Wagner - Lohengrin - Kober/Holten - Berlin - 12/2017

Représentations
Répondre
Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2839
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Wagner - Lohengrin - Kober/Holten - Berlin - 12/2017

Message par raph13 » 19 déc. 2017, 16:22

Richard Wagner (1813 - 1883)

Lohengrin (1850)

Musikalische Leitung Axel Kober
Inszenierung Kasper Holten
Bühne, Kostüme Steffen Aarfing
Licht Jesper Kongshaug
Chöre Jeremy Bines

Heinrich der Vogler Ain Anger
Lohengrin Klaus Florian Vogt
Elsa von Brabant Anja Harteros
Friedrich von Telramund Simon Neal
Ortrud Petra Lang
Der Heerrufer des Königs Thomas Lehman
1. Brabantischer Edler Ya-Chung Huang
2. Brabantischer Edler Andrew Dickinson
3. Brabantischer Edler Byung Gil Kim
4. Brabantischer Edler Dean Murphy
1. Edelknabe Saskia Meusel
2. Edelknabe Andrea Schwarzbach
3. Edelknabe Cordula Messer
4. Edelknabe Martina Metzler-Champion

Chor un Orchester der Deutschen Oper Berlin

Représentation du 17 décembre


Superbe soirée grâce à un coupe de rêve, sur laquelle je vais revenir prochainement.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

paco
Basse
Basse
Messages : 8547
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Wagner - Lohengrin - Kober/Holten - Berlin - 12/2017

Message par paco » 19 déc. 2017, 17:46

raph13 a écrit :
19 déc. 2017, 16:22
Superbe soirée grâce à un coupe de rêve, sur laquelle je vais revenir prochainement.
Un(e) coupe ? Tu ne confonds pas avec Tristan ? Aurais-tu abusé d'un elixir ?
Ou un coup(l)e ?
;-)

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2839
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Wagner - Lohengrin - Kober/Holten - Berlin - 12/2017

Message par raph13 » 21 déc. 2017, 11:59

paco a écrit :
19 déc. 2017, 17:46
raph13 a écrit :
19 déc. 2017, 16:22
Superbe soirée grâce à un coupe de rêve, sur laquelle je vais revenir prochainement.
Un(e) coupe ? Tu ne confonds pas avec Tristan ? Aurais-tu abusé d'un elixir ?
Ou un coup(l)e ?
;-)
:lol:
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2839
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Wagner - Lohengrin - Kober/Holten - Berlin - 12/2017

Message par raph13 » 21 déc. 2017, 12:28

Représentation du 17 décembre

Magnifique après-midi grâce au talent des deux rôles principaux.

Le timbre clair et la voix haut perchée de Klaus Florian Vogt peuvent parfois me gêner, mais dans ce rôle, c'est comme une évidence.
Cela colle parfaitement à ce personnage un peu irréel, comme venu de l'au-delà.
La voix du ténor survole la soirée sans difficulté, des piani les plus impalpables aux aigus péremptoires, parcourant toute une gamme de nuances et de couleurs. Ce mélange de douceur, jamais mièvre, et de vaillance lui permet de camper un chevalier des plus crédibles.

Il trouve la partenaire idéale avec l'Elsa diaphane et mélancolique d'Anja Harteros, dont la voix coule sans effort.
Délivrant un chant pur et à l'émotion frémissante, la soprano semble un rayon de lune qui tombe du ciel, illuminant avec grâce et délicatesse la scène de sa voix suave.
Elle sait aussi se montrer plus vindicative, comme dans les climax du duo du 3ème acte.

On plane grâce à ces deux interprètes de rêve et accueillis triomphalement aux saluts.

On redescend malheureusement avec le reste de la distribution.
Petra Lang est une Ortrud échevelée et hystérique, caricaturale dans son jeu outrancier. Ce problème se retrouve au niveau vocal, la chanteuse étant plus souvent proche du hurlement que du chant. Quelques aigus puissants font mouche, notamment lors d'un "Entweihte Götter" à fort impact, mais ce chant en permanence paroxystique est éprouvant sur la durée.
A ses côtés, Simon Neal est un Telramund décevant, souvent à la peine dans les aigus et au timbre rêche.
Ain Anger est un Roi sonore et à la belle prestance scénique, mais dont le vibrato est trop envahissant.

Direction de routine d'Axel Kober, sans magie (comme par exemple dans un prélude beaucoup trop rapide) et parfois peu attentive aux chanteurs. Dommage car l'orchestre est parfaitement dans son élément.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4363
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Wagner - Lohengrin - Kober/Holten - Berlin - 12/2017

Message par David-Opera » 21 déc. 2017, 14:46

Concernant Klaus Florian Vogt, cette production l'oblige à brosser un caractère de Lohengrin plus antipathique qu'à son habitude.
Au premier acte, il menace Elsa, en la bousculant, si elle s'avise à poser la moindre question sur qui il est, au deuxième acte il tord le bras d'Ortrud lorsqu'elle vient défier Elsa, au III il manque de mettre une gifle à Elsa lorsqu'elle lui demande qui il est.
Vocalement, il commence de façon éthérée, mais, par la suite, les attaques sont très marquées, souvent colériques.
J'ai véritablement trouvé ce portrait très convaincant et suis toujours aussi émerveillé par une telle puissance et clarté de timbre.

enrico75
Ténor
Ténor
Messages : 642
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Wagner - Lohengrin - Kober/Holten - Berlin - 12/2017

Message par enrico75 » 21 déc. 2017, 16:04

moi j ai quand mème été très gêné par la paire d'ailes dont on a affublé ce pauvre KF Vogt pendant une grande partie de l'opéra.
je n'avais pas trouvé le 12 novembre que Petra Lang était spécialement mauvaise , peut être un jeu un peu outré mais vocalement c'était pas mal .
par contre d'accord sur Simon Neal souvent à la peine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 58 invités