique bizarre (au deuxième acte)
Disons que lorsqu'une mise en scène est reprise régulièrement, deux à trois fois par an à Munich par exemple, qu'elle fait partie du répertoire au même titre que l'oeuvre qu'elle sert, je la considère comme "classique" ce qui n'est pas un jugement de valeur. Personnellement, je l'ai plutôt toujours appréciée, sans plus, et j'ai surtout souvenir des différentes interprètes des trois rôles principaux que j'ai vu dans ce cadre. Par exemple, Maestri en Scarpia dans cette mise en scène, ça ne collait pas très bien... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3248
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Puccini - Tosca - Villaume/McVicar - Met - 01/02/04/05/2018

Message par micaela » 03 janv. 2018, 10:32

De toute façon, Maestri en Scarpia , quelle que soit la mise en scène, je n'imagine pas trop.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 62 invités